Recrutement
&
talents

Vidéo Seekube + HelloWork : l’alliance entre « force du digital » et « vertus du présentiel »

Par Philippe Guerrier | le | Site emploi spécialisé

Paul Cassarino, Directeur général et cofondateur de Seekube, évoque les premières pistes de collaboration entre recrutement et événementiel avec son nouveau propriétaire : le groupe HelloWork.

Comment se déroule l’intégration en cours de Seekube dans l’écosystème HelloWork ? Le rapprochement est encore frais.

En mars 2021, le groupe, qui dispose dans son portefeuille des services numériques HR Tech qui comptent comme Regionsjob.com (job board), Cadreo.com (recrutement de cadres) ou MaFormation.fr a annoncé le rachat de Seekube.

Depuis sa création en 2014, cette société technologique développe et exploite une plateforme pour organiser des forums virtuels de recrutement et dispose d’une base de données avec plus de 200 000 jeunes et 10 000 entreprises inscrits.

« Nous affichons une volonté commune : accompagner les actifs tout au long de leur vie dans la recherche d’emploi ou de formation », évoque Paul Cassarino.

Dans un entretien vidéo accordé à RH Matin dans les locaux parisiens de Seekube, le dirigeant cofondateur détaille les premières synergies établies avec HelloWork qui revendique 11 000 entreprises clientes de son côté. Un vivier à creuser pour Seekube qui compte mettre en exergue sa solution événementielle.

Paul Cassarino évoque également les perspectives de rentrée de septembre et au-delà pour Seekube sur fond de retour des collaborateurs sur les sites d’entreprise et de probable relance des événements BtoB dans un cycle de fonctionnement plus traditionnel.

Mais il faudra prendre en compte la dimension hybride (entre distanciel et présentiel) qui s’est développée pendant la crise Covid-19.

Transférer cet article à un(e) ami(e)