Sirh

Logiciels RH en SaaS : que recherchent les PME ?

Le | Sirh saas

La technologie du SaaS semble avoir été pensée pour les PME. Moins coûteuse, plus flexible, elle offre aux dirigeants des petites et moyennes structures une occasion de faciliter leur gestion RH. Mais que recherchent exactement les PME en s’équipant d’un SIRH ? Quels domaines vont-elles privilégier ?

La technologie du SaaS semble avoir été pensée pour les PME. Moins coûteuse, plus flexible, elle offre aux dirigeants des petites et moyennes structures une occasion de faciliter leur gestion RH. Mais que recherchent exactement les PME en s’équipant d’un SIRH ? Quels domaines vont-elles privilégier ?

1. La flexibilité

S’équiper d’un logiciel en mode SaaS, c’est faire le choix d’une offre souvent plus souple et flexible que ce que peut apporter un ERP, dans les procédures d’implémentation comme dans le contenu des fonctionnalités. « Avec la technologie SaaS, les entreprises ont moins besoin de faire appel à l’informatique. Les projets sont moins lourds et les coûts d’investissement sont également moins présents  », signale Linda Groult, consultante associée chez Danae Conseil. 

2. L’efficacité

« Les PME ont besoin de résultats à court terme », souligne Matthieu Laudereau, directeur associé du cabinet Convictions RH. L’outil choisi se doit donc d’être efficace dans un contexte où l’entreprise reste principalement dévouée à son coeur de métier. Dans la majorité des cas, les utilisateurs finaux seront des opérationnels comme les managers de proximité. « Il leur faut donc des outils simples, nécessitant des formations courtes. Cela ne veut pas dire que le produit va être dégradé pour autant », explique Luc Loquen, directeur du département RH chez Val Informatique.

3. Le gain de temps

Parmi les besoins affichés par les PME, gagner du temps est l’un de ceux qui ressort le plus. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’entreprise prend la décision de s’équiper d’un logiciel RH. Celui-ci sera par exemple capable de limiter les temps de traitement et de réduire les erreurs de saisie et la répétition des tâches. Le SaaS permet également une implémentation plus rapide et donc de gagner du temps. « Dans sa solution dédiée aux PME, CornerStone On Demand permet à l’entreprise de s’abonner en trois clics. En cela, l’éditeur va au bout de la logique du SaaS », relate Matthieu Laudereau.  

4. La paie d’abord

On l’a déjà dit, la paie fait partie d’un des besoins essentiels de l’entreprise en matière de SIRH. « Les PME auront tendance à s’équiper d’abord de la brique gestion administrative et paie. Certains vont ajouter la gestion des temps. C’est vers là que les entreprises vont se diriger en premier », précise Annabelle Girault, consultante associée chez Danae Conseil. À noter que les PME ne s’orienteront pas forcément vers une solution en mode SaaS encore récente sur ce créneau comparativement aux logiciels de développement RH (recrutement, formations, compétences). 

5. Des besoins différents

Alors que la paie fait partie des besoins basiques, d’autres fonctionnalités le sont moins au regard de la taille de l’entreprise. « Il faut être conscient qu’elles n’ont pas les mêmes besoins », signale Pascal Grémiaux, président d’Eurécia. Quand une petite entreprise se contentera de l’outil gérant les plannings et les notes de frais, l’autre aura besoin d’y ajouter la gestion des talents et des carrières ainsi que le volet recrutement comme c’est le cas des structures dépassant les 1000 salariés.

6. La qualité

Même si les éditeurs optent pour des solutions standardisées, ils ne doivent pas perdre de vue que les PME sont également exigeantes dans la qualité de leurs outils. « Les dirigeants qui s’adressent à nous ont des besoins RH assez pointus et assez similaires à la gestion RH dans les grands groupes », indique Luc Loquen.

Transférer cet article à un(e) ami(e)