Le Café philo en entreprise, pour redonner du sens au travail… et à la performance !

Jeudi 06 février 2014
par MARS-LAB
Le Café philo en entreprise, pour redonner du sens au travail… et à la performance !
Le Café philo en entreprise, pour redonner du sens au travail… et à la performance !

La question du sens du travail, au coeur de la performance et de la responsabilité de l’entreprise

Déjeuner animé par Tristan de Fommervault de Qualia Management et Pierre-Eric SUTTER de mars-lab

Dans le cadre des obligations des employeurs en matière de santé au travail et dans le contexte de signature des partenaires sociaux de l’accord national interprofessionnel « qualité de vie au travail » (ANI QVT, juillet 2013), la question du sens du travail devient centrale au sein des organisations.
Elle est d’autant plus centrale que la valeur travail en France est très forte, l’une des plus forte en Europe. Mais par le même temps, l’insatisfaction professionnelle des salariés est élevée.

Ce hiatus crée de la frustration et du non-sens qui pèsent sur la qualité de vie au travail des collaborateurs et in fine sur leur performance.
Les employeurs ont donc tout intérêt à impliquer leurs collaborateurs dans leur quête de sens professionnel, il en va bien sûr de leur performance économique mais aussi de leur performance sociale, i.e. de leur responsabilité sociale et juridique, voire de leur image.

Le sens du travail, constituante du bien-être, influe sur la santé des salariés et sur leur performance

Comme l’ont en effet montré nombre de chercheurs en psychologie positive, un travail qui fait sens contribue au bien-être et diminue les risques de maladies cardiovasculaires ou les dépressions.
Il a été aussi montré scientifiquement qu’un travail qui fait sens, parce qu’il contribue au bien être, contribue fortement à la performance des salariés, du fait qu’ils ont plus envie de s’investir dans leur poste avec leurs collègues et managers.
Ainsi, une personne bien dans sa peau sera bien dans son poste - i.e. elle sera plus engagée et donc plus contributive à la performance de l’entreprise.
Mais comment faire pour que les salariés retrouvent par eux-mêmes le sens de leur travail ?

Le Café Philo, pour structurer la quête de sens au travail au sein de l’entreprise, sans dirigisme !…

En leur permettant d’identifier par eux-mêmes et pour eux-mêmes ce qui fait sens et non-sens au quotidien dans leur univers professionnel, les salariés peuvent trouver par eux-mêmes et pour eux-mêmes les ressorts de leur engagement et la voie de leur bien-être, grâce au « Café Philo ».
Le Café Philo est un espace de parole et de réflexion dirigées mais non-directives, animé par un philosophe et un psychologue du travail IPRP (intervenant en prévention des risques professionnels), déontologiquement indépendants et soumis au secret professionnel.
Le Café Philo, accessible en toute liberté, offre une pause aux salariés, durant l’intervalle du déjeuner, pour favoriser leur prise de recul et de hauteur vis-à-vis de leur vie professionnelle.
Ceux-ci effectuent, par discussions successives et collectives, le diagnostic de leur rapport au travail. Ils reconstruisent par un processus maïeutique le sens de leur travail, en levant les non-sens auxquels ils se heurtent.

Le Café Philo, prélude à un accompagnement individuel

Ils peuvent, s’ils le souhaitent, compléter ce travail de réflexion et de reconstruction par un accompagnement individualisé, sous la forme d’un coaching centré sur la question du sens (possibilité de financement par le DIF).

Ce coaching se dispense sous deux formes, standardisée ou personnalisée :

  • Le coaching « Bien dans sa peau bien dans son poste ©  » est standardisé en 7 séances d’une durée de 10 heures (pour en savoir plus, cliquer ici).
  • Le coaching personnalisé et sa durée s’adaptent à la problématique de l’individu.

Des prestations s’inscrivant dans les obligations de l’employeur en matière de santé au travail

Ces prestations, actions de prévention secondaire (Le Café Philo) et tertiaire (les accompagnements individualisés), supervisées par un consultant IPRP, peuvent être intégrées dans le plan d’actions du Document Unique d’Evaluation des Risques (volet santé mentale).
Elles permettent à l’employeur d’assurer ses obligations de moyens et de résultats en matière de santé au travail. En outre, elles lui permettent d’exercer sa responsabilité sociale auprès de ses parties prenantes internes (salariés) comme externes (institutions, Société).

 

Nous sommes heureux de vous accueillir à un déjeuner débat
le 6 février 2014 de 12h à 14h

A Paris
Le lieu vous sera communiqué ultérieurement


Le tarif de ce déjeuner est de 50 euros HT.

Plus d’informations