Recrutement
&
talents

Entretiens annuels : 8 conseils pour leur redonner du sens !

Le | Contenu sponsorisé - Solutions d'évaluation

La campagne d’entretiens annuels reste un précieux outil managérial. Et ce, à condition d’adopter 8 bonnes pratiques. Lesquelles ?

Campagne entretiens annuels : les bonnes pratiques dévoilées par SIGMA - © D.R.
Campagne entretiens annuels : les bonnes pratiques dévoilées par SIGMA - © D.R.

Communiquer en interne avec transparence et pédagogie

En comprenant mieux les objectifs visés, la façon dont sont conduits les entretiens annuels, etc., les collaborateurs adhèrent davantage au processus. 

Bien calibrer la longueur des campagnes d’entretiens annuels

Les laisser s’étirer dans le temps, et durer plus de 3 mois, participe au désengagement des équipes. 

Partager la trame d’entretien en amont

Mieux informé des thèmes qui vont faire l’objet d’un échange et/ou des critères d’évaluation, le collaborateur peut lui-même engager son introspection avant la rencontre.

Cibler les sujets prioritaires à aborder

Il vaut mieux sélectionner 1 à 2 sujets maximum.

Vouloir balayer un maximum de thèmes (souhaits de formation, évaluation des compétences, retour sur les objectifs de l’année, etc.) ne peut que « diluer » l’efficacité de l’entretien. 

S’équiper d’un bon outil de gestion des entretiens annuels

De quoi simplifier l’organisation des campagnes, optimiser leur pilotage et de mieux suivre, enfin, le développement des compétences de chaque collaborateur. 

Compléter l’évaluation annuelle par des échanges réguliers et qualitatifs durant l’année

Entretenue dans le temps, cette « conversation » favorise les feedbacks constructifs. 

Pratiquer d’autres formats d’évaluation

On peut citer l’auto-évaluation ou l’évaluation à 360 °, qui croise les regards de tout l’entourage professionnel (N + 1, subordonnés, clients, etc.) du collaborateur. 

Faire des campagnes d’entretiens annuels un levier fédérateur

Ce qui permet de rappeler à chacun l’utilité de sa mission dans la dynamique collective d’entreprise. 

« La réussite d’une campagne d’entretiens annuels se joue surtout, selon moi, à deux niveaux », analyse Michel Rodrigues, Directeur des Ressources Humaines de E-b-trans (transport et logistique de matières sensibles).

  • « Le premier consiste à lui imprimer du rythme. Si l’entreprise veut mettre en place un processus d’entretiens qui soit rigoureux et utile, il s’agit d’abord de le délimiter dans le temps et de suivre précisément son avancement.

Dans ce cadre, il est conseillé de challenger les managers, de les relancer de manière ludique, afin de boucler dans les temps les campagnes d’entretiens. C’est à cette condition qu’il sera possible de réaliser des extractions pertinentes de données, à partir du SIRH, et de les exploiter sans tarder.

  • Outre son cadencement, la réussite de la démarche tient aussi au soin apporté au contenu de l’entretien, qui doit créer le dialogue entre manager et managé. De quoi favoriser des échanges fructueux autour du parcours professionnel du salarié et du développement futur de ses compétences. » 

Plus d’informations sur notre outil Sigma de gestion des entretiens annuels

Transférer cet article à un(e) ami(e)