Sirh

Skillapp devient Qrew, sous l’égide de QuickMS

Le | Contenu sponsorisé - Gpec

Terminé Skillapp ! Désormais la solution de gestion d’entretiens professionnels et d’évaluation périodique instiguée par Ouest France et rachetée en février dernier par QuickMS devient Qrew. Un nouveau nom pour de nouvelles fonctionnalités visant à promulguer l’engagement des collaborateurs et une portée à l’international. Etat des lieux.

Christophe Aubry Le Comte : Skillapp devient Qrew, sous l’égide de QuickMS - © D.R.
Christophe Aubry Le Comte : Skillapp devient Qrew, sous l’égide de QuickMS - © D.R.

« Pour choisir ce nom, nous nous sommes inspirés de Qrew - l’équipage en anglais - qui correspond pleinement à notre ambition : faciliter et améliorer le dialogue social en entreprise », explicite tout de go Christophe Aubry Le Comte, CEO de QuickMS.

Un nouveau nom pour un logiciel qui a su conserver ses clients historiques, une soixantaine, parmi lesquels la Compagnie du Ponant, l’Institut Sainte Catherine … Mais aussi à en séduire depuis une dizaine à l’instar de l’Office du tourisme des Ménuires ou encore Synerciel.

« Ce changement d’identité correspond à une amélioration de la solution d’origine. Si Skillapp nous avait interpelé de par ses fonctionnalités de bases notamment le feed-back entre les collaborateurs et les managers mais aussi son module de gestion des objectifs… Nous avons toujours eu la volonté de le faire évoluer pour optimiser la communication entre les acteurs de l’entreprise », poursuit le CEO de QuickMS dont le CA s’élève à plus d’un million d’euros.

Depuis Skillapp devenu Qrew est donc désormais multilingue (français, anglais, espagnol, allemand) avec la volonté de s’attirer les faveurs d’entreprises françaises rayonnant à l’international. Mais aussi d’entités anglophones et hispaniques.

« Notre stratégie se base sur le webmarketing via la co-construction de sites internet à l’étranger diffusant du contenu RH à l’instar de modèles d’entretiens collaborateur/manager. Une approche structurelle Chez QuickMS qui nous a déjà permis notamment via des webinaires de nous faire connaitre et d’acquérir de nouveaux clients », précise-t-il.

Et si, pour l’heure, le CEO confie être en contact avec Business France en Espagne, le plan d’action de la start-up est clair : atteindre 20 clients par pays pour ouvrir des bureaux et recruter des équipes sur place à même de rejoindre les 40 salariés que compte présentement l’entreprise dans l’Hexagone.

De nouvelles fonctionnalités pour impulser l’engagement des collaborateurs

Parallèlement à ses velléités internationales, QuickMs souhaite également que sa solution facilite les échanges entre les collaborateurs en offrant l’opportunité à chacun d’être un acteur majeur de la culture et du développement de l’entreprise.

Aussi d’ici à mi-septembre, l’outil disposera de nouvelles fonctionnalités comme d’un module de feed-back à 360° et d’un module d’enquête à même de mesurer la QVT.

« L’idée est vraiment qu’outre les entretiens professionnels obligatoires, les évaluations périodiques, la communication se fluidifie. Que Qrew ouvre des portes. Que la solution soit un vecteur d’échanges, de discussions, dans lequel tous les collaborateurs s’impliquent. Pour nous, il s’agit d’en faire avant tout un outil d’engagement ! », insiste Christophe Aubry Le Comte.

Un leitmotiv que d’autres briques viendront prochainement compléter, comme dans les mois à venir avec la mise en place d’un module de remerciement où chaque collaborateur aura l’opportunité de remercier un collègue qui lui sera venu en aide.

« Nous travaillons aussi sur un module d’e-learning qui aura pour fonction de préparer, d’accompagner et de former toutes les parties prenantes (manager, collaborateur) aux entretiens professionnels, mais aussi au feed-back… », annonce-t-il.

Créé en 2018, QuickMs qui exploite désormais trois logiciels en SaaS :

  • Qorum qui facilite le dialogue social entre les directions et les CSE (gestion des mandats, des ordres du jour, des commissions, historisation des PV, suivi des heures de délégation…).
  • GrafiQ pour le reporting RH qui répond aux obligations légales BDESE, espère doubler, voire tripler ses clients sur sa dernière acquisition.

« En 2023, nous ambitionnons 150 à 200 entreprises adhérentes à Qrew », conclut-il.

Transférer cet article à un(e) ami(e)