Sirh

L’organisation apprenante : la voie de l’agilité

Le | Contenu sponsorisé - Sirh saas

Une organisation apprenante est avant tout un état d’esprit, qui valorise l’apprentissage de la curiosité et de l’humilité, pour chercher à progresser en s’appropriant sans cesse de nouveaux savoirs.

L’organisation apprenante : la voie de l’agilité - ©  D.R.
L’organisation apprenante : la voie de l’agilité - ©  D.R.

Pourquoi entrer dans une logique d’entreprise apprenante ? Tout simplement pour s’adapter plus rapidement à l’évolution des emplois et des besoins en compétences.

Les experts mondiaux estiment que de 400 à 800 millions d’emplois disparaîtront d’ici 2030, du fait de l’automatisation accélérée des tâches et des impacts de l’intelligence artificielle.

Par ailleurs, les entreprises cherchent de plus en plus à recruter des collaborateurs dotés de soft skills, c’est-à-dire de qualités humaines, telles que la collaboration et l’adaptabilité et également capables de créativité.

La transformation digitale fait émerger des enjeux d’upskilling et de reskilling

Les entreprises demandent aux candidats et aux collaborateurs d’entrer dans des logiques d’apprentissage permanent ou continu et d’être toujours apte à acquérir de nouvelles compétences, afin d’éviter l’obsolescence des compétences dans un contexte en perpétuel changement.

On note que la crise sanitaire a de plus mis en évidence l’urgence de favoriser une organisation apprenante, capable d’être d’autant plus résiliente face aux imprévus et enjeux de toutes sortes.

Les responsables Formation et Développement vont devoir mettre en place un nouveau plan de développement qui soit basé sur une culture d’apprentissage continu.

La tâche n’est pas facile, dans la mesure où seulement 42 % des salariés estiment ‘apprendre’ toujours ou fréquemment au travail, tandis que 39 % d’entre eux disent qu’ils n’apprennent jamais ou rarement au travail, selon une étude Forbes !

Une question de culture avant tout

Une organisation apprenante est avant tout un état d’esprit, qui valorise l’apprentissage de la curiosité et de l’humilité, pour chercher à progresser en s’appropriant sans cesse de nouveaux savoirs.

Il est question ici d’une véritable philosophie et l’exemple doit venir du haut de la pyramide. Le comportement de la direction et des managers va influencer directement celui des collaborateurs.

Développer une culture du feedback et du partage permet une fluidité dans les échanges et fait émerger les idées innovantes.

Une culture propice à l’apprentissage se base sur la reconnaissance des qualités et capacités professionnelles, mais également personnelles des individus. Les collaborateurs doivent percevoir les formations proposées par l’employeur comme des voies de progression pour grandir personnellement et professionnellement, pour s’épanouir et prendre sa place dans l’organisation et la société.

La culture de l’apprentissage, mise en place par l’entreprise, doit être vécue ainsi comme un moyen, voire un « privilège », pour les aider à grandir en termes de compétences et par conséquent d’employabilité.

Une approche ludique

Les formations traditionnelles sur catalogue sont devenues désuètes. Les collaborateurs attendent aujourd’hui de leur entreprise des parcours en phase avec leurs besoins et désirs d’épanouissement professionnels, mais aussi personnels basés sur de nouveaux usages. Ils demandent des outils digitaux facilement accessibles, modernes et qui proposent des contenus adaptés, plutôt courts, voire ludiques, afin de pallier le côté chronophage de la formation.

L’apprentissage permanent se réalise grâce à la diversité des modules et la variété des canaux de communication. Il doit s’adapter facilement aux besoins et être personnalisé en fonction des habitudes de consommation des différentes populations de l’entreprise, appréhendées plutôt comme des « consommateurs ».

Les départements Formation et Développement proposent de multiples outils et plateformes favorisant l’apprentissage en ligne afin que les salariés puissent apprendre quand ils ont besoin, à n’importe quel endroit et avec n’importe quel support (ordinateur, tablette, smartphone). Les cours d’apprentissage mobiles 24/24 h se développent fortement.

Les neurosciences nous montrent que l’accès à la formation à la demande est un moyen plus efficace pour apprendre et retenir les connaissances. Le jeu représente également une ressource d’apprentissage pertinente et efficace. Il engage les collaborateurs à toujours vouloir en savoir plus et à accroître leurs efforts et leur concentration, de manière agréable plutôt que sous contrainte.

Les récompenses, les points ou les classements sont gratifiants et stimulent l’apprenant par la reconnaissance de ses pairs et managers. Les différents niveaux accessibles dans le processus de gamification les orientent facilement vers les contenus adaptés pour acquérir les nouvelles compétences en lien avec les objectifs finaux de leur formation.

L’apprentissage social, une question de partage

L’acquisition durable des connaissances se réalise également grâce au partage et à l’enrichissement de pairs à pairs. L’entreprise apprenante doit se doter d’outils performants afin de faciliter tous ces moments d’échanges.

Une fois les connaissances acquises, il faut que les collaborateurs puissent se challenger, confronter leurs idées, mettre en exergue les meilleures pratiques et continuer à apprendre entre eux. L’apprentissage se fait ainsi par la transmission. Le processus d’interaction avec les autres collaborateurs active leurs connaissances et stimule leurs capacités de réflexion critique.

Les médias sociaux peuvent être un atout aujourd’hui pour mettre en place des forums, créés avant, pendant ou après la formation, ou des événements en ligne afin de relancer les partages d’expérience et les débats d’idées.

La possibilité qu’offrent ces plateformes de discussion, de publier également des liens d’articles ou de vidéos ou de faire sa propre curation de contenus, représente désormais une ressource formidable pour créer une dynamique forte d’échanges et d’engagement.

L’entreprise apprenante comme levier de performance

L’entreprise apprenante, c’est tisser un lien étroit entre les compétences individuelles et la compétence collective.

Cette approche permet alors aux entreprises de disposer de capacités d’adaptation plus élevées.

Au regard des plus-values apportées par ce nouvel état d’esprit d’apprentissage permanent, mais aussi des enjeux économiques et sociaux à venir, l’on comprend désormais pourquoi devenir une entreprise apprenante sera au cœur de la performance de demain.

Une contribution éditoriale Digital RH de Sopra HR Software en date du 21/09/2022

Transférer cet article à un(e) ami(e)