Sirh

Transformation durable : paradoxe ou réalité pour les organisations ?

Le | Contenu sponsorisé - Core rh

Si les notions de « transformation » et « durable » ne s’accordent pas sur le champ lexical, elles peuvent bel et bien s’incarner au cœur de l’organisation des entreprises. Entre leadership agile, data, connaissance des talents, interopérabilité des outils, quels sont les leviers d’une transformation réussie ?

Cegid et Talentsoft : la transformation durable - © D.R.
Cegid et Talentsoft : la transformation durable - © D.R.

Face à de nouveaux besoins, le monde du travail est en proie à de profondes mutations. Les confinements liés à la crise sanitaire ont notamment entraîné une modification profonde des attentes des salariés et de ce que représente aujourd’hui pour eux la valeur travail.

Aussi, d’après une étude BVA, à la sortie du premier confinement, près de la moitié des actifs affirmaient qu’ils avaient envisagé de changer de métier.

De façon plus conjoncturelle, la destruction créatrice des emplois liée aux nouvelles technologies entraîne également une obsolescence à court terme des compétences requises et mandatées dans le monde du travail.

« Du côté des SIRH, les changements sont également majeurs. Les usages s’accélèrent et les collaborateurs ont à la volonté, en entreprise, d’avoir la même réactivité des différents services que dans la sphère privée », explique Jérôme Ricard, Product Marketing Manager - Solution HCM -, chez Cegid.

« A l’instar d’un client, le salarié est en attente de son RH comme d’un fournisseur. Il a désormais besoin d’un retour quasi immédiat sur les questions qu’il se pose. En ce sens, les outils doivent répondre à cette instantanéité via un seul et même support. Les SI doivent également via la centralisation de la data, l’unicité de données, la traçabilité des échanges, permettre aux DRH de se décharger des contraintes administratives, pour se concentrer sur la gestion de talents. »

La culture d’entreprise doit donner du sens à la transformation

Face à toutes ces mutations, les entreprises doivent être en mouvement au niveau des organisations, des processus mais aussi des Hommes.

« La transformation continue est un levier de croissance incontestable dans ce contexte. Pour y parvenir, les entreprises doivent mettre en place une culture qui soit au service d’un engagement durable. Cette culture doit donner du sens à la transformation », détaille Elodie Champagnat, Directrice Global Presales & Product Marketing de Talentsoft.

« On constate que les nouvelles générations ont besoin d’une aventure collective quand elles rejoignent une entreprise. Pour rester, les collaborateurs doivent avoir la certitude qu’ils vont acquérir de nouvelles compétences, grandir professionnellement, que leur action a du sens. » 

Pour répondre à ces attentes, les technologies ont une responsabilité forte.

  • Logiciels de sourcing collaboratif pour qualifier collégialement un profil,
  • feedback à 360° pour fluidifier les échanges et avoir un retour objectif sur ses actions,
  • PeerToPeer Learning pour bâtir sa formation par le biais de ses performances,

autant de leviers à même d’embarquer et d’engager tous les acteurs de l’entreprise (collaborateurs, manager, DRH, DSI).

Un management agile

« La transformation managériale est aussi un élément phare de la transformation durable. En ce sens, le leadership doit être agile et le manager est aujourd’hui attendu comme un coach qui prend le temps de comprendre les aspirations de ses collaborateurs, leurs difficultés. Et qui est en capacité d’admettre qu’il ne sait pas », affirme Elodie Champagnat.

Aussi pour ce pivot qui doit aligner les objectifs de l’organisation avec ceux des équipes et ceux en individuel, la technologie s’avère là aussi être un allié de premier choix. Avec des outils de conversation continue, de check in pour faire des points réguliers, de marketplace d’opportunités pour faire converger des profils de compétences avec des possibilités d’évolution au sein de l’organisation…

Le travail du manager est facilité et les collaborateurs sont considérés. De quoi améliorer leur satisfaction, leur engagement et in fine répondre à la productivité.

« Avec une interface ludique et homogène entre tous les systèmes d’information, des alertes, la gestion automatisée des tâches administratives (gestion des demandes et processus RH), la technologie repositionne l’Humain au cœur de l’organisation. En outre, ces outils permettent aussi d’avoir une vision collective des potentiels de l’équipe », conclut Jérôme Ricard.

  • Save the date : conférence Salon Solutions RH : « Transformation durable, paradoxe ou réalité pour les organisations ? »
    par Talentsoft, A Cegid Company, organisée sur place le 9 septembre entre 9h45 à 10h45
    inscrivez-vous à cette conférence

Transférer cet article à un(e) ami(e)