Qvt

Télétravail: les contours du "travail hybride socialement responsable" selon Terra Nova

Le | Bien-être au travail

Le think tank progressiste Terra Nova publie un rapport sur un travail hybride visant à harmoniser les performances en entreprise et la qualité de vie au travail des employés.

Travail hybride socialement responsable : la vision de Terra Nova du télétravail - ©  Julia Cameron
Travail hybride socialement responsable : la vision de Terra Nova du télétravail - ©  Julia Cameron

Comment évolue le télétravail dans les organisations après le passage forcé lié aux confinements de la crise Covid-19 ?

Le cercle de réflexion Terra Nova, qui a vocation à avancer des idées « progressistes », a récemment publié une étude sur ce thème en fournissant des pistes de développement et des clés de compréhension pour l’essor d’un « travail hybride socialement responsable » (THSR). 

Le rapport émane d’un groupe de travail présidé par : 

  • Aurélia Andreu, Directrice des ressources humaines dans le secteur financier,
  • Paul Montjotin, Directeur du développement de WebForce3,
  • Martin Richer, fondateur de Management & RSE.

Les 7 caractéristiques du « travail hybride socialement responsable » 

En guise de définition, il est admis que le travail hybride est « une forme d’organisation et/ou de réalisation du travail qui fait coexister au sein d’une même organisation des formes de travail en présentiel et des formes en télétravail (ou en distanciel) ». Certains auteurs intègrent dans la notion de travail hybride une double désynchronisation :

  • le lieu de travail,
  • le temps de travail.

Terra Nova a fixé des lignes directrices pour aboutir au THSR :

  • déployé à grande échelle  ;
  • volontaire et créateur de droits (droit effectif au télétravail)  ;
  • équitable  ;
  • équipé et protégé  ;
  • respectueux de la santé physique et mentale  ;
  • accompagné  ;
  • favorable à la performance globale.

Pour chacune de ces caractéristiques, le rapport émet des propositions pour une mise en œuvre plus équilibrée et durable du travail à distance.

Celles-ci s’adressent aux dirigeants d’entreprise, DRH et managers, aux représentants du personnel, aux pouvoirs publics et aux collectivités territoriales. 

THSR : quelques pistes recommandées

Dans ce rapport intitulé « Comment les nouvelles organisations du travail transforment l’entreprise : pour un travail hybride socialement responsable », voici les principales recommandations du think tank dévoilées le 7 octobre 2022.

  • Créer un droit effectif au télétravail opposable à l’employeur ;
  • Mettre en place par un accord national interprofessionnel (ANI) un socle annuel minimum fixé initialement à 24 jours par an ainsi que des conditions d’exercice de ce forfait jours (délai de prévention notamment). «  L’ANI de novembre 2020 a d’ailleurs voulu répertorier les règles du travail à distance nécessaires pour encadrer ce mode de travail en pleine expansion. Cependant, ce cadre reste a minima et force est de constater qu’il ne permet pas la généralisation responsable de ce mode de travail », évoquent les auteurs du rapport de Terra Nova. 
  • Donner aux employeurs le droit de préciser dans les contrats de travail une clause du type : « Dans le cadre du télétravail, le lieu d’exercice du travail au domicile du salarié ne peut se situer dans un lieu situé à plus de 3 heures de temps de déplacement du lieu de travail sur site » ;
  • Exiger des branches professionnelles qui couvrent un nombre important de salariés (à définir par négociation interprofessionnelle) à mettre en place des accords de branche sur le télétravail si elles ne l’ont pas fait au bout d’un délai de 18 mois.

THSR : un contexte de travail hybride qui s’impose

Le rapport recommande aux entreprises une attitude ouverte et dynamique vis-à-vis du travail à distance :

  • Lutter contre la culture du présentéisme, encore trop profondément ancrée dans notre pays  ;
  • Faire du travail hybride un axe essentiel de sa marque employeur et un outil de conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle  ;
  • Revoir ses rituels sociaux et ses process RH (intégration des nouveaux entrants, entretiens d’évaluation, prévention des risques psychosociaux…) pour les adapter au travail hybride  ;
  • Tester et intégrer les technologies (lutte contre le risque cyber, travail collaboratif, métaverse,…)  ;
  • développer pour les collaborateurs une hygiène du travail à distance.

« Nous proposons la création d’un titre télétravail pour inciter les entreprises à faciliter l’accès de leurs collaborateurs à des espaces de travail partagés et leur donner ainsi le choix du lieu de travail (sur site, dans un tiers-lieu ou à domicile) », indique le rapport.

THSR : vers un contexte de travail équitable

  • S’appuyer sur une cartographie des postes pour définir les postes et tâches éligibles au travail à distance,
  • Créer l’obligation pour les entreprises de plus de 50 salariés de consacrer un budget dédié à l’amélioration des conditions de travail pour les postes non éligibles au travail à distance,
  • S’assurer par l’édition de données et par la formation des managers que les opportunités de promotion, de revalorisation salariale et d’accès à la formation sont équitables entre télétravailleurs et salariés présents sur site.

THSR : respectueux de la santé physique et mentale

  • Développer des recommandations en faveur d’une hygiène de travail en situation de travail à distance : alimentation, activité physique, pauses, sommeil, lutte contre les conduites addictives…
  • S’intéresser - avec distance critique et précaution - au metavers, qui peut apporter beaucoup aux besoins relationnels du travail et aux échanges informels en contexte distanciel.

THSR : lien avec la performance globale

  • Mettre en place une méthodologie sur laquelle les entreprises peuvent s’appuyer pour estimer l’économie réalisée par le travail hybride.
  • Intégrer des populations très diverses (éloignées géographiquement, sujettes à la discrimination) ou qui ne seraient pas disponibles sans cette possibilité (aidants familiaux, personnes en situation de handicap, personnes sujettes à des troubles neurologiques…) dans leurs cibles de recrutement.

Télécharger le rapport Terra Nova : « Comment les nouvelles organisations du travail transforment l’entreprise :pour un travail hybride socialement responsable » (format PDF)

Adaptation d’un article de News Tank RH en date du 10/10/2022. Pour accéder à l’offre Découverte.

Transférer cet article à un(e) ami(e)