Recrutement
&
talents

Talent.com : après la levée de fonds, place aux investissements !

Le | Contenu sponsorisé - Site emploi généraliste

Avec une levée de fonds de 108 millions d’euros en mars dernier, Talent.com veut se hisser sur la 2ème marche d’un secteur en pleine mutation. Développement de produits et fonctionnalités pour les recruteurs et les candidats, lancement d’une application, une équipe commerciale renforcée en France… Les investissements se multiplient.

Talent.com : après la levée de fonds, place aux investissements ! - © D.R.
Talent.com : après la levée de fonds, place aux investissements ! - © D.R.

« Dans un contexte tendu, une pénurie de main d’œuvre et un candidat roi, les entreprises rencontrent de plus en plus de difficultés à trouver les compétences attendues. Et ce d’autant plus que les tendances en provenance des Etats-Unis (grande démission,  »Job Hopping« ,  »Quiet Quitting« …) traversent progressivement l’Atlantique pour arriver en France », commente Adrien Scemama, Country Manager France de Talent.com.

Aussi, la plateforme de recrutement, qui diffuse 35 millions offres d’emploi par mois dans 77 pays et qui enregistre 50 millions de connexions par mois, passe la vitesse supérieure.

Implantée à Montréal, à Chicago, à Medellin, mais aussi à Londres, à Lausanne, à Barcelone et à Paris, Talent.com et ses 500 collaborateurs n’ont qu’un leitmotiv : devenir « le Pepsi to Coke ».

« Clairement nous savons qui est Coke et nous voulons devenir Pepsi », commente son co-fondateur Lucas Martinez. « Dans notre secteur, il n’y en a pas. Si l’on observe ces dix dernières années, il y a eu très peu d’innovations dans notre industrie et, en définitive, personne n’émerge vraiment. Toutes les nouveautés dans la recherche d’emploi viennent aujourd’hui du côté BtoB, mais rien en BtoC. »

Pour modèle, Talent.com s’appuie sur sa monétisation avec le paiement à la performance, à son accompagnement sur-mesure avec trois personnes dédiées à chaque compte (un Account Manager, un Client Success Analyst et un commercial). Mais aussi à l’adaptation précise des sources de trafic en fonction des besoins de ses clients à l’instant T.

« Par exemple, pour un client dans le secteur du e-commerce, mon équipe Trafic va accentuer la recherche d’une population d’agents de tri, de manutentionnaires, de préparateurs de commandes, de livreurs… C’est un atout indéniable, d’autant plus que l’on va pouvoir optimiser en temps réel les sources de candidatures qui convertissent le mieux », détaille Adrien Scemama.

Aussi, si la base de ce business model est solide, la levée de fonds a permis la constitution d’un pôle exécutif de pointe.

Une application mobile va voir le jour

« Aujourd’hui, si nous sommes arrivés dans le Top 10 des sites emploi mondiaux, c’est avant tout grâce à nos excellentes équipes commerciales. Par contre, si nous avions jusqu’alors de très bons chargés d’affaires, nous manquions de talents au Produit, au Marketing et sur le volet Technique/IA/data. Raison pour laquelle nous investissons massivement sur ces types de compétences », précise Lucas Martinez.

Une salve de nouveaux top managers experts chez Talent.com

• En clair, tout juste après la levée de fonds, l’entreprise a recruté un directeur produit (CPO), riche d’une expérience de 20 ans chez Microsoft, et n’a cessé de poursuivre ses embauches.

• Elle s’est ainsi allouée les compétences d’un directeur des nouvelles technologies (CTO) de chez Intuit mais aussi d’une Chief People Officer (DRH) de chez Procter & Gamble.

• Elle finalisera la constitution de son équipe exécutive par un directeur marketing (CMO) tout aussi expérimenté.

« En choisissant les meilleurs dans chaque secteur, nous aspirons à développer rapidement nos activités, à innover avec de nouveaux produits et par là-même à déployer plus fortement notre marque en France, aux Etats-Unis, en Angleterre et en Allemagne », déclare Adrien Scemama.

Au-delà de la structuration de l’organisation, l’enjeu de Talent.com est de faire connaître et reconnaître sa marque.

« Pour lui donner plus d’essor, nous travaillons actuellement sur l’avancée de nouveaux produits comme la CVthèque et la Page Entreprise qui sont très attendues par nos clients. Nous investissons massivement dans l’acquisition de trafic de qualité pour répondre aux besoins des recruteurs et continuons nos campagnes pour développer notre notoriété », précise Adrien Scemama.

Pour les candidats, une application mobile verra le jour et sera déployée à l’international.

« En France où nous sommes implantés à Paris depuis 2019, nous devrions doubler nos effectifs de commerciaux d’ici 2023. La même année, nous prévoyons la mise en place de nouvelles équipes en région, pour poursuivre notre développement », conclut Adrien Scemama.

Transférer cet article à un(e) ami(e)