Formation

Gamelearn : la solution de formation qui comble les collaborateurs

Le | Contenu sponsorisé - Digital learning

Créé en 2007 en Espagne et basé à Madrid, Gamelearn est le leader mondial des serious games avec sa plateforme de game-based learning et son outil de création qui permettent aux entreprises de créer leurs propres jeux vidéo.

Gamelearn, l’expert des serious games par la formation à distance dans les entreprises - © D.R.
Gamelearn, l’expert des serious games par la formation à distance dans les entreprises - © D.R.

Plus de 200 000 professionnels issus de plus de 1000 entreprises et organismes répartis sur les 5 continents ont été formés depuis la création de Gamelearn. Il est des succès dont les chiffres parlent d’eux-mêmes…

Composée de plus de 150 collaborateurs, la société d’origine espagnole spécialisée dans les serious games est essentiellement présente :

  • en Europe ;
  • aux Etats-Unis ;
  • au Mexique ;
  • en Amérique du Sud.

« Grâce à une équipe qui gère les pays anglophones et des partenaires qui distribuent nos solutions, nous sommes aujourd’hui présents dans une centaine de pays et une bonne partie du globe », explique Adrien Giraldo, Business Unit Leader au sein de Gamelearn.

La cible ? Essentiellement des entreprises de plus de 1000 collaborateurs. Des multinationales comme Michelin, Saint-Gobain ou encore Coca-Cola ont d’ores et déjà été séduites.

Gamelearn a de quoi convaincre : « Notre solution permet de toucher des populations dispersées géographiquement en différentes langues, avec un message homogène », précise Adrien Giraldo.

Le premier simulateur appliqué aux soft skills

En prenant le virage du digital à une époque où la formation avait du mal à sortir de son classique présentiel, Gamelearn a pris un coup d’avance sur ses principaux concurrents. Soucieuse d’accompagner au mieux les attentes des salariés en matière de formation, elle propose des solutions de game-based learning.

Quid de la différence avec la gamification traditionnelle ? « Le game-based learning, c’est lorsque le jeu se met au service de l’apprentissage, notamment via la simulation, le feedback immédiat… », met en avant Adrien Giraldo.

Outre l’aspect engageant et motivant apporté par la gamification, cette solution, basée sur la simulation, permet d’optimiser la rétention d’informations.

« Quand on pratique, on retient mieux ce que l’on apprend, on se rend compte de nos erreurs, mais aussi de leur impact », souligne le Business Unit Leader.

Autre atout non négligeable, la solution exploitée par Gamelearn :

  • renforce la cohésion par le challenge autour du jeu ;
  • réduit les déplacements associés au présentiel ;
  • propose un format engageant. Les chances que les employés aillent au bout de leur formation sont multipliées.

A travers une plateforme accessible sur abonnement, Gamelearn met à disposition des entreprises un catalogue de formations essentiellement dédiées aux soft skills : management, négociation, gestion du stress, gestion d'équipe, délégation, feedback…

Grâce à un outil de création, le client peut également compléter le catalogue en construisant lui-même son module dédié à un sujet plus spécifique et propre à son secteur ou sa culture d’entreprise, ou encore solliciter Gamelearn pour bénéficier d’une offre sur mesure.

« C’est l’un des seuls outils sur le marché qui permet, sans entrer une seule ligne de code, d’avoir un résultat final sous forme de jeu vidéo animé avec des niveaux graphiques et pédagogiques extrêmement poussés. »

Un accompagnement sur mesure

Fort de son succès, le catalogue s’étoffe très vite. Aujourd’hui enrichi d’une quinzaine de serious games, Gamelearn a trouvé son rythme de croisière et produit de 2 à 4 nouveaux jeux par trimestre.

L’objectif ? Atteindre entre 40 et 50 opus d’ici la fin de l’année.

Outre l’abonnement à la plateforme, Gamelearn propose également un véritable accompagnement. Des chefs de projets sont mis au service des clients pour :

  • les aider dans le déploiement des projets ;
  • la communication ;
  • l’échange de bonnes pratiques ;
  • l’identification des axes stratégiques.

Et l’offre séduit : « En France, nous avons grandi de presque 50 % en 2 ans et nous visons une croissance de 100 % sur les 3 prochaines années », conclut Adrien Giraldo.

Transférer cet article à un(e) ami(e)