Paie

Télétravail, réorganisation RH : Bodet Software sécurise le déconfinement

Le | Contenu sponsorisé - Gestion des temps

Comment réadapter en urgence toute l’organisation du travail, en conformité avec la règlementation ? Cette problématique a tenu en alerte de nombreuses entreprises au moment du confinement. Elle se pose à nouveau pour le déconfinement. Gestion des plannings, de la paie ou des accès : Bodet Software aide les entreprises à adapter leurs paramétrages depuis le début de la crise - et accompagne leur transformation.

Gestion RH : Bodet Software organise et sécurise le déconfinement - © D.R.
Gestion RH : Bodet Software organise et sécurise le déconfinement - © D.R.

La phase brutale de confinement a entraîné des contraintes organisationnelles et réglementaires inédites pour les entreprises, pas toujours bien équipées pour y faire face. Parmi les chantiers les plus courants : la mise en place du télétravail pour des millions de salariés en quelques jours, ou le basculement des personnels sur des arrêts de travail particuliers, pour des motifs de garde d’enfants ou d’activité partielle, par exemple. Ou même la gestion des accès aux bâtiments, qui se sont retrouvés vides, ou parfois en surcharge, du jour au lendemain.

« Puis est arrivée la phase du déconfinement, embarquant encore de nouvelles problématiques, liées notamment à l’obligation de redémarrer l’activité sous couvert d’un protocole sanitaire strict, conformément au cadre légal », explique Cédric Lampin, responsable marketing de l’éditeur Bodet Software.

Alternance télétravail / présentiel : de nouvelles contraintes à gérer

Ces dernières semaines, de nombreuses entreprises ont fait le choix de maintenir le télétravail pour tout ou partie de leur effectif, faute de place suffisante pour assurer la distanciation sociale. Pour un salarié en télétravail, la loi s’impose au même titre que s’il était physiquement en entreprise. Ainsi, l’employeur est tenu de contrôler sa durée de travail, s’assurer d’une charge de travail raisonnable, ou veiller au respect du temps de repos quotidien/hebdomadaire si c’est un cadre au forfait-jours.

« Beaucoup de nos clients ont aussi eu besoin d’aide pour mettre en place un système de télétravail en alternance, avec le retour de la moitié des équipes pendant une semaine, puis de l’autre moitié la semaine suivante », observe Claire Cohan, chef de produit Bodet Software.

Adapter les retours sur site

Il a ainsi fallu réadapter en urgence le retour au travail. « Nous avons beaucoup de demandes très concrètes pour réorganiser l’arrivée des salariés aux portails de sécurité, en installant des lecteurs de badges RFID, en échelonnant les horaires de prise de poste ou en paramétrant de nouveaux cycles pour les équipes », explique Cédric Lampin. Sans compter les centaines de conséquences collatérales à gérer en termes de paie et de planning : attribuer des forfaits repas lorsque le restaurant d’entreprise est fermé ; déplacer ou réorganiser les temps de pause, etc.

Accompagner les nouveaux usages : du télétravail de crise au télétravail à répartir

Le développement du télétravail à marche forcée, déjà initié au moment des grèves de décembre 2019, a incité de nombreuses entreprises à faire évoluer leurs pratiques. Auparavant, un faible pourcentage des salariés avait accès au télétravail, souvent accordé de manière contractuelle à jour fixe. Les crises récentes ont fait émerger une nouvelle forme d’organisation, où la répartition des journées présentielles et distancielles peut changer chaque semaine, soit à l’initiative de l’employeur, soit du salarié.

« Cette nouvelle modalité entraîne un besoin accru de planification du télétravail, avec une centralisation des plannings pour toutes les parties prenantes », explique Claire Cohan. Concrètement, il s’agit par exemple de bloquer l’organisation de réunions présentielles quand les employés travaillent de chez eux - ou de laisser l’initiative aux salariés et managers de poser et valider directement les demandes de télétravail au fil de l’eau, quand les accords d’entreprise le permettent.

« La dernière version de notre logiciel Kelio contient déjà tout le savoir-faire nécessaire pour répondre à ces nouveaux enjeux RH. L’expérience, la stabilité et la largeur fonctionnelle des solutions Bodet Software ont été un atout clé pour permettre à nos clients de surmonter la crise », conclut Cédric Lampin.

Transférer cet article à un(e) ami(e)