Qvt

Management bienveillant : les clés anti-stress pour agir

Le |  Bien-être au travail

L’expert Philippe Rodet aborde les principaux points du management bienveillant. Un sujet important en cette période troublée dans la vie des entreprises.

Le docteur Philippe Rodet, expert du bien-être en entreprise
Le docteur Philippe Rodet, expert du bien-être en entreprise

Comment réduire le stress au travail en insufflant une dose de management bienveillant? Les sources potentielles de tensions peuvent devenir étouffantes en milieu professionnel à la fois pour les responsables d’équipes et pour les collaborateurs.
Médecin urgentiste de formation, le docteur Philippe Rodet a fondé l’entreprise Bien-être et Entreprise, notamment pour promouvoir le management bienveillant. Il a écrit plusieurs ouvrages en abordant sur ce thème (*).
Pour RH Matin, il aborde les points essentiels pour aborder ce « vivre mieux en entreprise ». Une thématique encore plus essentielle en cette période de post-confinement lié à la crise Covid-19. 

Etat des lieux : alerte à la montée du stress

Depuis une dizaine d’années dans notre pays, le pourcentage de personnes qui se sentent stressées augmente puisqu’il est passé de 40 % à 61 % (selon un sondage Ipsos avec Associated Presse de 2005 et  le Baromètre CEGOS 2015 « Climat social et qualité de vie au travail »).

En parallèle, le pourcentage de personnes très motivées est passé, durant le même période, de 42 % à 28 % (Baromètre santé et qualité de vie au travail, 2018, Malakoff Mederic).

La récente crise sanitaire a encore amplifié ce phénomène puisqu’une récente enquête réalisée par Empreinte Humaine et OpinionWay montre que le pourcentage de personnes stressées a augmenté de 10 % et le pourcentage de personnes motivées a baissé de 25 %.

Il est inévitable que la motivation baisse quand le reste augmente, c’est ce qui explique en partie que le stress chronique n’est pas un gisement de performance, à la différence de la bienveillance. Les comportements bienveillants ont la possibilité de faire baisser le niveau de stress des collaborateurs tout en augmentant leur motivation.

Qu’entend-on par management bienveillant ?

Il s’agit d’un management qui s’appuie sur la bienveillance qui a commencé à être abordé en 2011.

A la source, la bienveillance est interprétée de manière différente :

  • selon Aristote, elle consiste à souhaiter le bien de l’autre ;
  • selon Thomas d’Aquin, elle veut le bien d’autrui ;
  • selon Emmanuel Kent, elle est un devoir d’humanité. 

Un manager bienveillant va donc à agir pour le bien d’autrui, c’est à dire faire en sorte qu’il se réalise dans son travail et qu’il soit en bonne santé.

Comment agir pour mettre en place un management bienveillant? 

A la différence d’une formation classique et dans la mesure où il s’agit de modifier des comportements, il est indispensable d’agir en trois temps :

La sensibilisation

Elle se fait généralement sous forme de conférences interactives.

Les managers perçoivent mieux les interactions entre le stress et la motivation, ils voient à quel point des éléments de comportements qui peuvent apparaître secondaires sont essentiels.

Ils vont se familiariser avec les leviers susceptibles d’augmenter les émotions positives :

  • « aider à voir le sens » ;
  • « fixer des objectifs qui soient des “défis possibles” » ;
  • « accorder un juste niveau d’autonomie » ;
  • « exprimer des retours positifs comme la gratitude, les encouragements ou les félicitations »

Ils vont aussi prendre en compte d’autres leviers en mesure de diminuer les émotions négatives :

  • « éviter l’incohérence » ;
  • « reconnaître ses éventuelles maladresses comportementales » ;
  • « faire l’effort d’être perçu comme juste » ;
  • « muter le pessimisme en optimisme »… ;

Les incitations

Elles vont aider le manager à modifier son comportement. Il peut s’agir pour lui d’envoyer un e-mail quelque semaines après la sensibilisation en expliquant ce qu’il a fait et/ou en participant à une table ronde quelques mois plus tard.

Les rappels

Ils peuvent avoir lieu grâce à une application ou par le biais d’une simple newsletter.

Le management bienveillant permet-il au manager de vivre mieux ?

Quand on aide un collaborateur à vivre mieux en lui permettant de se réaliser dans son travail et d’être en bonne santé, on vit soi-même mieux.

C’est un peu « l’altruisme égoïste » cher à Hans Selye, l’homme qui, pour la première fois, a décrit la réaction de stress (1936).

En quelque sorte, agir pour le bien d’autrui fait du bien. On pourrait parler de bienveillance mutuelle.

Quels sont les résultats obtenus dans les entreprises qui mettent en place le management bienveillant ?

Un grand groupe a formé plus de 5000 managers sur ses 6000. Quatre ans après le lancement du plan d’action, il a commandé une enquête par BVA sur plus de 1200 collaborateurs de tous rangs hiérarchiques.

Le niveau de stress était plus bas par rapport à d’autres groupes sondés par BVA et le pourcentage de collaborateurs motivés était de 51 %, contre 28 % à l’échelle du pays.

La bienveillance est efficace !

Référence de l’ouvrage le plus récent de Philippe Rodet

Vous pouvez vivre mieux ! 25 clés pour renouer avec son bien-être
aux Éditions Eyrolles - mars 2020 - 15 euros.
Pour en savoir plus sur les activités de Philippe Rodet, rendez-vous sur https://www.stress-info.org/

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)