Recrutement
&
talents

Freelance.com accentue son influence digitale avec le rachat d’INOP’S

Par Philippe Guerrier | le | Site emploi spécialisé

La société française, qui fait la jonction entre les experts indépendants et les consultants indépendants, accélère son développement dans le numérique en intégrant le réseau INOP’S.

Freelance.com acquiert INOP’S. Le vice-président Claude Tempé explique la stratégie globale.
Freelance.com acquiert INOP’S. Le vice-président Claude Tempé explique la stratégie globale.

Freelance.com, du nom d’une plateforme spécialisée dans l’intermédiation entre entreprises et prestataires intellectuels cotée sur Euronext, acquiert une participation majoritaire d’INOP’S, un réseau de 70 000 experts du numérique. 

Deux réseaux pour rapprocher les experts externes et les entreprises

La société francilienne acquéreuse, qui existe depuis 20 ans, revendique un million d’utilisateur de ses plateformes. Elle commercialise une série de solutions RH qui ont vocation à fluidifier les relations entre consultants indépendants et les entreprises :

  • sourcing des talents ;
  • gestion des ressources ;
  • portage salarial;
  • paie ;
  • mise en conformité ;
  • mobilité internationale.

Présidée par Sylvestre Blavet, Freelance.com dispose de réseaux d’agences en région (une quinzaine) et d’implantations internationales (Paris La Défense où se situe le siège social, Allemagne, Angleterre, Maroc, Singapour, Suisse).
Son chiffre d’affaires de 237,1 millions d’euros en 2019, en hausse de 26 % par rapport à l’année précédente et son nombre de collaborateurs s’élève à 120 personnes. 75 % du chiffre d’affaires est réalisé dans l’Hexagone.
Sur l’autre versant, l’historique d’INOP’S est plus court. Créée en 2009 et présidée par Laurent Lévy, la société a élaboré à travers sa propre plateforme un réseau d’experts du numérique regroupant plus de 70 000 PME, start-ups et indépendants.
Fort d’un effectif de 70 personnes, il se concentre sur des problématiques numériques (dématérialisation, traitement des données, développement agile…).
En France, INOP’S accompagne 26 grands comptes clients du secteur privé et plus de 300 acteurs du secteur public (ministères, collectivités, institutions…), à travers plus de 70 marchés cadres et référencements.

Des synergies naturelles selon Freelance.com

« Le freelancing demeure un nouveau marché », déclare Claude Tempé, Vice-Président de Freelance.com, qui évoque un potentiel de 40 milliards d’euros.

« Quand je suis arrivé il y a quatre ans aux commandes de Freelance.com, j’ai observé l'émergence de nombreuses plateformes digitales. J’ai croisé quasiment une centaine de sociétés et INOP’S apparaît comme celle avec laquelle nous avons le plus de synergies, de complémentarités et de potentiel. »

Le dirigeant de la plateforme d’intermédiation évoque quatre avantages associés à ce rapprochement :

  • « Nous faisons l’acquisition d’une société qui réalise un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros, ce qui permet à Freelance.com d’atteindre un CA à 320 millions d’euros. Elle développe une croissance à deux chiffres, tout en étant rentable. Cette combinaison permet de raffermir notre ancrage de leader en France voire en Europe ;
  • INOP’S vient de monde du service et sa philosophie se rapproche de la nôtre ;
  • cette société dispose d’offres que nous n’avions pas développées en l’état actuel. Par exemple, INOP’S est très présente sur le secteur public, que nous percevons comme un segment d’avenir très important sur le marché du freelancing. Elle a su développer des offres de mises en œuvre de projets au forfait avec engagements de résultats en ne travaillant qu’avec des indépendants. Une approche de prestations de plus en plus recherchée par les clients ;
  • à travers Freelance.com, nous touchons essentiellement des réseaux d’experts indépendants. Tandis qu’ INOP’S s’est beaucoup rapprochée des start-ups et des PME. Nous doublons notre capacité de répondre aux attentes de nos clients en touchant ses différents écosystèmes complémentaires. »

Une offre multiservices pour se démarquer

Freelance.com cherche à se démarquer des autres plateformes d’intermédiaire d’experts « pure players » de type Malt ou Upwork en affichant « un taux de commission plus raisonnable » entre 10 et 15 %. Mais cette ligne de business ne représente que 10 % de son chiffre d’affaires de la société.
Freelance.com a développé d’autres solutions de gestion unifiée des experts indépendants pour le compte de clients grands comptes par exemple ou des formules de portage salarial pour les consultants. Ce qui lui permet de disposer d’un portefeuille dense de services BtoB pour gérer les relations entre les experts indépendants et les entreprises. En évitant une trop grande dépendance sur une ligne de produit donnée.

 

Lien(s)/contact(s)

Transférer cet article à un(e) ami(e)