Recrutement
&
talents

Recrutement et chatbot : SmartRecruiters acquiert Jobpal

Le | Solutions d'évaluation

Pour accentuer l’automatisation des processus de recrutement RH, SmartRecruiters acquiert Jobpal pour son expertise dans les chatbots.

SmartRecruiters avance dans l’usage des chatbots RH (HiringSuccess 2020) - © D.R.
SmartRecruiters avance dans l’usage des chatbots RH (HiringSuccess 2020) - © D.R.

SmartRecruiters, fournisseur de solutions technologiques pour faciliter le recrutement, s’est emparé de la technologie chatbot de Jobpal d’origine allemande. Ce rachat s’inscrit dans sa quête permanente de l’automatisation des process RH. 

Depuis sa création en 2010, SmartRecruiters développe des suite de modules (ATS, CRM, IA pour le scoring et la parité, multidiffusion pour les job boards et messagerie, etc.) pour accompagner les démarches de recrutements de ses entreprises clientes comme Bosch, LinkedIn ou Visa.

Après avoir signé un partenariat initial avec Jobpal, la société technologique californienne, fondée et dirigée par le Français Jérôme Ternynck, passe à la vitesse supérieure en procédant à son acquisition. 

« Jobpal automatise les processus de recrutement grâce à son chatbot »

 Éric Gellé, Vice-Président Europe du Sud SmartRecruiters
Éric Gellé, Vice-Président Europe du Sud SmartRecruiters - © D.R.

« Cette solution centralisée et unifiée nous démarque des autres ATS », déclare Éric Gellé, Vice-Président Europe du Sud (dont la France) de SmartRecruiters, à notre partenaire média News Tank RH.

« Nous avons donc acquis Jobpal et son chatbot afin de compléter cette offre et proposer une solution aux entreprises qui ont de forts enjeux de volumes ou qui constatent des lacunes dans leurs processus déjà en place. »

Le manager se montre séduit par la dimension « collaborative » et « qualitative » de Jobpal pour « optimiser les process de recrutement ». Une approche d’automatisation en mode Robotic Automatisation Process (RPA) qui a séduit des clients comme McDonald’s, Airbus et Deutsche Telekom.

« Jobpal automatise les processus de recrutement, grâce à son chatbot, afin de réduire le nombre de tâches à faible valeur ajoutée pour le recruteur mais aussi pour le candidat, dans la mesure où le chatbot reconstitue un CV lorsqu’il n’en a pas ou que son CV n’est pas adéquat au poste », évoque Éric Gellé.

« Jobpal permet un filtrage lors de la phase de présélection. Cela offre aussi une meilleure relation candidat, grâce à la réactivité du chatbot. Par ailleurs, le taux d’engagement est grandement augmenté, avec son utilisation. Cette approche permet donc de dégager du temps pour les échanges entre les candidats et les recruteurs, ce qui a un impact sur la qualité de ces échanges et sur la marque employeur. »

Dans le prolongement de ce rachat, SmartRecruiters met en avant sa nouvelle gamme de chatbots de recrutement (SmartPal) intégrant une brique conversationnelle au-dessus du moteur de son workflow central.

Elle présente deux avantages :

  • Une « conversion de candidats multipliée par trois » ;
  • Un gain de temps dans le process de recrutement en lien avec la transformation plus rapide d’un chercheur d’emploi passif en candidat actif et une programmation d’entretiens automatisée.

Emergence de nouveaux produits de chatbots

Éric Gellé est confiant dans le développement de SmartRecruiters malgré l’apparition de la crise Covid-19.

« Nous sommes actuellement sur notre meilleure année en termes de chiffres, malgré la crise. Nous avons signé de très gros clients comme PayPal ou H&M. Nous avons un plan de croissance en cours de discussion auprès du board et nous envisageons environ 25 nouveaux collaborateurs pour 2021 », évoque le vice-président Europe du Sud.

En l'état actuel, la société HR Tech revendique 4000 entreprises clientes dans le monde et 600 partenaires dans son écosystème.

En juin 2019, SmartRecruiters a levé 50 millions de dollars auprès de deux fonds d’investissement : Insight Venture et Mayfield Fund. La valorisation de la société californienne de Jérôme Ternynck frôlait les 300 millions de dollars à l'époque. 

SmartRecruiters recrute aussi…par SMS

C’est assez surprenant mais SmartRecruiters parie encore sur le SMS comme canal de recrutement. Il vient de lancer la solution SmartMessage dans ce sens. En déclinaison plus moderne, l'éditeur a ajouté le canal WhatsApp. « Les SMS ont un taux d’ouverture de 98 %, et le taux de réponse se monte à de 45 %, c’est 5 à 9 fois supérieur à l’e-mail », évoque SmartRecruiters. En France, cette solution a été adoptée « par de nombreuses entreprises dont Kiabi ou BlaBlaCar ». 

Transférer cet article à un(e) ami(e)