Sirh

Remplacement de personnel : le rôle stratégique du staffing manager chez Elior

Le | Contenu sponsorisé - Gestion des talents

Véronique Guillo, Responsable Coordination Emploi d’Elior (acteur mondial de la restauration collective et des services), utilise depuis 2016 la plateforme SaaS Andjaro pour l’accompagner dans la gestion des remplacements de 2500 collaborateurs en Ile-de-France.

Retour d’expérience Andjaro : Véronique Guillo, Responsable Coordination Emploi chez Elior - © D.R.
Retour d’expérience Andjaro : Véronique Guillo, Responsable Coordination Emploi chez Elior - © D.R.

Quelles problématiques rencontrez-vous dans la gestion du personnel au quotidien ?

Nous sommes en premier lieu confrontés à une pénurie de personnel dans nos métiers, notamment de cuisine. Face à une absence imprévue, nous devons trouver rapidement une ressource disponible sur une période donnée, et notre politique est de privilégier le remplacement par notre personnel en interne.

Nous veillons autant que possible à ne pas trop éloigner les collaborateurs de leur domicile lorsque nous les mobilisons sur un site pour qu’ils valident cette mobilité temporaire.

Nous devons également faire face à un manque de compétences pour les postes d’employés de restauration, les postes de cuisiniers et d’encadrants, ce qui induit un besoin de formation.

Paradoxalement, nous devons composer avec les effets de la saisonnalité, en particulier durant les vacances scolaires où nous tendons à être en sureffectif.

Comment y répondez-vous et quel rôle jouez-vous au sein d’Elior ?

Je travaille depuis 5 ans avec la solution de remplacement Andjaro. Cette dernière nous permet de pourvoir rapidement nos besoins de personnel.

Les disponibilités des salariés sont formalisées sur la plateforme par leur manager, et en fonction des besoins identifiés, nous essayons de positionner de manière optimale ces collaborateurs, selon leur zone géographique et leurs compétences.

Nous sommes ainsi en capacité de replacer 99 % du personnel en sureffectif, le 1 % restant correspondant à des salariés très excentrés ou ne possédant pas les compétences requises par rapport aux besoins.

Notre service recrutement est également en charge de chercher et de trouver des candidats compétents aux postes, faute de quoi nous passons par l’intérim.

Comment votre fonction a-t-elle évolué ces dernières années ? Quels ont été ses impacts stratégiques sur l’organisation au sens large ?

J’ai été à l’origine de la mise en place de la solution OuiTeam, rebaptisée depuis Andjaro, au sein d’Elior. Nous avons donc été les précurseurs dans ce domaine puisqu’il y a 5 ans, nous étions la seule entreprise à en disposer.

Mon rôle a donc été de monter le projet, de déployer l’outil SaaS et de le faire avancer sous trois formes :

  • pouvoir solliciter en priorité nos collaborateurs,
  • créer des passerelles avec les sociétés d’intérim si personne n’est disponible,
  • associer Andjaro à notre outil de pointage pour comptabiliser plus facilement les heures de nos personnels détachés.

L’objectif est de faciliter le travail de nos gérants et de nos responsables de restaurants afin de réduire leur charge administrative. Depuis 2 ans, Andjaro a été déployé sur toutes les BU et la gestion de l’outil a pris une dimension groupe.

Dans cette période de relance, voyez-vous de nouveaux challenges apparaître ?

Elior a été frappé de plein fouet par la crise sanitaire et a connu la fermeture des restaurants collectifs durant de longs mois. Comme le groupe dispose de deux autres branches dédiées à la santé et à l’enseignement, nous avons pu conserver dans l’emploi un certain nombre de nos salariés au cours des différents confinements.

Pendant la pandémie, ma mission a ainsi été de connecter ces entités avec Andjaro pour mutualiser nos ressources par compétences, générer les conventions de détachement associées, faciliter la création d’autorisations de déplacement, mais aussi convaincre nos salariés d’aller travailler dans des conditions de sécurité renforcées, notamment pendant le premier confinement.

A ce jour, le principal défi est de répondre aux difficultés de recrutement et nous capitalisons d’autant plus sur la mutualisation de nos viviers.

Quelles perspectives d’évolution de votre fonction voyez-vous au sein d’Elior ?

La fonction de staffing manager est rythmée par les améliorations de la plateforme Andjaro et la possibilité d’ouvrir nos flux à la province. Il nous faut aujourd’hui plus que jamais recruter de nouvelles ressources pour répondre à nos besoins permanents.

Dans cette optique, Andjaro est un formidable atout pour :

  • alimenter et animer nos viviers mais aussi, grâce aux opportunités de remplacements ponctuels,
  • faciliter la mobilité interne dans l’entreprise.

Au mois de septembre, nous avons ainsi dépassé les 3000 détachements de collaborateurs !

Consulter l’ebook d’Andjaro : Absentéisme au travail - Savoir piloter et agir pour assurer la continuité des activités

Pour en savoir plus sur la plateforme, prendre contact avec l'équipe d’Andjaro

Transférer cet article à un(e) ami(e)