Paie

Google : Départ du directeur juridique sur fond d’enquêtes pour harcèlement sexuel

Par Philippe Guerrier | le | Rémunération

Agé de 56 ans, David Drummond, directeur juridique d’Alphabet (holding qui chapeaute Google) et collaborateur historique des fondateurs Sergey Brin et Larry Page de la société à l’origine du moteur de recherche, va bientôt quitter ses fonctions sur fond de polémiques. La firme technologique californienne a lancé une enquête sur sa gestion d’une série de cas de harcèlement sexuel alors que l’intéressé est accusé d’avoir eu des « relations inappropriées ».


La démission de David Drummond prendra effet au 31 janvier 2020 alors que sa collaboration avec Google remonte à février 2002 (c’est-à-dire avant l’introduction en Bourse de la société survenue en août 2004) en qualité de Vice President of Corporate Development and General Counsel. Le directeur juridique de Google a été accusé en août 2018 par Jennifer Blakely, une ex-salariée de Google, de comportement abusif. D’autres affaires similaires, notamment exposées par le New York Times, ont éclaté à son encontre. En 2014, Andy Rubin, créateur du système d’exploitation mobile Android (propriété de Google depuis 2005), avait également quitté la société de Mountain View sur fond d’accusation d’abus avec une indemnité de 90 millions de dollars.


Mais, pour le cas de David Drummond, Google assure qu’il ne lui versera pas d’indemnité de départ (« exit package »). Selon l’Autorité américaine de régulation des marchés financiers (SEC), Alphabet lui a versé 47 millions de dollars en 2019. Selon Reuters, David Drummond a également vendu au cours des dernière semaines un volume d’actions Alphabet qu’il détenait pour un montant de 200 millions de dollars. Parallèlement, le duo fondateur Sergey Brin et Larry Page a annoncé le 3 décembre 2019 l’intention de quitter leurs fonctions opérationnelles, tout en restant actionnaires et membres du conseil d’administration. Dans cette transition, Sundar Pichai, dirigeant de Google, prend les commandes d’Alphabet.

Transférer cet article à un(e) ami(e)