Qvt

Faire face au désengagement des collaborateurs

Le | Contenu sponsorisé - Motivation & engagement

Comment les grandes entreprises améliorent l’engagement grâce à des initiatives centrées sur les employés ?

Faire face au désengagement des collaborateurs - ©  D.R.
Faire face au désengagement des collaborateurs - ©  D.R.

Ressources CrossKnowledge : « Faire face au désengagement des collaborateurs »

Des collaborateurs désengagés peuvent coûter très cher à votre organisation. Ce problème est actuellement un vrai fléau pour les entreprises de toutes tailles. Pour en savoir plus

La (dure) réalité des statistiques d’engagement des employés

Malgré tous les efforts déployés pendant la pandémie, les entreprises sont toujours à la recherche de moyens efficaces pour aider leurs employés à s’épanouir et renforcer ainsi leur loyauté.

Les chiffres sont alarmants : les études récentes suggèrent que nous traversons une véritable crise de l’engagement des employés. Selon Gallup, seulement 21 % des employés à l’échelle mondiale s’estiment engagés dans leur travail.

La vague de démissions, provoquée par la pandémie et le phénomène plus récent connu sous le nom de « démission silencieuse », constitue des preuves concrètes : les employés se sentent déconnectés de leur travail.

Conséquence : ils quittent leur emploi ou se contentent du strict minimum.

Le problème, c’est qu’une main-d’œuvre désengagée coûte beaucoup d’argent. Toujours d’après Gallup, ce désintérêt a coûté 7,8 milliards de dollars à l’économie mondiale l’année dernière.

Pour les organisations qui veulent réussir et innover dans ce nouveau contexte professionnel, l’engagement des employés doit être une priorité absolue.

  • 7,8 milliards de dollars :c’est le montant payé par l’économie mondiale en 2021 en raison de ce désengagement.
  • 14 % des travailleurs européens se disent impliqués dans leur travail. Il s’agit du niveau le plus bas dans le monde.
  • 33 % des travailleurs américains et canadiens s’estiment impliqués. Il s’agit du niveau le plus élevé au monde mais le niveau reste faible

*Source : State of the Global Workplace : 2022 Report Gallup

Engager les employés grâce à l’apprentissage

Pour se sentir engagé, un employé doit absolument bien comprendre quelle est sa fonction et sa mission au sein de l’organisation. Il doit savoir où et comment il s’y intègre. C’est à son employeur de veiller à cela.

L’apprentissage est l’un des outils les plus efficaces à mettre en œuvre pour stimuler l’engagement des employés.

En suivant des formations adaptées à leur poste, ils se sentiront pleinement capables de contribuer aux résultats opérationnels.

En leur accordant plus d’autonomie dans leur développement personnel et professionnel, ils se sentiront également davantage en confiance et épanouis.  Un tel état d’esprit favorise un lien plus fort au travail, gage de meilleures performances.

Mais il ne s’agit pas de dispenser n’importe quelle formation pour motiver vos collaborateurs. Pour provoquer un vrai impact, l’apprentissage doit être engageant et véritablement pertinent pour eux. Il doit leur apporter des outils pratiques, qui les soutiendront aussi bien dans leur parcours professionnel que dans leur vie personnelle.

L’apprentissage doit également être proposé tout au long de leur carrière : du recrutement jusqu’au départ à la retraite. Une plateforme qui se limite à proposer beaucoup de contenus, sans cibler leurs besoins réels, a peu de chances de se révéler efficace.

  • 94 % des employés affirment qu’ils auraient envie de rester plus longtemps dans une entreprise si cette dernière investit dans le développement de leur carrière (Source : Rapport 2018 de LinkedIn sur l’apprentissage et le développement au travail)

Téléchargez l’e-Book : 7 initiatives L&D plébiscitées par les plus grandes entreprises pour stimuler l’engagement de leurs employés

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)