Qvt

Livre blanc : Zest Me Up livre les bonnes pratiques de ses clients sur la gestion de crise

Le | Contenu sponsorisé - Motivation & engagement

Face à la crise sanitaire, les entreprises ont été obligées de s’adapter. Nouvelle organisation du travail et technique du management à distance, évolution des attentes des collaborateurs… Comment booster l’engagement de ses équipes et mettre en place des plans d’actions intelligents dans un contexte exceptionnel ? A travers le recueil d’expériences de ses clients, Zest Me Up nous livre les bonnes pratiques pour optimiser la gestion de crise. Le point avec David Guillocheau, son directeur général.

Les bonnes pratiques pour optimiser la gestion de crise par David Guillocheau, DG de Zest Me UP. - © D.R.
Les bonnes pratiques pour optimiser la gestion de crise par David Guillocheau, DG de Zest Me UP. - © D.R.

Dans quel cadre lancez-vous aujourd’hui ce livre blanc ?

En accompagnant les entreprises au cours du confinement, nous avons constaté combien certaines d’entre elles pouvaient être démunies en période de crise : manque d’outils, difficultés à communiquer et à interagir avec l’ensemble de leurs collaborateurs.

Ce livre blanc est le fruit du parcours et de l’accompagnement de nos clients au cours des 6 derniers mois, pendant lesquels nous avons créé des questionnaires adaptés à la situation, défini des plans d’actions et mis en lumière les bonnes pratiques du management à distance.

Comment a-t-il été réalisé ?

Ce nouveau livre blanc rassemble les témoignages de quatre de nos clients que nous avons accompagnés et qui se sont appuyés sur notre solution Zest pour traverser au mieux cette crise sanitaire. Au-delà de ces cas client, le guide propose également tout un panel de bonnes pratiques que nous avons observées, synthétisées et consolidées au cours de cette période compliquée, aussi bien pour les entreprises que pour leurs collaborateurs.

A qui se destine-t-il ?

Ce livre blanc s’adresse en particulier aux directions des ressources humaines qui ont un rôle clé à jouer dans l’engagement des collaborateurs au sein d’une organisation, mais aussi au management opérationnel puisqu’aujourd’hui la reprise d’activité est au cœur des préoccupations.

Quel type de bonnes pratiques mettez-vous en avant dans ce livre blanc ?

Nous passons en revue trois grandes phases pour lesquelles nous proposons diverses clés de réussite.

  • La première est liée à l’écoute des collaborateurs avec la mise en place d’un sondage permettant à l’organisation, aux RH et à la direction, d’appréhender la température émotionnelle de ses salariés et ainsi de répondre rapidement à leurs besoins prioritaires.
  • La deuxième phase est la mise en place de plans d’actions, fondés sur ces résultats d’enquête, qui impactent positivement l’organisation, le ressenti des collaborateurs et leurs motivations. Comment répondre au mieux aux situations de stress par exemple ?
  • Enfin, nous proposons des pistes pour accompagner la transformation et l’adaptation des modes de management et des rituels associés pour faire en sorte que l’entreprise soit plus agile, plus à l’écoute, mais aussi plus précise dans la définition et le suivi de ces plans d’actions. Nous conseillons par exemple la mise en place de système de suivi plus régulier des objectifs, plutôt que des entretiens annuels qui semblent peu pertinents en ce moment.

D’après le retour d’expérience de vos clients, quel rôle a joué votre solution pendant la période de crise ? 

Zest leur a tout d’abord permis de garder le contact avec l’ensemble de leurs collaborateurs pendant la période de confinement, même dans le cas où ces derniers étaient en chômage partiel. Être à l’écoute est une posture et une action concrète pour maintenir le lien social avec l’ensemble de ses collaborateurs, quelle que soit la situation, et donc éviter l’isolement ou la mise à l’écart ressentie négativement. Notre application mobile a ainsi permis à nos clients de fédérer et d’interagir avec l’ensemble de leurs collaborateurs et pas uniquement avec les cols blancs.

Le second bénéfice a été de permettre au management de sortir du brouillard pour prendre des décisions intelligentes par rapport à la situation et au ressenti des collaborateurs. Ces derniers sont en effet les premiers impactés par la mise en place de plans d’actions et s’ils ne sont pas convaincus, les résultats risquent de ne pas être atteints.

Enfin, notre solution digitale a joué un rôle crucial en fluidifiant les échanges et en leur permettant d’être plus réguliers et plus agiles.

Pour connaître les bonnes pratiques de la gestion de crise,
téléchargez le Livre Blanc Zest Me Up en cliquant ici

Transférer cet article à un(e) ami(e)