Recrutement
&
talents

COVID 19 : Mistertemp’ avait déjà une longueur d’avance !

Le | Contenu sponsorisé - Intérim

Face à la crise sanitaire et au confinement, Mistertemp’, le leader de l’intérim digital n’a fait que conforter la pertinence de la digitalisation au service de l’intérim. Et alors que la start-up observe une reprise significative du secteur, elle tire les premiers constats de cette période. Regard.

COVID 19 : Mistertemp’ avait déjà une longueur d’avance
COVID 19 : Mistertemp’ avait déjà une longueur d’avance

« L’épisode que nous venons de traverser n’a fait qu’accentuer l’adéquation de notre vision du secteur avec l’air du temps et les besoins prégnants des entreprises. Durant cette période, les recruteurs ont pu prendre conscience de la puissance du digital », souligne Jean-Loup Wirotius, le Chief Marketing Officer (CMO) de la start-up.

« Nous avons depuis notre lancement démontré qu’on pouvait proposer une offre d’intérim fiable et proposer des candidats compétents sans même les avoir rencontré physiquement. En ce sens, même si le secteur RH croyait déjà à l’intérim en ligne, la crise nous a permis d’asseoir d’autant plus cette pratique et de la démocratiser davantage. »

Des process adaptés à tous types de contexte

Dans les faits tous les process de Mistertemp’ ont toujours été adaptés à la période que nous venons de traverser. Le candidat n’a pas besoin de se rendre en agence mais juste sur la plateforme où il dépose son CV, ses documents d’identité et le type de travail qu’il recherche.

De son côté, le recruteur n’a qu’à proposer directement sa mission aux candidats les plus pertinents via un système de matching. Un service qui va jusqu’à la contractualisation en ligne entre l’intérimaire et le client final.

« Nos modalités de recrutement ont pris, ces derniers mois, d’autant plus de valeur. Et si nous avons rencontré un ralentissement de l’activité lié au Covid dans l’industrie et le BTP, nous avons gagné des parts de marché dans la grande distribution en signant avec des mastodontes du secteur. Dans les chiffres, nous avons fait travailler, durant le confinement, pas moins de 7800 personnes », précise Jean-Loup Wirotius.

La reprise est là !

Mistertemp’ dispose outre de sa plateforme d’un réseau de proximité constitué de 120 agences, parmi lesquelles Aquila RH (transport, BTP, logistique…) et Lynx RH (informatique, ingénierie, fonctions supports…). Durant cette période de confinement, elle a surperformé avec Vitalis Médical (santé, social).

« En comparaison avec nos chiffres de l’année précédente, sur ce même laps de temps, nous avons enregistré une augmentation significative de plus de 50 %, du nombre de contrats signés » détaille Jean-Loup Wirotius.

Et qu’en est-il de la reprise ? « A ce jour, depuis le déconfinement, nous observons par l’intermédiaire de notre clients et de nos candidats une belle reprise de l’activité intérimaire », commente le CMO de l’agence de l’intérim digital.

« Dans les faits, nous enregistrons une hausse de :

  • 55 % pour la restauration ;
  • de 38 % pour le tourisme ;
  • de 27 % pour le BTP ;
  • 22 % pour la logistique.

En outre, au 29 juin 2020, et ce, depuis le début de l'épidémie, de nombreux secteurs ont montré une augmentation significative d’offres d’emploi en intérim comparée à l’année dernière sur la même période : 18 % de hausse pour le secteur de la santé, plus 15 % pour l’agroalimentaire et enfin 23 % de croissance pour l’agriculture. »

De quoi redonner, en ce début d’été, des couleurs au travail temporaire, et positionner le recrutement digital en première ligne du secteur de l’intérim.

Transférer cet article à un(e) ami(e)