Recrutement
&
talents

Les impacts à long terme de la crise de la Covid-19 sur le recrutement

Le | Contenu sponsorisé - Site emploi généraliste

Confinement, prudence économique : l’année 2020 est marquée par une situation sanitaire et économique inédite. Quelles en sont les répercussions sur le marché du recrutement ? Comment le leader français du recrutement sur internet s’adapte à cette situation et accompagne les recruteurs ? Pierre Antebi, Directeur Business Marketing Figaro Recruteur, nous répond.

Pierre Antebi, Directeur Business Marketing Figaro Recruteur - © D.R.
Pierre Antebi, Directeur Business Marketing Figaro Recruteur - © D.R.

Quels impacts avez-vous pu observer de la crise sanitaire sur le marché du recrutement ?

Le marché du travail est clairement impacté par la crise de la COVID-19. Les chiffres du chômage sont encore bas (7,1 % au T2 2020 d’après l’INSEE) mais sont clairement en décalage de quelques mois et devraient augmenter. Il y a clairement eu des destructions d’emploi (près de 715 000 emplois détruits sur S1 2020 selon l’INSEE). C’est un fait. On peut tout de même souligner que cette destruction a été relativement faible comparée à la force de la récession sur cette même période, certainement parce que beaucoup d’entreprises anticipent la reprise dès le premier trimestre 2021.

A ce stade, le plus important est de bien anticiper les prochains mois, voire les prochaines années, c’est-à-dire arriver à déterminer les impacts profonds, à long terme, de cette crise sur le marché du recrutement.

Et selon vous, quels vont être ces impacts à long terme sur le marché du recrutement ? 

C’est une question difficile. De nombreux impacts sont certainement encore sous-évalués. Mais à ce stade, nous en voyons au moins trois essentiels :

  • En premier lieu, une recherche renforcée pour sourcer de manière ROIste et donc de mesurer les performances ;
  • En deuxième lieu, une remise à plat de la marque employeur face aux nouvelles attentes des collaborateurs et des candidats ;
  • Et enfin, bien sûr, un nouvel essor du numérique et donc une demande encore plus forte pour les compétences dites « digitales ».

Est-ce que ce triple constat va orienter la stratégie de Figaro Recruteur et de ses produits à l’avenir ?

A l’avenir et dès à présent ! Les recruteurs sont déjà impactés par ces 3 enjeux et nous avons fait évoluer nos produits pour y répondre immédiatement.

  • Coté ROI et performance : le nombre de candidatures sur Cadremploi est en progression cette année de plus de 35 % (avec plus de 23 candidatures par annonce en moyenne) et parallèlement nous évaluons la qualité de chaque candidature avec les recruteurs qui le souhaitent.
    Parallèlement, nous avons lancé aussi le nouveau CVaden en septembre : les clients qui utilisent cette nouvelle plateforme peuvent bénéficier d’une technologie et d’une ergonomie qui améliorent l’usage et la productivité. Enfin, bien sûr, le rapprochement avec Golden Bees nous permet dorénavant de proposer à nos clients d’acheter à la performance sur l’intégralité du web.
  • Coté marque employeur, nous avons lancé la version bêta Figaro Insiders le 15 septembre. Une nouvelle manière de mettre en avant son entreprise pour nos clients, qui s’appuie sur notre expertise Emploi et sur la puissance du Groupe Figaro. Alors que le site est encore dans sa version bêta, nous avons déjà recueilli une audience 1,5 million de visiteurs uniques (MNR juillet 2020).
  • Enfin, côté recrutement de profils digitaux, ChooseYourBoss a élargi sa cible à l’ensemble des profils de la Squad (Tech, Data, Produit, Création, Marketing…) et nous affichons de très bons rendements sur ces profils : +103 % de candidatures par annonce vs 2019, avec une moyenne de 25 candidatures par annonce.

Transférer cet article à un(e) ami(e)