Sirh

4 conseils pour intégrer des solutions de recrutement innovantes

Le | Contenu sponsorisé - Gestion des talents

C’est une démarche essentielle au-delà d’une simple tendance. L’adoption d’outils de recrutement innovants répond aux enjeux rencontrés par les équipes de talent acquisition au quotidien. Cependant, il existe des prérequis à ce type de projet.

4 conseils pour intégrer des solutions de recrutement innovantes - © D.R.
4 conseils pour intégrer des solutions de recrutement innovantes - © D.R.

Communication SMS, CRM, solution d’onboarding, chatbot à base d’IA, entretien vidéo différé…Les nombreux outils dédiés au recrutement sont incontestablement utiles pour améliorer l’expérience candidat et recruteur.

Pour faire les bons choix et prioriser les outils dont vous avez vraiment besoin au quotidien, il faudra se poser les bonnes questions.

Ce sera un gage de succès pour votre projet de transformation et elles vous permettront de convaincre les décideurs internes (directions finance, achats…) de la pertinence d’implémenter une solution supplémentaire.

Voici 4 conseils à suivre

Tirer parti des outils existants

Avant d’étendre votre palette d’outils, exploitez déjà ceux disponibles dans l’entreprise, en particulier votre ATS.

Votre logiciel de suivi des candidatures est probablement plus performant mais aussi plus complexe que vous ne l’imaginez.

Dans votre démarche d’amélioration de vos processus de recrutements, et avant d’acquérir un outil de planification, assurez-vous que votre ATS ne vous offre pas déjà la capacité de gérer les entretiens et la communication candidat.

La digitalisation du recrutement a pour objectif de libérer du temps aux équipes en automatisant les tâches les plus chronophages. Mais elle peut être perçue comme anxiogène, en cas de formation à un nouvel outil ou de nouveaux processus. Notamment quand ils ne sont pas jugés essentiels à la gestion quotidienne.

C’est pour cette raison que les solutions intégrées comme iCIMS Talent Cloud ont le vent en poupe : elles permettent d’assurer une gestion complète à partir d’une plateforme unique.

Trouver une solution à une problématique bien identifiée

Par définition, un outil est une suite de fonctionnalités qui permettent d’effectuer des tâches. Par exemple,

  • un CRM simplifie l’envoi d’emails automatisés à une liste de candidats passifs,
  • un chatbot permet de trier les candidatures volumiques. L’erreur serait alors d’acheter un outil sans réel besoin identifié.

Cette démarche doit répondre à des problématiques spécifiques au sein de votre entreprise :

  • « Trop peu de candidats répondent-ils à nos offres ? »,
  • « Disposent-ils du bon profil ? »,
  • « Le processus de recrutement est-il trop long ? »…

Avant d’investir, pensez aux problématiques et aux cas d’usage. 

Ainsi, un CRM peut être utilisé pour :

  • envoyer des messages personnalisés sur des métiers en tension,
  • animer des forums d’écoles,
  • entretenir des relations avec vos candidats shortlistés non retenus,
  • améliorer la mobilité interne.

Son implémentation doit correspondre à vos besoins spécifiques.

Définir en amont les problématiques que l’on veut résoudre permet de fixer des objectifs concrets d’utilisation. Cette démarche facilitera l’évaluation, l’adoption et le succès d’implémentation de l’outil.

Nommer un responsable de projet en interne

Il est impératif qu’une personne soit désignée chef de projet au sein de l’entreprise afin de veiller au bon déploiement de la solution et de sa prise en main par les équipes concernées.

Il aura pour mission de définir en amont une liste de fonctionnalités clés à prioriser en fonction des cas d’usage. Une manière de justifier les motifs d’achat de l’outil et de se concentrer sur l’essentiel.

La multiplication des fonctionnalités dans les outils les plus innovants risque de dérouter plus d’un utilisateur…au point de renoncer à leur usage.

Un ambassadeur en interne pourra expliquer, guider et témoigner de l’intérêt de la solution mise en place.

Exploiter les analyses de données fournies par les éditeurs

C’est l’un des grands avantages des solutions digitales déployées par les éditeurs RH : le traitement automatique des données pour suivre ses indicateurs de performance de façon structurée.

Certaines - comme la plateforme iCIMS Talent Cloud - offrent la possibilité de créer ses propres tableaux de bord. Ce qui permet de bénéficier d’analyses poussées et de rendre des décisions étayées dans les actions de recrutement et les allocations de budgets.

Il est encore rare que les équipes RH pilotent ou suivent simplement les KPI. Pourtant, ce qui fait la valeur d’un indicateur (chiffres, statistiques, résultats…), c’est ce que l’on en fait.

Les KPI représentent aussi une façon tangible de valoriser vos actions et conforte l’intérêt de choisir des outils modernes de recrutement pour gagner en efficacité.

C’est la combinaison de ces quatre actions qui vous permettront de tirer pleinement partie de vos solutions de recrutement et moderniser vos processus pour trouver les meilleurs talents de demain.

Transférer cet article à un(e) ami(e)