Sirh

Chez EDF, ZestMeUp s’inscrit dans l’entretien annuel d’évaluation

Le | Contenu sponsorisé - Gestion des talents

En cette période de crise où le télétravail se démocratise, la solution digitale et mobile, ZestMeUp facilite les échanges et les feedbacks entre les managers et les équipes, à tous les niveaux de la hiérarchie. Chez EDF, la solution est ainsi devenue inhérente à l’entretien annuel d’évaluation. Retour d’expérience.

EDF partage son expérience avec ZestMeUp : comment s’inscrire dans l’entretien annuel d’évaluation ? - © D.R.
EDF partage son expérience avec ZestMeUp : comment s’inscrire dans l’entretien annuel d’évaluation ? - © D.R.

Visant à améliorer la communication entre les équipes et les managers pour optimiser la performance, ZestMeUp valorise et fluidifie l’écoute des collaborateurs. En développant la culture du feedback, en planifiant des conversations et en s’intéressant à l’humeur du jour des salariés, l’outil améliore ainsi la posture managériale via une meilleure reconnaissance des besoins de collaborateurs.

« En cette période où le télétravail s’est progressivement installé, notre solution permet de maintenir le lien social et de créer des rituels de communication adaptés à cette distance physique. Durant cette crise, nombreux sont nos clients (Enedis, la start-up Virtuo ou encore l’agence de communication Australie) qui ont utilisé ZestMeUp pour prendre, à distance, le pouls de leurs collaborateurs. Chez EDF, les rituels de conversation ont ainsi permis aux managers de mieux comprendre leurs équipes, leurs ressentis, leurs inquiétudes, leurs questions pour adopter une posture de coach à même de les aider à atteindre leurs objectifs et à développer des compétences relatives au contexte actuel », détaille David Guillocheau, le DG de Zest.

Impliquer les collaborateurs dans la définition de leurs objectifs

Au sein du département ICS (Infrastructures et Cloud Services) d’EDF, où l’outil était déjà utilisé au service des managers et des collaborateurs, les équipes ont pris d’elles-mêmes l’initiative d’intégrer la solution dans la préparation des entretiens annuels d’évaluation. Une décision constructive, puisque 95 % des managers n’en étaient pas satisfaits.

« Historiquement, et comme dans la plupart des entreprises, la notion d’évaluation chez EDF était très descendante et annuelle. ZestMeUp nous a permis de mettre en place un système permettant aux collaborateurs d’être impliqués dans la définition de leurs objectifs et aux managers d’identifier rapidement les difficultés et points de blocage et frustration grâce à un suivi mensuel. Le tout au service de la réussite du collaborateur, des équipes et donc du groupe », témoigne Julien Gazel, Contract Manager chez EDF.

Aussi les entités managériales du département ICS d’EDF ont redéfini leurs critères en partant d’un simple constat : chaque collaborateur a le droit de tout dire. Aux managers ensuite, de savoir être à l’écoute.

Découvrez comment EDF a mis en place une conversation continue ici

Une dynamique d’échanges qui booste l’esprit d’équipe et la performance

Pour rendre l’expérience constructive, plusieurs axes ont été identifiés. Parmi eux :

  • la délocalisation des entretiens annuels via l’outil,
  • le découpage de ces entretiens par thématique (objectifs, projets, reconnaissance, etc.) pour s’interroger régulièrement sur ces éléments tout au long de l’année ,
  • l’autodéfinition des objectifs souhaitées par le management afin d’impliquer les employés dans la définition de leurs propres objectifs.

« La mise en place des points réguliers profite aux managers et améliore l’expérience collaborateur : coaché et valorisé, ce dernier est plus performant et développe ses compétences toute l’année grâce à un feedback continu. Même les personnes les plus réfractaires au début sollicitent désormais leur manager pour obtenir ses commentaires dans leurs autoévaluations. Une dynamique d’échanges a été impulsée. C’est très positif pour nos équipes et les managers sont très heureux d’avoir des retours en continu. Un vrai plus dans les deux sens qui booste l’esprit d’équipe et l’efficacité au travail », conclut Julien Gazel.

Voir le témoignage d’EDF

Transférer cet article à un(e) ami(e)