Formation

LMS : 360Learning acquiert son concurrent anglais Looop

Par Philippe Guerrier | le | Lms

Le LMS français 360Learning acquiert son concurrent Looop pour renforcer son influence au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Le point sur cette première opération de croissance externe avec le CEO Nicolas Hernandez.

LMS : acquisition de Looop par 360Learning - © Alexandre Lenoble
LMS : acquisition de Looop par 360Learning - © Alexandre Lenoble

360Learning ne perd pas de temps, après avoir levé 200 millions de dollars en octobre 2021. L'éditeur français d’un LMS rachète son concurrent anglais Looop

Montant de l’acquisition de la plateforme digitale d’apprentissage destinée aux entreprises : 20 millions de dollars en cash et en actions.

Fondée par Ben Muzzell et Dan Gray en 2014, Looop dispose de 100 clients avec un business réalisé pour moitié au Royaume-Uni et pour l’autre moitié aux États-Unis. Sur son site Web, Looop affiche des références clients comme ASOS, Danone, Monzo, JD ou Hermès.

C’est la première opération de croissance externe de 360Learning depuis sa création en 2013.

Et Nicolas Hernandez, CEO et cofondateur de 360Learning, voit déjà plus loin : « Nous avons initié deux autres opérations de croissance externe entre l’Europe et les États-Unis qui seront bouclées dans le courant du premier trimestre 2022. Le focus, c’est plutôt l’Amérique. »

LMS : acquisition de Looop par 360Learning - © D.R.
LMS : acquisition de Looop par 360Learning - © D.R.

La distribution automatique de modules de formations : une vraie valeur ajoutée

« Nous achetons trois choses :

  • une équipe impressionnante,
  • le “go to market” entre le Royaume-Uni et les États-Unis,
  • les fonctionnalités produits », déclare Nicolas Hernandez.

« L’approche de l’automatisation des campagnes nous a séduits. Looop a créé un système qui automatise la distribution de modules de formations qui nous paraît révolutionnaire, au-delà du feedback de ses clients. »

 « Dans un premier temps, les deux LMS vont rester autonomes mais nous allons reproduire les fonctionnalités de Looop qui nous intéressent sur notre plateforme. Une feuille de route produit sera réactualisée pour les clients prochainement », déclare Nicolas Hernandez.

Looop, perçu comme un des principaux LMS challengers

« Cela fait 18 mois que nous discutions avec Looop. Lorsque nous avons décidé le rapprochement, l’accord a été réalisé en trois mois et bouclé en décembre 2021 », indique Nicolas Hernandez.

« Nous avions déjà une équipe de 15 personnes au Royaume-Uni. C’est l’occasion de nous agrandir plus vite avec Looop qui dispose d’une équipe de 30 personnes, dont une partie localisée sur la cote Est des États-Unis. »

« Sur le marché LMS, Looop est à considérer comme l’un des principaux challengers. La marque est connue à la fois au Royaume-Uni et aux États-Unis. »

En termes d’indicateurs financiers, Nicolas Hernandez précise que « Looop arrive quasiment à la profitabilité ». « En tout cas, il était cash-flow neutral et vivait du développement réalisé avec ses clients. Depuis 2019, ils font 100 % de croissance. L’accélération se poursuit », indique Nicolas Hernandez.

Selon TechFundingNews.com, Looop a pour objectif de parvenir à des revenus annuels récurrents (ARR) de 6,5 millions de dollars d’ici fin 2022.

À sa création en 2014, Looop a levé 2 millions de dollars en amorçage et un deuxième financement d’un montant non révélé est intervenu en 2017 par le biais des fonds d’investissement Exodus Ventures et Ascension.

Transférer cet article à un(e) ami(e)