Formation

Evaluation des formations : forMetris est acquis par Docebo, un spécialiste LMS

Par Philippe Guerrier | le | Lms

Installé au Canada, l'éditeur LMS Docebo a racheté son partenaire français forMetris, pionnier dans l’évaluation des formations. Les explications de ce rapprochement avec son fondateur Laurent Balagué.

Laurent Balagué, CEO de forMetris, évoque le contexte du rapprochement avec Docebo - © D.R.
Laurent Balagué, CEO de forMetris, évoque le contexte du rapprochement avec Docebo - © D.R.

Plus de 15 ans après sa création, forMetris, fournisseur pionnier de solutions pour évaluer l’impact des formations, tombe dans le giron de l’un de ses partenaires : Docebo, du nom d’un fournisseur spécialisée dans la fourniture de systèmes de gestion d’apprentissage (Learning Management Systems ou LMS en anglais). Ce rapprochement intervient après l’introduction de l’acquéreur à la Bourse de Toronto menée en octobre 2019 (voir encadré sous l’article).

L’équipe parisienne de forMetris (25 personnes) avec son P-DG fondateur Laurent Balagué forme donc la branche française de Docebo. Sa solution de mesure de satisfaction et d’impact des formations suivies par les collaborateurs en entreprise - par le biais de capture de réponses qualitatives à travers des fonctions d’enquête automatisées - est complémentaire de l’offre LMS de Docelo.

Depuis plus d’un an, une intégration technologique entre les deux produits e-learning dans le cloud (mode SaaS) a été concrétisée. Le rapprochement des deux structures se traduira notamment par une nouvelle offre produit en osmose : Docebo Learning Impact, disponible dans le catalogue produits Docebo ou en solution autonome afin de maintenir l’ouverture avec les autres LMS du marché.

« Pour nos clients, la solution forMetris restera toujours compatible avec tous les LMS. Je dirais même que le fait de rejoindre Docebo va renforcer nos capacités d’interconnexion avec les autres systèmes », évoque Laurent Balagué.

L’équipe de forMetris va prendre en main la commercialisation directe de la plateforme Docelo en France, sachant qu’il disposait déjà « de quelques clients » au niveau local.

forMetris revendique une centaine de clients (grands comptes, administrations, PME et organismes de formation) avec des entreprises référentes comme BIC, AXA, Dalkia, Essilor, L’Oréal, La Poste, SNCF, Société Générale, Accor ou Danone. Dans le sens inverse, avec l’appui de son nouvel allié Docebo, Laurent Balagué voit aussi une manière de mettre en avant dans le monde sa propre solution d’évaluation des formations.

Culture d’apprentissage : vers une cartographie dynamique en entreprise

Je suis persuadé que Docebo est le bon partenaire pour accélérer l’innovation.

En terme de R&D, forMetris va poursuivre son projet dédié à la « learning culture » en entreprise « pour aller au-delà de la qualité d’évaluation des formations formelles ».

« Nous allons vers une cartographie de la dynamique d’apprentissage au quotidien dans les organisations. Nous travaillons sur ce modèle d’entreprise apprenante depuis deux ans. Cela se traduit par un premier produit baptisé Learning Culture Index et adopté par des premiers clients », explique le manager.

Dans sa veille sectorielle, le dirigeant de forMetris considère Formaeva comme son principal concurrent. Cet autre éditeur de logiciels SaaS sur l'évaluation de la formation a été absorbé en 2018 par Horizontal Software, qui évolue sur le segment des solutions de gestion du capital humain.

Docebo est récemment entré en Bourse à Toronto

“La plateforme forMetris est un ajustement idéal pour Docebo (…) Nous sommes heureux d’avoir une présence locale et un bureau en France afin de servir ce qui est l’un des plus grands marchés pour le learning en Europe”, évoque Claudio Erba, CEO fondateur de Docebo (« J’apprendrai » en latin), en commentant le rapprochement avec forMetris.
L’aventure entrepreneuriale a démarré en 2005 à Biassono en Italie. Le financement de l’activité passe notamment par le Canada avec l’appui du fonds Klass Capital en 2016. Le siège social de la société d’origine italienne bascule à Toronto mais une présence est assurée dans 5 pays (Toronto, Milan où se trouve les équipes de développement, Londres, Atlanta et Dubaï).
Le 8 octobre 2019, son introduction à la Bourse de Toronto permet de collecter l’équivalent de 51,8 millions de dollars américains. Pour son dernier exercice complet (janvier-décembre 2019), l’éditeur spécialisé dans les LMS avec une pointe d’intelligence artificielle affiche un chiffre d’affaires de 41,4 millions de dollars (+53,1 % en un an), un Ebitda négatif à 1,1 million de dollars et une perte nette de 11,9 millions de dollars.
En l’état actuel, il réalise les trois quarts de son business en Amérique du Nord et revendique 1808 clients dans le monde (échéance fin 2019).
« La société Docebo grossit très vite, tout en conservant sa vision dans le learning. Elle s’est donnée les moyens humains, technologiques et financiers pour avancer », commente Laurent Balagué.

Transférer cet article à un(e) ami(e)