Qvt

Talentsoft : comment reprendre la maîtrise RH en 2021 pour sortir du « chaos »

Par Philippe Guerrier | le | Bien-être au travail

Dans son traditionnel exercice de prédiction pour l’année à venir, Talentsoft distingue quatre concepts appliqués à la gestion RH qui feront la différence : « virtualité », « humilité », « connexion » et « authenticité ».

Talentsoft : les tendances RH de l’année 2021 - © D.R.
Talentsoft : les tendances RH de l’année 2021 - © D.R.

« Il est temps de reprendre les rênes et de se préparer à faire évoluer nos business models, nos stratégies de gestion des talents et nos cultures d’entreprises ». Voici déjà les résolutions de Talentsoft pour 2021. Après une année passée à subir la Covid-19 et les crises inhérentes (sanitaires et économiques), l’éditeur français de solutions de gestion du capital humain dans le cloud a recensé quatre enjeux RH et sociétaux de demain.

Il résume son approche par l’acronyme V(h)UCA pour :

  • « Virtualité » ;
  • « Humilité » ;
  • « Connexion » ;
  • « Authenticité ».

C’est une référence à l’autre acronyme VUCA exploité plus traditionnellement sous l’angle :

  • « Volatilité » ;
  • « Incertitude » ;
  • « Complexité » ;
  • « Ambiguïté ». 

En cette période, c’est un exercice classique pour Talentsoft qui délivre ses prédictions dans la sphère RH pour l’an prochain. Il permet aussi à l’éditeur de souligner les orientations stratégiques en termes de développements produits. Mais les préconisations sont davantage tournées vers le management et l’organisation du travail cette année en raison du « chaos » provoqué par la crise.

« Virtualité : l’humain et l’IA, un duo gagnant » 

Stand Talentsoft sur le Salon Solutions RH 2021 - © D.R.
Stand Talentsoft sur le Salon Solutions RH 2021 - © D.R.

Les solutions RH sont au cœur de la transformation de l’organisation du travail entre présence dans les bureaux des entreprises et télétravail. Elles sont nécessaires pour assurer la continuité d’activité.

Sous le prisme de l’intelligence artificielle (IA), elles favorise l’automatisation des processus pour restituer du temps aux responsables de gestion RH afin de créer davantage de valeur dans leur domaine de prédilection. 

Alexandre Pachulski, Chief Product Officer de Talentsoft, en est convaincu : « Nous avons un choix important à faire :

  • utiliser la technologie pour automatiser nos processus et continuer de faire la même chose plus efficacement ;
  • voir en la technologie l’opportunité de réinventer ces processus et faire 'autrement'. Comme par exemple faire primer la collaboration et la cohésion d'équipe sur la performance individuelle. » 

Le co-fondateur de l’éditeur software, passionné par l’impact de l’intelligence artificielle dans la vie au quotidien mais dans la sphère professionnelle au point d’écrire des ouvrages dédiés sur le sujet, distingue deux approches :

  • l’IA transactionnelle qui permet d’automatiser certains processus qui, à terme, remplaceront certaines tâches ;
  • l’IA transformationnelle qui permet de repenser notre gestion au quotidien des processus.

Humilité : la création d’un « leadership communautaire » 

Cet angle est lié à une réflexion sur la pandémie Covid-19 et à l’écoute accentuée des collaborateurs dans cette période atypique et stressante. 

« Nous sommes confrontés aujourd’hui à de nouveaux défis que nous n’avons jamais rencontrés auparavant. Il ne faut pas s’attendre à ce que l’on ait toutes les réponses. En fait, il est normal de dire ‘je ne sais pas’. Car ne pas connaître la réponse est une invitation à mieux travailler tous ensemble et trouver des solutions pérennes sur le long terme », évoque Ségolène Frichet, directrice marketing de Talentsoft. 

L’appui des compétences transversales (soft skills) s’en trouve renforcé pour explorer des situations inédites. Cette période de distanciation sociale doit également servir à approfondir l’empathie des managers vis-à-vis des équipes.

Connexion : priorité à la diversité et à l’inclusion 

« Sans inclusion, la diversité n’a que peu de sens ». Un postulat que Talentsoft souhaite appliquer sur fond de généralisation du télétravail qui aboutira à des organisation de travail hybride (mi-présentielle, mi-distancielle). 

« Les employés travaillent aussi pour créer des relations, avoir un impact significatif et nourrir leurs propres objectifs et aspirations. Un lieu de travail connecté utilise simplement la technologie pour amplifier cela », selon Shana Roy, DRH de Talentsoft. 

Il faudra compter sur l’audace et l’ingéniosité des équipes pour relever les défis en pariant sur la diversification des expériences, des aptitudes, des compétences, des perspectives et des qualifications

Authenticité : un facteur clé du succès 

Les collaborateurs ont besoin d’une transparence absolue.

Selon Talentsoft, les collaborateurs et managers se tournent de plus en plus vers les dirigeants d’entreprises pour les aider à y voir plus clair dans ce chaos. Ils veulent des réponses, et surtout des solutions. Et ils veulent aussi se sentir utiles.

C’est pourquoi les dirigeants ont aujourd’hui l’obligation morale d’écouter et de répondre à leurs collaborateurs. Pas seulement parce que c’est une attente forte, mais plus concrètement parce que c’est la clé pour accroitre leur engagement et les fidéliser à long terme.

« Les collaborateurs d’aujourd’hui attendent une transparence absolue. Ils se tournent vers leurs dirigeants pour obtenir des réponses claires et veulent savoir quel est leur plan. Mais ils veulent aussi que vous soyez à l'écoute de leurs besoins. C’est la meilleure façon de gagner leur confiance », évoque Jean-Stéphane Arcis, CEO et cofondateur de Talentsoft.

Transférer cet article à un(e) ami(e)