Sirh

Acquisition de talents : Layan décroche un million d'euros pour dépoussiérer l'ATS

Par Philippe Guerrier | Le | Gestion des candidatures

La start-up Layan veut faciliter la prise en main d’un outil de recrutement nouvelle génération pour les entreprises de moins de 1000 salariés qui démarrent la digitalisation de la fonction RH.

Benjamin Zerdoun et Nicolas Chevalier, cofondateurs de Layan - © D.R.
Benjamin Zerdoun et Nicolas Chevalier, cofondateurs de Layan - © D.R.

Les processus de recrutement des candidats font l’objet d’une modernisation pour basculer du mode ATS (Applicant Tracking System, outil standard du marché) à l’approche TAS (acronyme anglais pour talent acquisition software).

C’est la voie privilégiée par Layan qui vient de lever 1 million d’euros auprès du fonds The Moon Venture.

« Nous voulons démocratiser cette nouvelle manière de recruter en visant les entreprises qui font leurs premiers pas avec un outil digital d’acquisitions de candidats », évoque Nicolas Chevalier, directeur général et cofondateur de la start-up parisienne créée en 2020 avec Benjamin Zerdoun (CEO). 

Expertise HR Tech chez The Moon Venture

Fondée en 2018 par Matthieu Jarry sous le nom de Club des Prophètes, The Moon Venture (sa nouvelle démonination depuis novembre 2022) est un fonds d’investissement regroupant des entrepreneurs et des investisseurs.

Parmi ses 130 membres figurent :
• Jean-Stéphane Arcis, cofondateur de Talentsoft ;
• Emeline Bourgoin, DRH d’ING. 

Depuis sa création, The Moon Venture a financé 25 start-ups, dont Bloomin (engagement des collaborateurs) et Cyberjobs (emploi dans la cybersécurité) dans la HR Tech.

Les 5 fonctions principales de l’ATS Layan

  • Sur l’année 2020, Layan s’est concentrée sur la partie R&D pour développer son logiciel de recrutement.
  • Après une incursion initiale dans le domaine de la gestion RH dans le secteur de la santé, Layan a élargi sa cible d’organisations multi-sectorielles (logistique, formation, agglomérations…) avec un premier module sur l’acquisition de candidats du nouveau pack Layan disponible en juin 2022. 

Les 5 fonctions de l’ATS, disponible en SaaS, sont :

  • la multidiffusion des offres sur 100 job boards ;
  • la centralisation des candidatures sur une seule plateforme : qualification des CV par matching, suivi du pipeline de candidats, recherches sur les viviers constitués ;
  • la création de site carrière ;
  • l’automatisation du sourcing ;
  • le suivi des statistiques.

Les développements prévus avec la levée de fonds

Technologie

  • « Pour le compte d’un recruteur, nous nous distinguons en développant le scraping de données pour récupérer les données des utilisateurs de sources diverses comme les followers d’un compte Instagram, les employés d’une entreprise donnée, les membres du service Stack Overflow (forum pour les développeurs informatiques), les meilleurs contributeurs de GitHub (gestion et hébergement de projets web)…Nous sommes ancrés dans une relation tripartite : candidats, entreprises et Layan. Nous donnons les clés aux recruteurs pour identifier les candidatures, enrichir les données et prendre en contact les personnes en vue. C’est utile pour les entreprises qui ne disposent pas de viviers de candidats ou de CVthèques propres et qui souhaitent mener des campagnes de recrutement comme elles le souhaitent : newsletters, e-mailing, SMS, réseaux sociaux…
  • En termes de développements technologiques, un dossier CIR est en cours de constitution pour l’anonymisation des dossiers candidats ou le contournement de barrières techniques pour accéder à l’information censée être disponible en accès public. Tout en respectant le cadre RGPD. C’est un vrai cheval de bataille pour protéger les données candidats jusqu’ici inscrites sur un tableur de feuille de calcul de type Microsoft Excel », évoque Nicolas Chevalier.

Recrutement : priorité au déploiement commercial

« Nous disposons maintenant de trois têtes de signatures pour développer la partie commerciale. Cela représente un doublement des ressources initiales. Nous espérons que cette configuration représentera une vitesse de croisière intéressante », indique Nicolas Chevalier. 

L’effectif de Layan devrait passer de 18 à 21 personnes d’ici fin 2023. 

Croissance internationale

« C’est un sujet qui devrait monter en priorité en 2024. Nous voulons d’abord développer un maximum de processus en France pour prendre un maximum d’avance en arrivant sur d’autres marchés et en connaissant les pricing et les différences avec les autres éditeurs », évoque Nicolas Chevalier.

En misant sur la numérisation de la fonction RH & recrutement des entreprises au-delà du recours à Excel pour gérer les candidats, Layan cite plusieurs concurrents français comme :

  • Flatchr,
  • Beetween,
  • Taleez. 

Layan : approche par licence en fonction des profils utilisateurs

Layan distingue 2 types d’utilisateurs :
• les recruteurs qui diffusent et créent les offres (donc les comptes administrateurs),
• les managers qui ont uniquement des droits de gestion des candidatures.

Du coup, Layan a établi un catalogue de 3 offres avec une tarification sur mesure. Voici leurs prix d’entrée : 
• « Essentiel » (139 euros HT) pour la licence recruteur (possibilité de création et diffusion d’offre, en plus de la gestion) ;
• « Success » (189 euros HT) ;
• « Custom » (sur mesure).

Dans le business model de Layan, il n’existe pas de coûts connexes comme l’installation ou les mises à jour du logiciel.

Transférer cet article à un(e) ami(e)