Qvt

Uber Eats for Business : quand livraison de repas rime avec convivialité !

Le | Contenu sponsorisé - Bien-être au travail

Avec Uber Eats for Business, Uber accompagne les entreprises pour maintenir le lien avec leurs collaborateurs en facilitant la gestion de livraison de repas au quotidien. Etat des lieux.

Uber Eats for Business - © D.R.
Uber Eats for Business - © D.R.

Face à la crise pandémique et aux confinements qui régissent aux quatre coins de la planète nos modalités d’existence, le monde ne cesse de se réadapter. Aussi, pour les entreprises contraintes d’imposer à leurs salariés le télétravail, de conserver l’engagement de leurs collaborateurs et bien plus encore, le lien humain inhérent à la bonne marche de leur activité est devenu une gageure.

Dans les faits, la convivialité sur le lieu de travail est souvent portée par les moments dédiés aux repas, à l’instar des déjeuners dans les restaurants d’entreprise ou via les différents évènements qui ponctuent les temps forts de l’année (Noël, départs en retraite, signatures de contrats…).

Mais comment entretenir ce fil d’Ariane quand les salariés travaillent à domicile ?

« Depuis le début de la crise sanitaire, notre activité dédiée à la livraison de repas, dans le cadre d’Uber for Business, a plus que doublé.  Avec Uber Eats for Business, nous répondons aux besoins des RH qui ont à cœur de maintenir de la proximité avec leurs employés en assurant à distance une continuité des services de restauration », commente Franck Monsauret, Head of Uber for Business France.

« Via notre application, les entreprises peuvent ainsi participer financièrement aux déjeuners de leurs salariés de manière journalière, hebdomadaire ou mensuelle, selon le budget qu’elles souhaitent leur octroyer. Une démarche qui passe par notre application, simple d’utilisation pour les collaborateurs et qui facilite sa gestion pour les entreprises. »

Uber for Business : 28 000 établissements partenaires

A ce jour, plus de 7000 entreprises françaises, des startups aux groupes du CAC 40, travaillent avec Uber for Business, quand parallèlement l’application Uber Eats enregistre 12,5 millions de téléchargements en France.

« Autour de la livraison de repas, nous avons également mis en place un système de bon qui permet aux entreprises de prendre en charge un déjeuner, un apéritif, un dîner… », explique Franck Monsauret.

« Dans le cadre d’un événement ou d’une réunion, ces bons dont la somme est déterminée par les RH peuvent être destinés aux salariés, mais aussi à des candidats, des externes… Tel jour, à telle heure, dans un contexte bien déterminé en vue de les fédérer. Je pense notamment aux soirées de Noël virtuelles, mais aussi aux recrutements par visioconférence qui accompagnés d’un repas partagé - même à distance - créent nécessairement de la convivialité. »

L’autre atout de l’application réside dans sa couverture géographique, soit plus de 245 agglomérations françaises qui représentent plus de 55 % de la population hexagonale. Mais aussi par sa dimension internationale qui peut réunir aux quatre coins du globe, le temps d’un événement à distance, des salariés d’une seule et même entreprise autour d’un repas livré en 25 minutes.

En outre, la diversité de l’offre avec 28 000 restaurants et commerçants en France dont 8000 nouveaux établissements en 2020, est loin d’être négligeable.

« Aujourd’hui à côté des pizzerias, des traiteurs, des restaurants de quartier… Des chefs étoilés, dont l’activité a été freinée par la crise, sont aussi devenus des partenaires », conclut Franck Monsauret. De quoi répondre à tous les appétits !

Pour en savoir plus sur Uber for Business, contactez-nous sur ce lien : https://www.uber.com/fr/fr/business/

Transférer cet article à un(e) ami(e)