Qvt

Cubiks PSI révolutionne le leadership des managers de la sécurité

Le | Contenu sponsorisé - Motivation & engagement

Le secteur de l’industrie ne cesse d’être en quête d’outils pour améliorer la sécurité au travail. Pour identifier les facteurs psychologiques liés à la sécurité des managers, et les développer, Cubiks PSI innove avec la solution SafetyDNA for Leaders. Kezaco ?

Cubiks PSI : la sécurité dans le secteur de l’industrie - © Gorodenkoff/Shutterstock.com
Cubiks PSI : la sécurité dans le secteur de l’industrie - © Gorodenkoff/Shutterstock.com

La sécurité au travail est devenue, et d’autant plus en cette période de crise, un axe fort de la culture d’entreprise. Il s’agit d’une préoccupation majeure des acteurs de l’industrie, soumis de part nature à de nombreux risques, et ces derniers s’attèlent à trouver des solutions à même de prévenir les dangers liés à leur activité.

« Chez Cubiks PSI, nous avons mené de nombreuses recherches en psychologie de la sécurité. Ces travaux nous ont permis d’identifier les traits de leadership et les comportements individuels qui seraient prédictifs des accidents du travail. Plus concrètement, nous savons désormais que chacun d’entre nous dispose d’une combinaison unique de traits de personnalité et d’aptitudes qui va influencer notre comportement quotidien en matière de sécurité », commente Aida Castelo-Debray, Chef de Projet chez Cubiks PSI.

Aussi, le fait de cerner le degré de compréhension de la sécurité en fonction de la personnalité des managers est une condition préalable au développement d’un leadership efficace.

« Pour appréhender au mieux ces soft skills, nous avons conçu la solution SafetyDNA qui rencontre déjà un vif succès aux Etats-Unis. L’outil permet aux managers de mieux comprendre leurs modes de fonctionnement face aux risques et par conséquent d’identifier leurs forces et leurs axes d’amélioration, bien au-delà des compétences techniques », ajoute-t-elle.

Une réduction de 83 % d’accidents du travail

Au-delà de cette prise de conscience, la solution constitue un point d’entrée au développement des soft skills liées à la sécurité.

« Une fois les compétences et les styles de leadership identifiés, nous mettons en place des ateliers et du coaching personnalisé. Le but de ces actions est de permettre aux managers la prise de conscience de leurs profils ainsi que l’élaboration d’un plan de développement. En saisissant comment ils appréhendent naturellement la sécurité et en évaluant l’impact en termes de management et de gestion d'équipes, ils adhèrent plus facilement à la démarche de développement que nous mettons en place par la suite », explique Aida Castelo-Debray.

Aux Etats-Unis, plusieurs études ont été menées suite à l’application de ce programme et les résultats sont édifiants. Là-bas, une organisation dans le secteur du fret et de matériel ferroviaire a adopté la solution, à la suite d’une série d’incidents graves sur ses principaux sites.  En effet, des enquêtes sur les incidents, des audits de sécurité et des entretiens d’approfondissement ont montré que les managers présentaient souvent des comportements à haut risque et manquaient de compétences interpersonnelles et de leadership. Ainsi, 12 d’entre eux ont rejoint le programme de développement de Cubiks PSI.

« Durant les 11 mois suivant la mise en place de la solution, les résultats ont démontré une réduction de 83 % des accidents déclarés et de 100 % des arrêts du travail, par rapport aux 7 mois précédant le programme. Soit une économie directe de 200 000 dollars », conclut Aida Castelo-Debray. De quoi garantir la sûreté de ses collaborateurs et hisser la sécurité au rang d’enjeu majeur de la culture d’entreprise.

Pour aller plus loin, téléchargez le livre blanc de Cubiks PSI « Sécurité : Les styles de leaders et leur impact sur les taux d’accidents du travail »

(Crédit photo : Gorodenkoff/Shutterstock.com)

Transférer cet article à un(e) ami(e)