Formation

Mercateam lève 1,2 million d’euros : comment fluidifier la gestion RH dans l’industrie

Par Olivier Morin | le | Digital learning

La start-up parisienne Mercateam développe une plateforme de gestion des plannings et de montée des compétences du personnel dans les secteurs industriels.

Adrien Laurentin et Kévin Rouvière, cofondateurs de Mercateam, boucle leur première levée de fonds. - © D.R.
Adrien Laurentin et Kévin Rouvière, cofondateurs de Mercateam, boucle leur première levée de fonds. - © D.R.

Mercateam veut accentuer la gestion des plannings et la montée des compétences dans l’industrie à travers une plateforme dédiée dans le cloud (mode SaaS).

La start-up éditrice du logiciel a été récemment fondée (avril 2020) par Adrien Laurentin et Kévin Rouvière et elle est installée au sein du campus d’innovation Station F.

Elle vient de boucler une levée de fonds de 1,2 million d’euros auprès de plusieurs investisseurs :

  • ISAI (un fonds d’entrepreneurs-investisseurs dans le numérique) ;
  • Kima Ventures (le véhicule d’investissement de Xavier Niel, dirigeant fondateur d’Iliad-Free, dans les start-ups)
  • Notus Technologie (fonds de Geoffroy Roux de Bézieux, entrepreneur et président du MEDEF)
  • des business angels issus de l’industrie.

« L’objectif est de poursuivre le développement de notre produit. L'équipe est composée actuellement de 7 collaborateurs, dont 3 nouveaux recrutés grâce à la levée de fonds. D’ici la fin de l’année, nous devrions encore recruter une à deux autres personnes », évoque Adrien Laurentin, cofondateur de Mercateam, dans un entretien accordé à notre média partenaire RH Matin.

Mercateam vise une gestion fluide des plannings et la polyvalence des compétences dans l’industrie

En s’appuyant sur l’intelligence artificielle, Mercateam veut optimiser l’organisation des entreprises industrielles en affichant sa volonté de « faire gagner jusqu’à 5h par semaine aux managers dans la gestion de leurs plannings et de faciliter la montée en compétence de leurs équipes ». 

Plusieurs enjeux de gestion RH et de formation sont esquissés : 

  • cartographier les compétences d’une usine ;
  • automatiser les placements sur les postes ;
  • faciliter la montée en compétences des opérateurs ;
  • développer la polyvalence.

Face au « besoin grandissant d’optimisation des outils de gestion des équipes et de nouvelles compétences des cols bleus », la start-up développe sa plateforme sous ces différents angles :

  • faire monter les équipes en compétences via des formations digitalisées au regard du contexte sanitaire pour maîtriser les nouveaux outils et pour être plus polyvalent;
  • transmettre les savoirs traditionnels, tout en numérisant les processus. « Nous avons créé des QR codes que notre plateforme est capable de lire pour que les employés aient directement le procédé de fabrication sur leur smartphone », évoque Adrien Laurentin ;
  • intégrer les workflows de formation que Mercateam génère dans la planification de la production.

Mission : « valoriser l’industrie française et européenne »

Mercateam compte des clients parmi cinq secteurs industriels :

  • luxe ;
  • automobile ;
  • environnement;
  • aéronautique ;
  • pharmacie. 

« Nous sommes à plus de 10 clients et nous souhaitons en multiplier leur nombre par 3 ou 4 en 2021. Dans la mesure où nos sommes attachés à valoriser l’industrie française et européenne, nous allons nous concentrer sur le développement de notre clientèle française et des pays limitrophes », commente Adrien Laurentin. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)