Qvt

Social Demain 2023 : les 50 profils de ceux qui prennent la relève pour un monde plus inclusif

Le | Motivation & engagement

Le cabinet de conseil en relations sociales Temps Commun, à l’origine du dispositif Social Demain, dévoile la nouvelle promotion 2023 de la génération de moins de 35 ans « capable de questionner le modèle et les frontières du social ».

Social demain : lancement de la 4e promotion des « 50 qui feront le social demain » - © D.R.
Social demain : lancement de la 4e promotion des « 50 qui feront le social demain » - © D.R.

La nouvelle liste pour la 4ème promotion Social Demain pour 2023 a été dévoilée courant décembre 2022.

Objectif du programme : identifier une nouvelle génération de jeunes de moins de 35 ans, capables de questionner le modèle et les frontières du social pour le réinventer « hors les murs ».

« Cette promotion de jeunes nés après 1987 réfléchira ensemble, durant six mois à partir de janvier 2023, à la permanence et aux mutations de la question sociale afin qu’émergent, de cette formation par les “pairs générationnels”, des individus aptes à questionner le social établi et à participer de sa réinvention » , indiquent Denis Maillard et Philippe Campinchi, fondateurs du cabinet de conseil en relations sociales Temps Commun créé en 2017, à l’origine du dispositif Social Demain mis en place en 2019.

« Certains ont déjà réalisé, commencent à réaliser ou manifestent l’envie de réaliser des actions ou des innovations en matière sociale. »

La Promo’ des 50

  • Stacy Algrain (25 ans) : journaliste engagée sur les questions de climat et biodiversité, chroniqueuse sur RCF, fondatrice du média associatif Penser L’après et de la newsletter La Corneille ;
  • Anaëlle Bissardon (27ans) : présidente fondatrice de l’association Lou Novio Jouen qui aide des jeunes étrangers isolés âgés de 15 à 25 ans à s’installer en milieu rural (dans l’Ouest lyonnais) ;
  • Théo Alves Da Costa (30 ans) : co-Président de « Data ForGood », responsable de la data pour la transition écologique chez Ekimetrics, porte-parole Innovation et “Tech For Good” du Mouvement Impact France ;
  • Charles Bozonnet (31 ans) : chargé du développement territorial à l’UDES (Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire). Membre du bureau du Centre des jeunes dirigeants de l’ESS ;
  • Thomas Aonzo (28 ans) : membre du CESE pour le groupe CFDT, président de Union-Indépendants, entrepreneur et freelance dans le numérique, ancien membre du bureau de la FAGE ;
  • Nicolas Brien (33 ans) : président du European Startup Network, travaille sur un projet d’innovation, ancien membre de la Commission Frouin sur la régulation des plateformes numériques ;
  • Charles Aymard (32 ans) : chercheur (docteur en management) et directeur de pôle dans une Jeune Entreprise Innovante qui met en relation les chercheurs et les entreprises (Okaydoc) ;
  • Clémentine Buisson (24 ans) : consultante chez AlterNego, cabinet de conseil et de formation qui accompagne les organisations (privées et publiques) dans leurs enjeux de transformation ;
  • Marine Belluet (33 ans) : designer de services et d’outils managériaux chez Oyena, agence de conseils en innovation RH, organisationnelle et managériale ;
  • Camille Chardonnet (33 ans) : responsable du service information-communication de la confédération CFDT ;
  • Bochra Benachour (29 ans) : collaboratrice parlementaire, caporal-chef de réserve à la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris et administratrice de la Fondation Carasso (alimentation durable et art citoyen) ;
  • Romain Dargent (26 ans) : élu du personnel (Centrale Nucléaire-EDF), Secrétaire du Conseil d’Administration régional du syndicat CFE-CGC Energies, co-Président du groupe de travail jeunesse, IndustriAll Europe ;
  • Hugo Biolley (21 ans) : plus jeune Maire de France à Vinzieux (500 habitants en Nord Ardèche). Administrateur d’Insite, association pour développer le monde rural et permettre à des jeunes de s’épanouir ;
  • Martin David-Brochen (33 ans) : adjoint à la maire de Lille en charge de l’emploi, de l’insertion professionnelle, de l’ESS, des RH et des relations sociales. Chargé de mission auprès du DG de La Sauvegarde du Nord ;
  • Louis De Villiers (30 ans) : officier affecté à la Direction du Personnel Militaire de la Gendarmerie Nationale, chargé de sujets relatifs à la politique de ressources humaines ;
  • Colombe Fabre (26 ans) : cheffe de projets Développement social au sein de la DRH Groupe d’Hermès. Engagements associatifs ;
  • Paul Didier (25 ans) : coordinateur de projets au sein du Groupe VALO’, un groupement coopératif d’entreprises d’insertion basé à Florange, en Moselle. Bénévole au sein de l’association Des Mots & Débats ;
  • Benoit Floquet (27 ans) : co-fondateur et Directeur des opérations de l’association Tirelires d’Avenir qui a pour but d’apporter un soutien à des jeunes adultes en précarité ;
  • Inès Djadour (30 ans) : cheffe de projet Transformation à la Direction de la Chambre d’Agriculture du Grand-Est. Anciennement juriste, responsable du comité Gouvernance des entreprises pour le Medef ;
  • Clara Fouchet-Roger (26 ans) : ancienne normalienne, journaliste à News Tank RH Management (propriétaire de RH Matin) ;
  • Paul Duan (30 ans) : fondateur et Président de Bayes Impact, une ONG qui crée des services numériques d’intérêt général (accompagnement des chômeurs, gestion des cas contacts Covid, etc.) ;
  • Sacha Ghozlan (30 ans) : avocat pénaliste, ancien président de l’UEJF, membre du Comité directeur du Crif depuis 2016 ;
  • Camille Edwardes (34 ans) : cheffe de projet chez Kodiko Rennes (accompagnement des personnes réfugiées), ex-coordinatrice de la Fédération des usagers de la bicyclette & Directrice de l’association Capital Filles ;
  • Raphaëlle Grandpierre (28 ans) : juriste en droit du travail au Groupe des Industries Métallurgiques, Docteure endroit du travail, conseillère municipale jeunesse (Saint-Germain-en-Laye) ;

Social Demain : le listing de la promotion 2023 - © Temps Commun
Social Demain : le listing de la promotion 2023 - © Temps Commun

  • Sofia El Yousfi (28 ans) : déléguée Générale de l’association ADOSEN Prévention Santé MGEN , dont l’objet social est la promotion de la santé, de la citoyenneté et la solidarité ;
  • Benjamin Gueraud-Pinet (33 ans) : juriste du RTES, co-fondateur de FINACOOP, conseiller municipal (L’Île Saint-Denis), vice-Président du GIP MAXIMILIEN (IDF), ancien Président Unef (Paris-Assas) ;
  • Amine Elbahi (26 ans) : juriste, fondateur de l’association La Caisse Sociale à Roubaix, auteur du livre Je ne me tairai pas ! ;
  • Martin Humbert (30 ans) : chargé de développement Enseignement supérieur à l’Afev (principale association de mentorat en France), ancien trésorier d’une épicerie sociale et solidaire pour étudiants ;
  • Pierre Kerbellec (34 ans) : directeur des Relations entreprises de l’association Génération France et administrateur des associations Alumni Sciences Po Rennes & Les Cols Verts ;
  • Fadila Leturcq (34 ans) : conseillère à la transformation numérique de l’État au sein des services du Premier Ministre, co-fondatrice de L’École Marianne et administratrice de la Fabrique des mobilités ;
  • Christine Kev (32 ans) : cheffe de projet Monte2Niveau(plateforme d’insertion des jeunes grâce aux jeux vidéo et au numérique) au sein desimplon.co, Membre du CA de France E-sports ;
  • Antoine Milard (30 ans) : responsable Ressources Humaines au sein du Groupe SEB (site industriel de 180 personnes en Bourgogne) ;
  • François Landrac (35 ans) : chargé de mission au ministère du Travail, du Plein emploi et de l’insertion sur les dispositifs de reclassement des salariés licenciés économiques et les questions de transitions professionnelles ;
  • Paul Montjotin (30 ans) : directeur du développement du réseau des écoles WebForce3, enseignant en questions sociales, auteur chez Terra Nova et bénévole au Printemps écologique ;
  • Emmanuelle Laurent (31 ans) : juriste en droit social dans plusieurs grands groupes (Danone, Orange…), membre du Comité des jeunes juristes et ex-secrétaire de l’Association des élèves avocats ;
  • Clément Morillon (35 ans) : responsable du département Affaires publiques de la Croix-Rouge (création du département et structuration du plaidoyer de l’association) ;
  • Alizée Lassalle (28 ans) : avocate, collaboratrice libérale au sein du Cabinet RSDA, Commission permanente de l’Union des Jeunes Avocats de Paris, Déléguée au sein de la FNUJA (2022-2023) ;
  • Elie Lemarchand (30 ans) : co-fondateur et directeur de l’Association PRISME qui promeut le renforcement des compétences psycho-sociales comme levier d’épanouissement personnel, social et professionnel ;
  • Manaëlle Perchet (32 ans) : head of Impact & Sustainable Development du Groupe Wemanity (conseil en transformation des organisations),ancienne vice-Présidente de l’association Esperanza ;
  • Maxim Lepachelet (29 ans) : chef de projet à l’Unedic, vulgarisateur de la protection sociale sur Linkedin ;
  • Anaïs Perrin-Turenne (29 ans) : généraliste des ressources humaines, occupant actuellement le poste d’assistant vice-Président au sein de la société américaine Bank of America ;
  • Camille Piat (29 ans) : avocate travailliste intervenant auprès des salariés, des syndicats et des institutions représentatives du personnel, chargée d’enseignement à l’Université Paris I ;
  • Marwa Touihri (29 ans) : consultante en transformation/réorganisation et en stratégie sociale au sein du cabinet Oneida ;
  • Mathilde Probel (26 ans) : coordinatrice Ile-de-France d’Animafac, ancienne Présidente de Jets d’encre, association nationale de médias d’initiative jeune ;
  • Léa Veiga-Planells (28 ans) : responsable de l’Ecole du “Prendre Soin ” au sein de l’organisme de formation Compani, société à mission qui a vocation à participer à la transformation du secteur médico-social ;
  • Agathe Rudnicki (28 ans) : responsable relations sociales au sein du Groupe Accor ;
  • Melissa Vidam (30 ans) : juriste en droit social et Projets RH au sein de REXEL France ;
  • Gaïa Sanchez (35 ans) : associée Associée du Cabinet Lusis Avocats, spécialisé dans la défense des employeurs en matière sociale. Co-animatrice du Podcast Social Vox ;
  • Christophe Vitu (31 ans) : conseiller Solidarités de la Mairie de Paris.

Pour découvrir le trombinoscope, rendez-vous sur la fiche récapitulative de la 4éme promotion de Social Demain sur le site Internet dédié (fichier PDF).

Social Demain : programme activé à partir du 2 janvier 2023

Voici le programme de la nouvelle promotion qui s’enclenche au début de l’année 2023 :

• Une interrogation singulière sous forme d’un questionnaire envoyé à chacun et chacune puis d’un entretien téléphonique ;
• Un échange collectif sous forme d’une réunion permettant de restituer la synthèse des entretiens ;
• Des rencontres de formations ou de discussion avec des professionnels de haut niveau et des personnalités de la société civile ou du monde institutionnel en visioconférence.

Les partenaires de la 4e Promo’ Social Demain - © D.R.
Les partenaires de la 4e Promo’ Social Demain - © D.R.

Transférer cet article à un(e) ami(e)