Qvt

Port du masque par défaut en entreprise : simple et compliqué à la fois

Par Philippe Guerrier | le |  Workspace

Le port du masque au cœur du nouveau protocole en entreprise a vocation à renforcer la prévention face à la Covid-19. Mais le passage aux travaux pratiques ne sera pas toujours évident.

Covid-19 : le port du masque en entreprise inséré dans un nouveau protocole national
Covid-19 : le port du masque en entreprise inséré dans un nouveau protocole national

Pour le port du masque en entreprise, il faudra de la patience pour cerner les nouvelles règles. Même si la consigne diffusée par le gouvernement semble claire a priori.

Elle est résumée de cette manière : « le protocole va rendre systématique le port du masque dans les espaces partagés et clos à compter de la rentrée ». Mais, en entrant davantage dans les détails, il faudra s’adapter en fonction :

  • des configurations d’aménagement des locaux
  • des gestes de travail;
  • du degré de circulation de la Covid-19 dans les départements d’implantation de l’entreprise ou de l’établissement (zones « vertes », « oranges » ou « rouges »).

On s’y attendait avec la rentrée : le retour en entreprise se fait donc avec un masque en règle générale. Néanmoins, des exceptions ont été adoptées dans des espaces collectif clos, conformément à des avis émis par le Haut Conseil de la Santé Publique. Ainsi, le nouveau protocole national a fixé deux dérogations précises au port du masque :

  • lorsque le salarié travaille seul dans son bureau ;
  • en atelier lorsque les employés rencontrent des configuration de travail spécifique (« efforts physiques plus intenses que la moyenne », « nombre limité de personnes présentes dans la zone »…) mais il faudra porter respecter la distanciation sociale (au moins 1 mètre) et porter une visière.

Des assouplissements sont également prévus pour les bureaux partagés et les espaces ouverts (« open space ») mais il est exclu de retirer le masque de manière permanente toute la journée.

Le protocole national de déconfinement, qui avait évolué entre mai et juin, est mis aux oubliettes.

Un répit pour s’approprier les nouvelles règles

Donner confiance aux salariés vis-à-vis des règles sanitaires en entreprise

Le gouvernement se sent obligé de faire une explication de texte malgré la tentative de clarté de l’application du nouveau protocole, dont la version finale a été parachevée le soir du 31 août pour une application au 1er septembre !

« Nous allons mettre en œuvre ces nouvelles règles progressivement car il faut que les entreprises aient le temps de s’en saisir. Et il faut du temps pour le dialogue social dans les entreprises donc nous allons donner quelques jours pour que chacun s’approprie ces règles » , a déclaré Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion sur LCI aujourd’hui (1er septembre). Une  intervention suivie par notre média partenaire News Tank RH.

« Notre responsabilité collective, c’est de permettre la continuité de l’activité de notre pays pour assurer la reprise économique et ça suppose de donner confiance aux salariés sur le fait que leur entreprise (met en œuvre) des règles sanitaires qui protègent leur santé. »

A propos des règles différenciées dans le protocole selon la cartographie des zones de circulation du virus, Élisabeth Borne précise : « Ces différences sont seulement liées à quelques précautions supplémentaires que l’on prend lorsque la circulation du virus est plus forte ».

« Nous aurions pu avoir une règle très simple : port du masque systématique, sans dérogation, dans les espaces de travail partagés. À la demande des organisations patronales et syndicales, nous avons voulu mettre en place ces dérogations qui doivent faire l’objet d’un dialogue social de proximité dans les entreprises. »

Parallèlement, la pratique du télétravail demeure recommandée. Elle s’est accélérée avec le confinement, au point de bouleverser l’organisation du travail au sein d’une proportion non négligeables entreprises, ce qui aboutit régulièrement à des accords dédiés (PSA, MGEN, MAIF…).

Téléchargez le nouveau « protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 » émis par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion (31 août 2020, fichier PDF).

Transférer cet article à un(e) ami(e)