Sirh

Gestion des carrières et IA : Cornerstone acquiert la start-up Clustree

Par Philippe Guerrier | le | Gestion des talents

L’américain Cornerstone s’empare de Clustree du nom d’une start-up française qui a développé une solution IA dans la gestion des talents. L’intégration technologique est en vue.

Gestion des carrières et IA : Cornerstone acquiert la start-up Clustree
Gestion des carrières et IA : Cornerstone acquiert la start-up Clustree

C’est sa première opération de croissance externe en Europe. Cornerstone On Demand, éditeur d’origine américaine de logiciels cloud de gestion des talents, procède à l’acquisition de Clustree.

Cette start-up parisienne a développé des technologies d’intelligence artificielle pour mettre les compétences au coeur de la gestion RH.

Le montant de l’acquisition s’élève à 18,5 millions de dollars versés en cash. Une belle sortie dans le segment HR Tech de la French Tech.

Clustree : « Etendre notre champ d’action » 

Créée en 2014 par Bénédicte de Raphélis Soissan, Clustree a développé une plateforme de gestion des carrières qui s’appuie notamment sur l’intelligence artificielle (machine learning).

La start-up parisienne a développé une ontologie de compétences à partir d’une base de plus d’un milliard de compétences professionnelles à l’échelle internationale et d’une bibliothèque de 53 000 compétences vérifiées. Cette approche permet d’affiner la description des profils de collaborateurs, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise. Elle dispose de références clients comme Carrefour et SNCF.

Pour accompagner sa croissance, Clustree a levé entre octobre 2015 et juin 2017 un montant cumulé de onze millions d’euros auprès des fonds Idinvest Partners et Alven Capital (d’origine française) et Creandum (d’origine suédoise).

« En rejoignant Cornerstone, nous souhaitons étendre notre champ d’action et ainsi intégrer notre proposition de valeur au sein de la meilleure solution de gestion des talents du marché, utilisée par des milliers d’entreprises dans le monde », explique Bénédicte de Raphélis Soissan, fondatrice et CEO de Clustree.

Cornerstone : « Développer un référentiel sur les compétences »

Avec l’acquisition de Clustree et son équipe de 35 personnes, Cornerstone veut s’approprier l’approche technologique IA pour mieux identifier, évaluer et développer les compétences en entreprise.

« Nous voulons développer cette idée d’ontologie des compétences qui nous manquait », nous précise Geoffroy de Lestrange, Product Marketing & Communication Director EMEA chez Cornerstone OnDemand.« La technologie Clustree sera véritablement intégrée dans le cœur des solutions Cornerstone pour le compte de nos clients », poursuit-il.

« L’idée est d’avoir un référentiel qui permet de relier les thèmes de formations aux compétences en fonction des postes en entreprise. L’acquisition de Clustree va nous permettre d’accélérer avec cette vision de développement des compétences des collaborateurs au cœur de la stratégie des entreprises », indique-t-il.

« Pour développer cette culture de curiosité et d’apprentissage permanent, pour renforcer la mobilité interne et améliorer le ciblage des profils externes, la technologie Clustree sera utile à Cornerstone. »

D’autres fonctionnalités technologiques issues de start-up ont été intégrées sous forme de modules sur la plateforme phare de Cornerstone, comme Workpop (recrutement décentralisé) ou Grovo (contenus de formation).

« Nous disposions déjà d’une équipe de développement en France qui intervenait dans la stratégie produits au niveau mondial », détaille Geoffroy de Lestrange. « Le rachat de Clustree est un des éléments qui va renforcer la position de Paris en qualité de centre de compétences en lien avec les structures homologues déployées aux Etats-Unis et dans le monde. »

La France, un marché phare pour Cornerstone

Cornerstone, qui revendique 3640 clients et plus de 40 millions d’utilisateurs, réalise 30 % de son chiffre d’affaires en Europe. La France représente le plus grand marché dans le monde (hors USA), avec de grandes entreprises du CAC 40 et de plus en plus d’entreprises de taille intermédiaire.

Un investissement de cinq millions de dollars avait été consenti en 2018 pour monter des centres de données entre l’Allemagne et la France avec l’appui d’Equinix et d’Amazon Web Services.

Ces implémentations locales de datacenters favorisent la sécurité et la conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). Ce qui rassure les entreprises européennes clientes de Cornerstone sur l’hébergement de leurs données.

La filiale française a déménagé en juillet 2019 dans des locaux situés Rue de la Boétie à Paris (8ème arrondissement). 

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)