Formation

People to Work : SAP France veut former 2000 consultants via Pôle emploi d’ici fin 2020

Par Philippe Guerrier | le | Digital learning

Pour répondre à ses besoins en consulting, la branche française de l’éditeur technologique décline un programme de formation qui a fait ses preuves en Allemagne en s’appuyant sur des partenaires locaux.

Gérald Karsenti, Président de SAP France, présente le dispositif People To Work. - © D.R.
Gérald Karsenti, Président de SAP France, présente le dispositif People To Work. - © D.R.

SAP manque de consultants en Europe et en France. Pour y remédier, l'éditeur leader européen de logiciels pour les entreprises décline en France son programme de formation People to Work destiné aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi. Sur son marché domestique en Allemagne, ce dispositif existe depuis une vingtaine d’années.

« Nous observons une pénurie de consultants en Europe et en France pour notre nouvelle plateforme ERP dénommée S4 HANA qui va progressivement remplacer la version précédente SAP ECC. Nos clients vont basculer dessus dans les années à venir », explique Gérald Karsenti, Président de SAP France.

« Il existe un besoin de compétences des technologies SAP. En Europe, nous avons besoin de 500 000 consultants supplémentaires pour faire face à ces migrations. En France, nous parlons de plusieurs dizaines de milliers de profils de ce type pour l’ensemble de notre écosystème SAP. »

People to Work : deux organismes de formation dans la boucle

Pour cette première déclinaison du programme People to Work en Europe annoncée à la rentrée de septembre, SAP France compte recruter 2000 candidats d’ici la fin de l’année. De niveau BEP à bac + 5, il seront impliqués dans des missions de consulting auprès des cabinets d’intégrations technologiques de ses solutions ou directement auprès des entreprises clientes.

Les candidats, inscrits à Pôle emploi et sélectionnés sans critère d’âge, proviennent de domaines métiers divers :

  • l’administration des ventes ;
  • achats ;
  • logistique ;
  • comptabilité ;
  • contrôle de gestion.

Enclenché initialement en Ile-de-France, le programme People to Work de SAP est désormais élargi à l’Hexagone. Il est instauré en coopération avec deux organismes de formation partenaires « qui font l’essentiel du travail » selon Gérald Karsenti :

  • Fitec (inscriptions via la plateforme Montuteur.fr) ;
  • M2I.

Une formation 100 % en mode distanciel

Les candidats inscrits pourront disposer d’une formation qualifiante et certifiée en compétences SAP. Les formations, tutorées et animées en distancielle, s’étendent sur une période :

  • de cinq mois - correspondant à une base de 400 heures ou 500 heures de formation - pour la partie consulting 
  • d’un mois - soit 90 heures - sur la partie « utilisateur final » c’est à dire les personnes formées qui vont travailler directement chez les entreprises clientes de SAP.

L’indemnité financière de la formation est prise en charge par Pôle emploi. « A l’issue de la formation, 80 % des personnes retrouvent un travail, ce qui est un bon signe », évoque Gérald Karsenti.

Formation : SAP signe un accord avec Capgemini

En août 2020, SAP France a signé un accord avec le centre de formation du groupe de services tecnologiques Capgemini (« L’Ecole by Capgemini ») et emlyon business school pour former 200 consultants SAP par an au métier de consultant « Transformation Digitale ERP » dans les domaines de la supply chain et de la finance.
Le partenariat tripartite, qui s’échelonne sur une période de cinq ans, devrait permettre de former un millier de consultants. L’approche pédagogique est structurée autour de trois axes :

• renforcement des compétences transversales (« soft skills ») ;
• spécialisation métier ;
• dimension technologique.

Transférer cet article à un(e) ami(e)