Paie

100 % télétravail : Google USA fournit à ses employés un calculateur pour évaluer la baisse de salaire

Par Philippe Guerrier | le | Gestion des temps

Sur fond de pandémie Covid-19, Google teste en interne le Work Location Tool qui permet à ses collaborateurs d'évaluer la baisse de salaire escomptée s’ils choisissent de travailler à distance à temps plein.

Télétravail chez Google : un calculateur en ligne pour évaluer la perte de salaire - © D.R.
Télétravail chez Google : un calculateur en ligne pour évaluer la perte de salaire - © D.R.

Le débat sur le télétravail permanent moyennant une diminution de salaire ne fait que commencer.

Il est alimenté aux Etats-Unis avec Google qui met à disposition de ses collaborateurs un outil de calcul interne pour évaluer leurs salaires revus à la baisse s’ils choisissent le télétravail à temps plein.

Il s’agit d’une disposition expérimentale appliquée par d’autres groupes numériques comme Microsoft, Facebook ou Twitter.

« Notre politique de rémunération a toujours été fixée en fonction de la localisation géographique et nous retenons toujours le niveau le plus élevé en fonction de l’endroit où un employé travaille », indique un porte-parole de Google (propriété d’Alphabet Inc).

Lancé en juin sur fond d’essor du télétravail en lien avec la crise Covid-19, le calculateur Work Location Tool « a été conçu pour accompagner les employés qui souhaitent prendre des décisions éclairées sur le choix de leur ville ou de leur état pour travailler à distance ou pour déménager ».

Le niveau de rémunération fixé par Google peut varier en fonction des métropoles et des états de résidence.

Google : des baisses modulaires en fonction des scénarios de télétravail à 100 %

Une baisse de salaire pourrait intervenir pour les télétravailleurs à 100 % sans forcément impliquer un changement d’adresse, selon Reuters.

Par exemple, un employé de Google qui dispose d’un temps de trajet de deux heures à Seattle (Etat de Washington) a calculé qu’il pourrait perdre 10 % de son salaire s’il choisissait le télétravail à plein temps.

En cas de déménagement, un employé de Google qui souhaiterait s’éloigner de la Silicon Valley de San Francisco et s’installer dans la région du Lac Tahoe (située entre la Californie et le Nevada) pourrait perdre jusqu’à 25 % de son salaire en mode travail 100 % à distance.

Transférer cet article à un(e) ami(e)