Paie

Stratégie salariale : Figures passe par Paypective pour s'ouvrir au Royaume-Uni

Par Philippe Guerrier | Le | Rémunération

Figures, qui a monté une application pour comparer les salaires des employés par fonction dans les start-ups, renforce sa perspective d’expansion européenne.

Bastien Formery et Virgile Raingeard, cofondateurs de Figures - © D.R.
Bastien Formery et Virgile Raingeard, cofondateurs de Figures - © D.R.

Figures ne perd pas de temps. Après sa levée de fonds en février, la start-up française, spécialisée dans l’analyse des données salariales en vue de définir des politiques de rémunérations, acquiert son concurrent Payspective au Royaume-Uni.

Une manière de s’ouvrir au marché britannique. « Paypective a des clients et des données mais il leur manquait un produit technologique », déclare Virgile Raingeard, cofondateur de Figures.

« Le rachat de Payspective permet à Figures de gagner 4 à 5 mois de temps de développement pour avancer au Royaume-Uni et de disposer d’une expertise locale. La priorité est d’intégrer les clients Payspective sur notre plateforme », déclare Virgile Raingeard.

Payspective dispose de 115 clients et de données à jour sur les niveaux de rémunération et des avantages salariés sur une base de 10 000 employés de start-ups ou sociétés technologiques locales.

Sur les trois personnes de l’équipe, seul Patrick Maier, General Manager de Payspective, intègre Figures et prend en charge le développement des activités au Royaume-Uni.

Objectif de Figures : un millier de clients à fin 2022

Les activités de la start-up Payspective ont démarré début 2021. À l’origine, il s’agit d’une spin-off de Movemeon, du nom d’une plateforme de recherche d’emploi dans le consulting dans les secteurs technologiques lancée en 2012 par Nick Patterson et Rich Rosser, deux anciens consultants du cabinet conseil McKinsey.

« Payspective dispose du plus important jeu de données sur les rémunérations qui se pratiquent dans les start-ups et les scale-ups au Royaume-Uni. Je suis très enthousiasmé à l’idée de combiner nos données avec celles de Figures en proposant à nos clients le meilleur benchmarking des rémunérations en Europe sur la plateforme Figures », déclare Patrick Maier, General Manager de Payspective.

Outre le Royaume-Uni, Figures veut poursuivre son développement en Europe continentale en visant des marchés comme : 

  • l’Allemagne (100 clients),
  • les Pays-Bas (15 clients),
  • la Scandinavie (Suède et Danemark).

Actuellement, 69 % des 450 clients de Figures ont basculé dans le modèle payant. « Nous visons les 1.000 clients d’ici fin 2022 », indique Virgile Raingeard.

Avec sa solution pour benchmarker les salaires du marché sur plus d’une centaine de postes et piloter la politique de rémunération par des tableaux de bord digitaux, Figures vise les DRH, VP People, CFO et les CEO, en priorité dans les start-ups et les scale-ups.

Transférer cet article à un(e) ami(e)