Qvt

Vidéo décalée : une session cocasse de team building avec un Marshmallow Challenge

Par Philippe Guerrier | le | Motivation & engagement

Thomas Chancy, manager de projet SIRH pour un groupe du CAC 40, a co-réalisé un court-métrage au Nikon Film Festival sur le thème d’une session team building loufoque.

Serious Game : le Team Building au coeur de ce court-métrage présenté au Nikon Film Festival 2021 - © D.R.
Serious Game : le Team Building au coeur de ce court-métrage présenté au Nikon Film Festival 2021 - © D.R.

Bienvenue dans l’univers décalé du Marshmallow Challenge à réaliser par petit groupe en session team building en entreprise.

A titre individuel, Thomas Chancy, manager de projet SIRH pour un groupe du CAC 40 et passionné par la production audiovisuelle, participe à l’édition 2021 du Nikon Film Festival en présentant un court-métrage intitulé « Serious Game ».

« J’ai appris avec des amis à faire des films et ma compagne est comédienne. Le Nikon Film Festival a proposé un thème qui parlait pour moi : ‘Le jeu’. Dans le monde de l’entreprise, il y a beaucoup de jeux : de pouvoir, des workshops, etc. Je me suis dit qu’il y avait un filon à exploiter », explique Thomas Chancy.

« Nous avons réalisé le film dans le contexte particulier du confinement de novembre 2020. L’ambiance était un peu survitaminée car tout le monde était content de se retrouver. Nous avons loué du matériel sur le lieu de tournage dans les locaux parisiens de l’école de formation Lion ».

On oublie les Lego, on garde les spaghettis

A travers la co-réalisation de ce court-métrage de 2min20, Thomas Chancy a mis en exergue cet exercice du Marshmallow Challenge visant à construire en équipe une structure à partir de spaghettis en un temps imparti.

« J’ai pris l’exemple des sessions de team building qui provoquent de drôles d’histoires. Nous nous sommes aussi appuyés sur l’actualité de la presse spécialisée qui évoquait des ateliers Lego pour les dirigeants du CAC 40. On imaginait la scène mais on ne les voyait pas du tout y jouer », commente le co-réalisateur du court-métrage.

« Initialement, nous devions partir sur un jeu de Lego mais le découpage de la narration aurait été plus compliqué. Finalement, on a retenu le Marshmallow Challenge que j’avais déjà expérimenté. »

Du point de vue de Thomas Chancy, c’est une manière de souligner - sous l’angle humoristique - le choc des cultures entre startups et grands groupes, la pratique du teambuilding, et la question du leadership.

L’ambiance cour de récréation est effectivement garantie.« Cela génère des comportements enfantins. L’idée était d’aller au-delà et que l’on peut tous trouver un équilibre à travers le Marshmallow Challenge. On retient qu’il ne faut pas juger les gens mais que chacun peut contribuer à une réussite et la partager », commente-t-il.

Les premières réactions au visionnage du mini-film au sein de son groupe du CAC 40 sont enthousiastes. « J’ai présenté le court-métrage à mes équipes ou collaborateurs. Ils trouvent cela drôle et réaliste », relate Thomas Chancy.

Vous pouvez découvrir le film en suivant ce lien direct sur le site Internet du Nikon Film Festival

Et même voter pour le court-métrage. Clôture des votes en ligne : le 11 avril 2021

Transférer cet article à un(e) ami(e)