Qvt

Facebook Horizon Workrooms : des avatars animent des réunions virtuelles en entreprise

Par Philippe Guerrier | le | Workspace

Facebook et sa branche Oculus dédiée à la réalité virtuelle investissent le marché visant à organiser des réunions virtuelles d’entreprise avec une plateforme collaborative dédiée.

Facebook Horizon Workrooms : le marché des réunions virtuelles en entreprise s’anime - © Facebook
Facebook Horizon Workrooms : le marché des réunions virtuelles en entreprise s’anime - © Facebook

Facebook investit progressivement le terrain des réunions à l'ère de la réalité virtuelle (VR en anglais) avec la contribution de son Reality Labs et d’Oculus, la branche VR du groupe de Mark Zuckerberg, qui avance sur le marché à la fois sur des applications BtoC et BtoB.

Illustration avec cette adaptation pour le monde des entreprise avec le casque VR Oculus Quest 2 et une application en première version bêta open disponible dans la galerie d’applications Oculus Store qui sont désormais disponibles en France malgré quelques soucis techniques (voir encadré en bas de l’article).

La nouvelle plateforme Horizon Workrooms de Facebook esquisse une nouvelle perception.

« Notre expérience collaborative phare permet de se réunir dans une salle virtuelle, quelle que soit la distance », évoque l'équipe d’Oculus, dans une contribution blog dédiée en date du 19 août.

Ses activités se développent parallèlement à la division « Entreprise » du groupe de Mark Zuckerberg : Facebook at Work qui commercialise un intranet nouvelle génération.

« Reposant à la fois sur la réalité virtuelle et le Web, elle permet d’améliorer notre capacité à collaborer, communiquer, et à travailler à distance, grâce au pouvoir de la VR, qu’il s’agisse de se réunir pour faire un brainstorming ou d’imaginer une idée, de travailler sur un document, faire des mises à jour avec son équipe, d’échanger et se socialiser, ou simplement d’avoir de meilleures conversations plus naturelles », poursuit l'équipe d’Oculus. 

La salle de réunion virtuelle. - © Facebook
La salle de réunion virtuelle. - © Facebook

Facebook Horizon Workrooms : des avatars pour participer à des réunions virtuelles

Casque VR Oculus Quest 2 par Facebook - © D.R.
Casque VR Oculus Quest 2 par Facebook - © D.R.

En termes d’organisation, seul l’administrateur de la réunion virtuelle peut s'équiper d’un casque Oculus Quest 2. Il sera chargé de créer un compte Horizon Workrooms pour générer l’environnement de travail accessible à tous les participants.

Sous forme d’avatars, les collaborateurs pourront ensuite rejoindre la réunion en réalité virtuelle, en suivant l’invitation qui leur est adressée, ou par un lien de connexion sur leur navigateur Web, à la manière d’une vidéoconférence classique.

  • Les premiers apparaîtront sous forme d’avatars et les seconds seront projetés sur l’écran vidéo de la salle, qui accueille un maximum de 50 utilisateurs simultanément, dont 16 en réalité virtuelle.
  • La disposition de la salle de réunion virtuelle est adaptable en fonction des tâches à réaliser et du nombre de collaborateurs présents.

Parmi les fonctions d’animation des réunions virtuelles figurent :

  • la prise de notes sur un clavier compatible ou avec une manette,
  • le partage de fichiers,
  • le partage d’écran,
  • l’apport de contenus spécifiques,
  • un tableau blanc en VR : la manette sert de stylo virtuel pour écrire écrire directement sur votre bureau physique ou sur une surface verticale dans votre bureau. Les autres membres de l’équipe peuvent également apporter leurs contributions, y épingler des images depuis leur ordinateur et les annoter.
  • l’intégration de son bureau physique à domicile dans l’environnement virtuel via une technologie de réalité mixte, 
  • l’exploitation de l’audio spatial,
  • la visioconférence.

Le bureau d’un collaborateur en réalité virtuelle pendant la réunion. - © Facebook.
Le bureau d’un collaborateur en réalité virtuelle pendant la réunion. - © Facebook.

Soucis d’irritation avec le casque Oculus Quest 2

Fin juillet 2021, Facebook a cessé temporairement la vente de casques Oculus Quest 2 après des signalements de la part d’un « petit nombre d’utilisateurs »de soucis « d’irritations généralement légères » sur la zone du visage entrant en contact avec la mousse de protection du casque. Après la modification des casques, la commercialisation devait reprendre le 24 août.

Des données exclues du ciblage publicitaire

Facebook précise que les comptes Workrooms se distinguent :

  • des comptes Oculus,
  • des comptes utilisateurs sur son réseau social.

Les conversations et autres fichiers échangés lors des réunions ne sont pas utilisés pour le ciblage publicitaire, assure le groupe technologique de la Silicon Valley.

Un exemple de configuration de salle. - © Facebook
Un exemple de configuration de salle. - © Facebook

Un concurrent comme Microsoft s’immisce sur ce marché des réunions virtuelles enrichies en faisant appel à des hologrammes à travers sa plateforme Mesh exploitée en réalité augmentée.

Des start-ups avancent également sur ce credo comme ROOM, qui a été créée par Cevat Yerli (que l’on retrouve derrière le studio de création de jeux vidéo Crytek en Allemagne) avec l’appui des Français Thomas Jaullin et Charles Plenet de Badts et qui a développé une plateforme de réunion virtuelle en version bêta associant un engin 3D, du traitement vidéo et de l’intelligence artificielle. 

(Article réalisé avec l’appui de News Tank RH)

Transférer cet article à un(e) ami(e)