Recrutement
&
talents

Recruter des cadres sur Internet

Le | Actualité

Les cadres sont une population très présente en ligne. Fan des sites emploi dès leur apparition en 1999, les cadres ont été très vite conquis par les réseaux sociaux professionnels comme Viadeo et LinkedIn. Où les recruter aujourd’hui ? Comme les séduire ? Quels sont les nouveaux outils pour les rejoindre ?

1 - CB Mobile par CareerBuilder : toucher les cadres sur leurs mobiles

Loin de se cantonner au seul rôle de jobboard, CareerBuilder propose désormais aux entreprises la création de sites de recrutement personnalisés accessibles sur Smartphone. Le point sur ce nouveau service clé en main.

Près de seize millions de mobinautes en juin 2011 en France, soit une augmentation de 27 % par rapport à l’an passé ; un accès à internet par téléphones portables et autres tablettes qui devrait rejoindre puis dépasser l’ordinateur en 2013… Des chiffres conséquents, qui ne font qu’illustrer la tendance raz-de-marée de l’utilisation des nouvelles technologies mobiles dans nos vies personnelles comme professionnelles. Les freins anciens sont désormais abolis, pauvreté de l’affichage en tête.

L’ultime entrave réside dans les contenus et formats, encore trop souvent inadaptés.C’est précisément cette lacune que CareerBuilder se propose aujourd’hui de résoudre avec CB Mobile, offre de site carrière mobile à destination des entreprises. Un service résolument dans l’air du temps, et qui se veut un remède aux applications à l’usage malaisé. « Chargement trop long, ergonomie inadéquate… ce sont là les dernières barrières d’un recours fructueux au mobile en matière de recherche d’emploi. Des points faibles dommageables, sur lesquels nous étions à même d’agir », explique Clara de Saint Albin, directrice marketing de CareerBuilder France.

Un accès toujours plus facilité

Testé aux Etats-Unis depuis 2009 avec succès, le concept arrive en France avec le même but affiché : permettre aux entreprises clientes de toucher directement les potentiels candidats à l’embauche. Et les arguments avancés par CB Mobile en ce sens sont nombreux. « Le site web mobile a d’abord été privilégié à l’application », souligne Clara de Saint Albin. « Pas besoin de téléchargement préalable, une simple entrée dans google guide l’utilisateur vers le site carrière. De la même manière, nous encourageons l’émergence des flashtags : un lien direct, via l’URL, entre le papier et le mobile ».

Côté technique, CareerBuilder propose une coquille intuitive et simplifiée toujours identique, doublée d’un habillage propre aux couleurs de chaque entreprise cliente. Pas de duplication des annonces d’emploi, ni même d’obligation à publier ses offres sur le jobboard : le service comprend le traçage et l’actualisation constante des postes à pourvoir.Avec pour mot d’ordre un accès aux candidats plus immédiat et plus simple, CB Mobile s’inscrit dans l’engouement actuel pour les Smartphones. Des outils technologiques qui d’ici la fin de l’année 2011 devraient faire jeu égal avec les téléphones portables première génération, massivement délaissés. Et, ainsi que le précise Clara de Saint Albin, « les cadres sont le public cible : très connectés, familiers et usagers des Smartphones… Et désormais plus accessibles que jamais en mobilité ! »

Amandine Chauve

2 - Experteer consolide sa place de premier site de recrutement de haut niveau en France et à l’international

En tant qu’entreprise, trouver des candidats hautement qualifiés et expérimentés pour vos postes clés est un véritable challenge. En effet, les candidats appelés à occuper des postes décisifs joueront un rôle déterminant dans le succès de votre entreprise…Mais où trouver les candidats adéquats pour vos postes clés ?

Experteer, le partenaire de référence européen du recrutement de haut niveau vous apporte la solution !

Qui est Experteer ?

Experteer est le site carrière européen destiné exclusivement aux cadres et managers ainsi qu’au recrutement de haut niveau.Basé à Munich, Experteer a été fondé en 2005 par Holtzbrinck Ventures GmbH. Des partenaires européens de renom tels que La Tribune, Talents.fr, Keljob, The Independent ou Il Sole 24 Ore ont déjà intégré Experteer à leur offre en ligne.

Que vous propose Experteer ?

Experteer vous permet de publier vos offres de Middle et Top Management auprès d’une audience ciblée de plus de 2,7 millions de cadres, managers et dirigeants. Experteer s’adresse à toutes les branches d’activité et toutes les fonctions - l’idéal pour l’ensemble de vos postes clés !Experteer vous apporte des solutions de publication adaptées à vos besoins vous permettant de donner une visibilité optimale à vos offres et de les adresser aux candidats adéquats.

Pourquoi Experteer ?

  • Une audience de grande qualité

Les candidats inscrits sur Experteer sont tous hautement qualifiés, avec une expérience de 15 ans en moyenne - l’assurance de trouver les candidats adéquats pour vos postes clés.

  • Un vrai gain de temps

Publier une offre sur Experteer est simple, parfait pour économiser votre temps. De plus, Experteer met à la disposition des entreprises une technologie de Matching de pointe qui identifie les candidats en adéquation avec les offres publiées. Il est ensuite possible d’envoyer les offres par e-mail aux candidats correspondant aux profils de postes (EmailDirect). Experteer offre par ailleurs la possibilité d’utiliser son réseau premium de partenaires pour la diffusion de vos postes afin d’accéder à une audience de professionnels de haut niveau qui n’est pas en recherche active.

  • Des candidatures de qualité

Grâce à l’audience ciblée, vous recevez des candidatures en accord avec vos attentes.

  • Une ouverture unique vers l’international

Contrairement aux sites d’emploi classiques, Experteer vous offre une véritable ouverture vers l’international. Via Experteer, vous pouvez diffuser vos offres en Europe et à l’international : tous les candidats internationaux y ont accès, ce qui vous permet d’atteindre les candidats idéaux là où ils se trouvent.Comment profiter des services Experteer ?Pour bénéficier de la source unique de candidats de haut niveau qu’Experteer met à votre disposition, il suffit de vous inscrire gratuitement et sans engagement sur www.experteer.fr/recruiting.N’hésitez pas à vous inscrire d’autant plus que vous profiterez, en cadeau de bienvenue, d’une publication d’offre gratuite pour une achetée ! Vous profiterez par ailleurs d’un suivi personnalisé afin de recevoir un service en accord avec vos besoins.

3 - Profil Public : un nouvel outil pour l’e-réputation

Cadremploi a lancé le 12 mai dernier Profil Public, un outil destiné aux cadres qui souhaitent maîtriser leur visibilité sur Internet. Le principe : rassembler en une page toutes les informations professionnelles qui se trouvent sur le web.

« Nous avons constaté avec le lancement de notre site sur la e-réputation il y a plusieurs mois qu’il y avait non seulement une prise de conscience sur cette problématique, mais aussi un réel besoin, car les candidats sont de plus en plus présents sur Internet », remarque Sophie Ak, directrice marketing et communication adjointe de Cadremploi. Preuve de l’existence de ce besoin : depuis le lancement, plus de 1 000 profils se créent quotidiennement. Profil Public permet donc aux cadres de choisir et de rassembler en un seul endroit les informations qu’ils souhaitent partager avec les recruteurs : profils sur les réseaux sociaux professionnels, blogs, compte Twitter… En bref tout ce qui participe à leur parcours professionnel.

Pour quoi faire ?

Le service est proposé aux personnes inscrites sur Cadremploi : le profil reprend, en fonction des choix du membre, tout ou partie des informations du CV déposé sur le site : formation, expérience, langues… Le candidat peut ensuite ajouter un lien vers son profil Viadeo ou LinkedIn ou vers d’autres contenus de son choix : participation à des conférences, interviews données, citations, revue de presse, blog personnel créé… « L’un des intérêts de Profil Public, c’est qu’en matière d’emploi, la première impression compte énormément, or c’est souvent grâce à Internet que le recruteur se fait une première idée. L’objectif est que le cadre puisse maîtriser cette première impression, en évitant par exemple les problèmes d’homonymes ou la remontée d’informations non professionnelles. » 

Profil Public présente un autre avantage : selon une étude Cadremploi/Ifop, 41 % des cadres ont envisagé au cours des trois derniers mois de quitter leur entreprise, ils sont à l’écoute des opportunités du marché. Or, être visible sur Internet est un bon début dans cette démarche.Côté recruteurs, selon Sophie Ak, « cela simplifie leurs recherches : ceux qui ont accès à notre CVthèque peuvent visualiser, en un seul clic, un profil qui contient tous les compléments d’informations dont ils pourraient avoir besoin, au lieu d’aller les chercher ailleurs. » De quoi gagner du temps dans la recherche de candidats intéressants.

Séverine Dégallaix

4 - Focus sur les chats Recrutement de l’Apec

Pendant une heure, chaque mois ou presque, les jeunes diplômés et les cadres expérimentés sont invités à poser leurs questions aux entreprises participant aux chats Recrutement de l’Apec.

Quelles sont les missions de la société ? Quels sont les profils recherchés ? Y’a-t-il des possibilités d’évolution en interne ? Quels sont les processus de recrutement ? Autant de questions auxquelles les sociétés participantes prennent le temps de répondre lors de cette petite heure d’échange.

Quel intérêt pour les entreprises ?

« Ces chats offrent l’opportunité aux entreprises de communiquer sur leurs besoins en matière de recrutement et de développer leur notoriété lors d’un échange sans contrainte géographique », vante l’Association pour l’emploi des cadres.

« Cela nous a semblé être une bonne approche pour entrer en contact direct avec les candidats, mais aussi pour nous faire connaître. Nous avons reçu une dizaine de postulants en entretien, et l’un d’eux a été embauché », souligne un responsable RH sur le site de l’Apec.

Outre des informations concrètes sur l’entreprise, les candidats trouvent donc de réelles opportunités d’emploi. Pour ceux qui ne peuvent se libérer le jour J, l’intégralité de la discussion en ligne est retranscrite une heure après sur le site de l’Apec.

Frais de participation

Cette représentation des entreprises n’est pas gratuite : le forfait standard s’élève à 4 000 euros. La somme comprend la préparation au chat, l’accompagnement et la promotion de l’événement sur apec.fr. « Le travail préparatoire réalisé en amont s’est avéré très important. Nous avons ciblé nos besoins avec précision, ainsi que les messages à délivrer aux candidats », commente le responsable RH.D’autres options, comme par exemple une campagne publicitaire sur le site, viennent se greffer sur la note.

Les autres chats Conseils

L’Association pour l’emploi des cadres propose au total une cinquantaine de chats par an, dont une majorité de chats Conseils. Animés par des consultants de l’Apec, ils sont destinés à la fois aux jeunes diplômés et aux cadres confirmés.

Deux chats Conseil sont à venir d’ici la fin du mois : le premier sur l’entretien de recrutement et l’autre sur la création d’entreprise. Ces échanges auront lieu les 23 et 28 juin de 11 à 12 heures sur le site Internet de l’Apec.

5 - Réseaux sociaux : 94 % des entreprises y recrutent des cadres

RegionsJob a publié les résultats de sa deuxième enquête nationale sur le recrutement via les réseaux sociaux. Si les cadres y sont particulièrement approchés, le support reste encore marginal en terme de débouchés.

Les cadres sont, de loin, les profils les plus convoités sur les réseaux sociaux : 94 % des entreprises ayant finalisé un recrutement sur les réseaux sociaux en ont recruté. Loin devant les techniciens (20 %), les employés (6 %) et les stagiaires (2 %).

Parmi  les entreprises ayant finalisé un recrutement, plus de la moitié (54 %) ont fait signer des commerciaux et près d’un tiers des managers, des ingénieurs et des informaticiens. Seuls 22 % d’entre elles ont recruté des profils Communication et Marketing, alors que ces candidats restent les plus actifs sur les réseaux sociaux.

 

Les recrutements via les réseaux sociaux encore marginaux

Les jobboards sont plébiscités dans la recherche d’emploi et le recrutement. Ils sont utilisés par 98 % des candidats et 87,3 % des recruteurs interrogés. Suivent les candidatures spontanées et l’Apec. Les réseaux sociaux se retrouvent en fin de peloton, aux côtés de l’intérim et de la presse. Leur utilisation reste donc marginale, surtout côté candidats où seuls 30 % s’en servent dans leur recherche d’emploi.

Ceci étant, près de la moitié des professionnels des ressources humaines du panel utilise ce support dans le processus de recrutement et 28 % d’entre eux y ont déjà recruté au moins une personne.

Seulement 3 % des candidats recrutés via les réseaux sociaux

Si un tiers des candidats interrogés a déjà été contactés par le biais des réseaux sociaux suite à une recherche d’emploi, 19 % d’entre eux ont obtenu un entretien et seulement 3 % ont finalement été recrutés. Le réseau personnel ludique Facebook offre les moins bonnes retombées alors que le blog professionnel a le meilleur taux de conversion.

La prise de contact s’effectue majoritairement par Viadeo (55 %), devant LinkedIn et les blogs professionnels (30 %).

 

Un complément dans le processus de recrutement

Le nombre de recrutements effectués via les réseaux sociaux est encore faible. Dans la majorité des cas (65 %), les professionnels RH y ont recruté moins de 5 personnes. Les réseaux sociaux sont donc plus un outil de complément qu’un réel remplacement des outils actuels (jobboards, Apec, etc). Leur utilisation permet aujourd’hui de combler des postes difficiles à pourvoir, mais pas de procéder à un recrutement à grande échelle. Du moins, pas encore…

Sylvain Luneau

6 - Viadeo : un outil incontournable dans le recrutement des cadres ?

Au cœur de l’équation web 2.0, CSP+ et emploi, Viadeo fait figure d’incontournable. Tour d’horizon de l’implantation actuelle du réseau social professionnel sur le recrutement des cadres.

Et plus si affinités…

En quelques années, Viadeo a su s’imposer comme un acteur majeur de l’emploi et du recrutement des cadres. « La très forte affinité qui nous lie à cette catégorie professionnelle est indéniable, et outrepasse maintenant le recours aux marques qui leur sont plus traditionnellement destinées », explique Olivier Fécherolle, directeur général opérations Europe chez Viadeo.Mis en ligne à l’origine pour un seul usage business, avec comme objectif l’accélération d’opportunités par la multiplication des contacts, le réseau social a vite su séduire par sa modernité. Jusqu’à atteindre les 4,5 millions de membres, « dont une très forte proportion de cadres », comme le souligne Olivier Fécherolle. 

« C’est en prenant conscience de cette importante capacité de pénétration que nous avons fait le choix de développer en parallèle du concept initial un volet plus directement dédié à l’emploi des CSP+, premiers utilisateurs de Viadeo ».Aujourd’hui essentiel, l’aspect recrutement offre deux visages. « Première  caractéristique : la capacité pour les recruteurs à toucher les cadres fréquentant assez peu les jobboards généralistes qui essaiment sur le web, doublé d’un accès élargi aux personnes n’étant pas en recherche active d’emploi. Ensuite, le réseau leur offre aussi la possibilité de cibler de manière très précise les profils, les membres fournissant généralement de larges informations, régulièrement mises à jour ». Des arguments implacables pour faire de Viadeo, vivier exponentiel de recrues potentielles, cet outil incontournable sur le marché de l’emploi des cadres.

Une association sur mesure

Fort de l’utilisation massive des cadres, toujours plus nombreux à animer en ligne leur réseau, à forger leur e-réputation, et à actualiser leur CV, Viadeo a alors choisi d’accélérer cette dynamique avec un partenariat exclusif noué avec l’Apec fin janvier 2010. « L’Apec avec son formidable réseau de recruteurs, et Viadeo avec ses très nombreux candidats, étaient fait pour s’associer. La mise en commun de leurs informations facilitent et accélèrent les rencontres », explique Olivier Fécherolle.

Dans la pratique, l’entente de ces deux poids lourds passe par la réconciliation des comptes respectifs de l’utilisateur, pour mieux permettre le croisement des données. En un clic et sur un seul et même écran apparaissent ainsi les renseignements relatifs aux postes à pourvoir, et les indications sur tel ou tel contact travaillant déjà au sein de l’entreprise qui recrute. Un gain de temps évident, et une forte valeur ajoutée, qui explique les quelques 130 000 réconciliations de comptes déjà observées en 18 mois.Un chiffre conséquent, qui confirme la volonté et la capacité certaine de Viadeo à s’imposer comme  plateforme privilégiée de l’emploi des cadres.

Amandine Chauve

Transférer cet article à un(e) ami(e)