Recrutement
&
talents

Cooptalis : « Nous apportons une solution internationale pour les projets d’expatriation »

Par Philippe Guerrier | le | Intérim

Chez Cooptalis, l’arrivée du nouveau directeur général Sébastien Peter est survenue à la période de bouclage d’une levée de fonds de 20 millions d’euros.

Le financement - collecté en décembre 2019 auprès de fonds d’investissement (Idinvest Partners, Finorpa et IRD) et d’une banque (Crédit Mutuel) - est lié au développement de la société qui accompagne les candidats et les entreprises dans les démarches d’expatriation pour motifs professionnels à travers des services numériques.

Trois axes sont déterminés : expansion internationale, poursuite de déploiement de projets d’expatriations et extension des produits.

Depuis le démarrage de ses activités en 2012 par un trio d’associés (Gilles Lechantre, Olivier Desurmont et Nicolas Bougon), Cooptalis a bénéficié d’un montant cumulé de financement de 41,2 millions d’euros.

Dans une interview, Sébastien Peter fournit des précisions sur la nouvelle impulsion insufflée afin de faciliter la vie des DRH qui rencontrent des problématiques de mobilité à l’international.

Cooptalis : « Nous apportons une solution internationale pour les projets d’expatriation »
Cooptalis : « Nous apportons une solution internationale pour les projets d’expatriation »

Comment Cooptalis s’adresse-t-elle aux entreprises ou aux candidats à l’expatriation ?

Le plus gros volume d’activité de Cooptalis consiste à répondre à la demande des entreprises clientes, parfois dans le cadre de politique de mobilité interne de groupe. Mais nous accompagnons également des projets individuels de candidats à l’expatriation. Nous proposons des prestations sur le thème de la mobilité à l’international, avec une croissance réalisée sur les marchés pénuriques (santé, numérique par exemple). Nous apportons une solution internationale à travers laquelle nous gérons tout, de A à Z, en partant du cahier des charges de l’entreprise sur une compétence recherchée.
Cooptalis prend en charge le recrutement à l’international, les formalités administratives d’immigration et de visas pour les personnes sélectionnées, la relocation (comme le fait de trouver un logement ou une école pour les enfants, accompagner les conjoints dans une recherche de travail, etc.) ou des formations (le fait de développer la langue française par exemple). Dès que la personne arrive dans l’entreprise, elle peut se concentrer d’emblée sur le projet professionnel.

Comment comptez-vous développer votre présence à l’international?

Actuellement, nous sommes présents dans neuf pays : France, Canada, Maroc, Tunisie, Roumanie, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, et Pologne. Le Vietnam est en cours d’ouverture. La récente levée de fonds annoncée va permettre d’accélérer l’expansion à l’international, que ce soit par de la croissance externe (rachats d’entreprises) ou organique (ouverture d’agences Cooptalis créées ex nihilo). Ces implantations locales nous permettent de mieux saisir les différents contextes culturels. Pour développer Cooptalis, nous avons parfois procédé à de la croissance externe, comme avec Fleur Lys Relocation au Canada. Acquise mi-2019, cette société sert de base pour l’agence Cooptalis à Montréal.

Dans quelle mesure accentuez-vous le développement de services digitalisés ?

Nous avons un axe de développement d’outils digitaux, qui fait partie de notre démarche de qualité dans l’accompagnement et la coordination. Il est réalisé de manière progressive pour faciliter le traitement et le suivi des dossiers des projets de vie en lien avec les entreprises. Cela va se concrétiser sous la forme d’outils numériques en cours de développement, qui pourront se connecter aux SIRH des entreprises à travers un système de connecteurs logiciels (API).

Transférer cet article à un(e) ami(e)