Recrutement
&
talents

Interim : PROMAN lance une forme de CDI d’intégration durable en entreprise

Le | Intérim

Initié par le réseau d’agences d’intérim PROMAN, FLEXEO est présenté comme « un CDI à but d’employabilité ». Objectif : favoriser l’intégration progressive en entreprise pour favoriser la pérennité de l’emploi.

Roland Gomez, directeur général de PROMAN, présente un dispositif innovant de CDI : FLEXEO
Roland Gomez, directeur général de PROMAN, présente un dispositif innovant de CDI : FLEXEO

PROMAN, un groupe familial qui exploite une réseau d’agences intérimaires (660 dont 397 en France), lance FLEXEO, « un CDI à but d’employabilité ».

Il est présenté comme un dispositif innovant qui permet aux collaborateurs de sécuriser leur parcours professionnel tout en offrant aux entreprises une nouvelle solution dans la gestion des RH.

Après une phase pilote dans les secteurs du BTP, de la logistique agroalimentaire et de l’industrie qui a débuté fin 2019, l’offre est désormais déployée au niveau national.

« Nous avons créé FLEXEO, qui propose un CDI de droit commun, dit d’employabilité, destiné en priorité aux personnes peu qualifiées ou éloignées de l’emploi », évoque Roland Gomez, directeur général de PROMAN, interrogé par notre partenaire News Tank RH.

« Beaucoup aspirent à avoir un CDI mais n’y ont pas accès spontanément en raison de leur faible qualification. Nous avons pris le parti d’offrir à ces personnes la possibilité d’accéder à un vrai CDI. » 

Une formule d’offre d’emploi pour un « partenariat de long terme »

Cette nouvelle offre s’appuie sur deux avancées juridiques :

  • la création en 2005 des CDI à temps partagé de droit commun ;
  • La loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 qui a créé le CDI aux fins d’employabilité. C’est cette loi qui est à l’origine du lancement de FLEXEO. 

Reposant sur les mêmes fondements légaux que le CDI Intérimaire, cette nouvelle forme de CDI apporte une série d’avantages pour le collaborateur concerné selon PROMAN :

  • l’engagement d’un « partenariat de long terme » ;
  • « sécuriser l’emploi » ;
  • « optimiser la gestion des compétences ».

« Le CDI aux fins d’employabilité implique en effet un accompagnement actif des collaborateurs Flexeo. Ainsi, nous organisons une réunion mensuelle avec le collaborateur et l’entreprise pour faire le point et identifier d’éventuels besoins en formation. Et tous les six mois, nous réalisons un bilan sur la montée en compétence du collaborateur », précise Roland Gomez.

Le réseau intérimaire PROMAN revendique 75 000 intérimaires en mission chaque jour et une collaboration avec 45 000 entreprises de divers secteurs :

  • industrie ;
  • BTP ;
  • nucléaire ;
  • pharmacie ;
  • automobile ;
  • hôtellerie.

Le groupe affiche un chiffre d’affaires de 2,73 milliards d’euros en 2019.

Covid-19 : le trou d’air d’activité subi par PROMAN

En pleine mise en orbite de FLEXEO, PROMAN a été rattrapé par la crise Covid-19.

• « Le lancement a forcément été ralenti car nous nous sommes, comme beaucoup d’entreprises, concentrés sur la gestion de la crise et sur le cœur d’activité de Proman. Le secteur de l’intérim a été fortement touché par la crise du Covid-19 et par le quasi-arrêt de l’économie pendant deux mois. Sur la première semaine du confinement [entre le 16 mars et le 20 mars], nous n’avons accueilli aucun nouveau candidat », relate Roland Gomez, DG de PROMAN. 

• « L’activité a commencé à remonter le 6 avril et nous avons amorcé une vraie reprise à partir du 11 avril. Nous pouvons depuis accueillir du public en respectant les règles de sécurité sanitaire, mais restons encore aujourd’hui en dessous notre taux d’activité habituel. »

(Article d’Olivier Morin)

Transférer cet article à un(e) ami(e)