Recrutement
&
talents

Comment Kellogg’s lance sa marque employeur en France

Par Philippe Guerrier | le | Marque employeur

Avec l’appui d’Epoka, le groupe agroalimentaire connu pour ses céréales pour le petit déjeuner lance une opération de communication digitale en France pour souligner ses valeurs et faciliter les recrutements.

Kellog’s France : la stratégie autour de la nouvelle marque employeur - © D.R.
Kellog’s France : la stratégie autour de la nouvelle marque employeur - © D.R.

« La structure de Kellogg’s France est à taille très humaine », dixit le P-DG Eric Le Cerf. Pour la promouvoir, la branche française du groupe agroalimentaire, qui commercialise des marques de céréales comme Special K, Trésor, Coco Pops ou Extra, lance une campagne de marque employeur autour de sa nouvelle signature « Nourrissons une même ambition pour le monde ». 

« La majorité de nos recrutements en France concernent des cadres. Notre sphère commerciale est constituée de cadres et de VRP sur le terrain. En termes de volume de recrutements, nous sommes sur une trentaine de recrutements par an pour les contrats de travail et entre 20 et 25 stages et alternances par an », a évoqué Rachida Saraka, DRH de Kellogg’s France, lors d’un webinaire dédié à la nouvelle marque employeur et diffusé le 3 novembre.

Les réseaux sociaux mis à contribution

Pour appuyer la visibilité de cette première marque employeur, un dispositif de communication digitale a été réalisé avec l’agence Epoka. 

  • Un site carrière modernisé avec un design graphique qui se rapproche davantage de l’univers des produits Kellogg’s ;
  • Des vidéos de communication RH pour présenter les valeurs du groupe, les métiers et des « talents de la boîte » ;
  • Une campagne sur les réseaux sociaux.

« Il était important de réactualiser le site carrière de Kellogg’s car les candidats viennent chercher des informations sur ce site. Tout comme sur les réseaux sociaux qui occupent une place fondamentale. Nous avons élaboré une stratégie autour de Facebook, Instagram et LinkedIn », dit Rachida Saraka, DRH de Kellogg’s France.

« En termes d’investissement, nous nous sommes donné les moyens pour déployer une campagne de marque employeur à la hauteur de nos ambitions pour accompagner la croissance du business. Nous disposons aussi d’un programme ambassadeurs en interne. »

Ci-dessous : la vidéo corporate de présentation de la marque employeur Kellogg’s

Marque employeur Kellogg’s : les 4 piliers

Comment Kellogg’s cherche à se faire connaître en France en tant qu’employeur ? Outre sa nouvelle signature, le groupe agroalimentaire s’appuie sur plusieurs axes :

« Mieux nourrir les millions de consommateurs dans le monde »

Le groupe s’engage à proposer des produits de qualité « sans colorants, sans arômes artificiels (sauf pour l’arôme de la vanille) et sans conservateur ». Depuis janvier 2020, il a adopté en France le Nutri-Score (note d’information nutritionnelle) sur ses emballages de céréales vendues sous les marques Kellogg’s et Verival.

« Le plaisir de travailler associé à la performance »

Selon Rachida Saraka, Kellogg’s développe une forte culture de feedback « régulier et constructif », une certaine flexibilité (notamment à travers le télétravail accessible à tout employé, hors période de confinement) et de mobilité internationale. 

Outre une académie commerciale, un outil managérial de développement d’aide à la décision est  disponible dans le monde entier. Il a été déployé en janvier 2020 en vue d’une formation immédiate de tous les collaborateurs.

« L’inclusion comme moteur d’engagement »

L’entreprise internationale se montre ouverte à toutes les formes de diversité (sexes, âges, orientations sexuelles, nationalités…) et a érigé des groupes de travail multifonctionnels sur les sujets d’intégration et de diversité. 

Autres éléments de distinction soulignés : 

  • l'égalité femme-homme « à travers un management à 50 % féminin » ;
  • un index salarial femme-homme avec  un score de 95/100

« Une politique ambitieuse de RSE »

Lancée en janvier 2020, la démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) se décline en plusieurs objectifs visant à favoriser « des approvisionnements plus responsables et l’adoption de pratiques sociales et environnementales plus vertueuses ».

« Le marché français est particulièrement engagé en termes d’attentes sociétales concernant l’alimentation et l’impact des marques sur la vie quotidienne, la santé et l’environnement », indique Eric Le Cerf.

« Nous nous sommes aperçus que la RSE était un critère fondamental des candidats pour déterminer l’entreprise de leur choix. Il est plus important en France que dans d’autres pays européens. »

Kellogg’s France : surtout des équipes commerciales et fonctions supports

« Kellogg’s France est une entreprise leader et une communauté de femmes et d’hommes hyper engagés et résolument impliqués dans la transition alimentaire », évoque Eric Le Cerf, P-DG de Kellogg’s France, lors de la visionconférence.

Le groupe américain se présente comme le deuxième producteur de biscuits, crackers et snacks salés pour l’apéritif (avec la marque Pringles) dans le monde et la première référence dans les produits céréaliers pour le petit-déjeuner en France. Il affiche un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros dans le monde (dont 345 millions en France). 

Kellogg’s dispose d’un effectif de 180 personnes en France (vs 33 000 collaborateurs dans le monde) fédérées autour d’équipes business et fonctions supports, réparties entre le siège à Paris et les équipes de forces de vente sur le terrain.

 

Pour en savoir plus:

Transférer cet article à un(e) ami(e)