Recrutement
&
talents

Recrutement : Glassdoor introduit un comparateur d’entreprises

Par Philippe Guerrier | le | Site emploi généraliste

En avant-première, Exclusive RH dévoile les nouvelles fonctionnalités embarqués sur Glassdoor coté candidat et côté recruteur. John Lamphiere, Vice president EMEA chez Glassdoor, précise ses ambitions pour la France.

Recrutement : Glassdoor introduit un comparateur d’entreprises
Recrutement : Glassdoor introduit un comparateur d’entreprises

Glassdoor, plateforme d’origine américaine d’agrégation d’offres d’emploi et de recrutement qui intègre une dimension communautaire avec l’avis d’(ex-)employés, démarre l’année 2020 en trombe avec deux nouvelles fonctionnalités toutes chaudes : un comparateur d’entreprises et des « Collections » pour organiser le processus de recherche d’emploi depuis son smartphone.

Un comparateur pour faciliter la sélection

La première fonctionnalité va mettre les recruteurs potentiels en compétition frontale : un comparateur d’entreprises affichant les avantages et les inconvénient des employeurs sélectionnés côte à côte. Une présentation visuelle qui devrait permettre au candidat indécis de comparer deux employeurs potentiels sur divers critères : satisfaction globale, opportunités de carrière, rémunération et avantages sociaux, équilibre entre travail et vie privée, la direction, la culture d’entreprise…Plus troublant, le comparateur affichera les avis des employés et les niveaux de salaires des sociétés scrutées.

Dans la foulée, Glassdoor inaugure Les Collections présentées comme « un guichet unique permettant aux chercheurs d’emploi de mieux organiser leur recherche d’emploi sur mobile ». Il permettra d’organiser et de sauvegarder les listes d’emploi, les évaluations d’entreprises et d’autres contenus jugés pertinents. Le tout dans un effort de personnalisation des démarches effectuées par chaque candidat.

De l’autre côté du miroir, c’est-à-dire les produits Glassdoor pour les employeurs, des améliorations ont été apportées pour affiner le ciblage des talents à recruter. Cela passe par l’introduction de « Profils Segmentés » qui fournissent plus de détails et d’éléments contextuels aux employeurs.

La dimension « guichet unique » évolue aussi avec l’amélioration du « Centre Employeur » sous l’angle de l’expérience utilisateur. La navigation est censée gagner en fluidité entre la publication d’offres d’emploi, les réponses aux avis et le suivi de la réputation de la marque.

Glassdoor et la France : « Nous n’en sommes qu’au début »

Lancé en 2008, Glassdoor recense des avis et des aperçus pour 1 millions d’entreprises localisées dans le monde entier. En mai 2018, Glassdoor était tombée dans le giron de Recruit Holdings, la maison mère japonaise d’Indeed (montant de la transaction à l’époque : 1,2 milliard de dollars). Dans le courant du premier trimestre 2019, la société HR Tech a davantage ancré ses activités en France avec l’inauguration d’un bureau local à Paris.

Contacté par Exclusive RH, John Lamphiere, qui occupe les fonctions de Vice president & Managing Director EMEA chez Glassdoor depuis janvier 2018, évoque les principales priorités esquissées pour 2020. La zone européenne demeure « une priorité », assure le dirigeant. « En particulier les marchés français et allemand. »

Il poursuit : « Nous allons nous concentrer sur la montée en puissance du trafic sur notre site Web et nos applications, afin de gagner encore plus d’influence à la fois du côté des personnes à la recherche d’un emploi et du côté des recruteurs. Il se présente tant d’opportunités sur le marché français. Nous n’en sommes qu’au début », assure John Lamphiere.

« La France fait partie des nations qui accueillent beaucoup de sièges de multinationales qui ont besoin de promouvoir leurs marques employeurs et de trouver des solutions de recrutement. Ce qui en fait un marché avec un immense potentiel commercial. En 2020, nous continuerons à engager de nouveaux collaborateurs pour renforcer notre équipe de vente et contribuer à développer notre chiffre d’affaires. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)