Recrutement
&
talents

Talentplug : « Nous voulons augmenter notre part de marché sur le multiposting en France »

Par Philippe Guerrier | le | Site emploi généraliste

Le spécialiste de la multidiffusion d’offres d’emplois Talentplug, soutenue par HelloWork et Figaro Classifieds, a rénové son image pour relancer une offensive commerciale. Interview du DG.

Alexis Decoopman, directeur général de Talentplug, fait le point sur la stratégie. - © D.R.
Alexis Decoopman, directeur général de Talentplug, fait le point sur la stratégie. - © D.R.

Talentplug fête sa dixième année d’existence en 2020. La société lilloise, spécialisée dans le multiposting et soutenue par deux poids lourds du marché RH Tech (HelloWork et Figaro Classifieds qui éditent des sites d’emplois leaders comme respectivement RegionsJob ou Cadremploi), poursuit son développement après une longue période de discrétion en termes de communication.
Avec plus de 10 millions d’offres d’emploi multidiffusées en 2019, Talentplug se montre optimiste avec une hausse de 41 % des commandes et un nombre de clients qui croît de 33 %. Le point avec son directeur général Alexis Decoopman.

Comment se positionne Talentplug sur le marché de la multidiffusion d’annonces d’emplois ?

Pour reprendre un peu l’historique de la société, j’ai repris la direction de Talentplug en mars 2017, après avoir cédé au groupe Figaro Classifieds ma société Achat-Terrain.com en 2013 qui évoluait dans le secteur du foncier et de l’immobilier. Après le départ des fondateurs de Talentplug fin 2016, les coactionnaires à 50/50 de la société depuis 2014 - HelloWork et Figaro Classifieds - m’ont proposé de prendre les commandes.

Nous multi-diffusons les flux des annonces d’emploi des entreprises clientes intégrés sur notre plateforme vers un réseau de 250 sites d’emplois partenaires. Nous sommes branchés avec 20 ATS disponibles sur le marché.

Il est important de disposer de l’appui de deux acteurs de poids dans le secteur certes concurrents mais cet équilibre permet d’assurer l’autonomie de nos activités. Nous démarchons les entreprises multisectorielles de toutes tailles et nous travaillons aussi beaucoup avec les sociétés de staffing engagées dans le travail intérimaire et les cabinets de recrutement par exemple.

Nous avons des références clients dans le secteur public ou privé comme la RATP, Monoprix, ou l’Armée de Terre qui ont adopté notre logiciel. Actuellement, nous disposons d’une base globale de 400 clients.

Autour du multiposting, nous avons établi un modèle économique autour d’abonnements annuels. La tarification de la licence est établie en fonction du nombre d’utilisateurs de notre plateforme et de l’effectif de l’entreprise.

Pourquoi venez-vous de changer d’identité visuelle de Talentplug en cette période post-confinement?

Cela faisait huit mois que nous travaillions sur ce nouvel univers graphique et ce positionnement. Avec la crise Covid-19 est survenue,nous avons préféré suspendre la communication en attendant des jours meilleurs.

Cette nouvelle identité survient avec le changement d’envergure de Talentplug et l’évolution du marché du multi-posting. En 2015, la start-up française Multiposting a été rachetée par SAP. Depuis, la stratégie est davantage tournée à l’international. Entretemps, l’autre leader britannique Broadbean s’est développé sur le marché français.

Nous avons travaillé sur deux points :

  • la refonte de notre architecture, l’efficacité et les fonctionnalités de notre plateforme de multidiffusion ;
  • le taux de fidélisation de nos clients. En 2018, nous avons créé un service desk téléphonique qui constitue un avantage en termes de support client par rapport à nos concurrents qui favorisent les contacts électroniques. Sur la vingtaine de collaborateurs de Talentplug, cinq sont dédiés au desk client. Ce niveau de ressources pour l’accompagnement des clients suffit amplement en l’état actuel. 8,5 clients sur 10 renouvellent désormais leur abonnement. A mon arrivée chez Talentplug, le niveau se situait autour de 6 sur 10.

La multidiffusion est un sujet assez complexe qui nécessite beaucoup de paramétrages. Les clients ressentent le besoin d’être accompagné par téléphone dans cet écosystème avec beaucoup de parties prenantes. Ils ont besoin d’une équipe dédiée tout au long du déploiement de la solution.

Nous en avons fait notre pitch pour redéfinir notre positionnement et la singularité de Talentplug avec l’appui de l’agence lilloise de communication Nikita : « La seule solution de multidiffusion augmentée par l’humain - donc la seule efficace - à l’écoute de ses clients ».

Quelles sont vos priorités de développement pour 2020 ?

Pendant la crise, nous avons observé une baisse significative de notre volume moyen de diffusion d’offres.

Nous voulons nous accrocher malgré la crise Covid-19 et augmenter notre part de marché en France. Talentplug dispose d’un actionnariat fort et nous sommes en mesure d’autofinancer notre développement.

Certes, la prospection commerciale s’était arrêtée avec des DRH qui avaient d’autres priorités fixées pendant le confinement. Mais nous sommes surpris par le redémarrage. Nous avons récemment signé huit nouveaux clients et nous n’avons recensé aucune résiliation.

Cette reprise se traduit aussi en chiffres : pendant la crise, nous avoons observé une baisse significative de notre volume moyen de diffusion : 5000 nouvelles offres diffusées sur la première semaine du confinement contre une moyenne traditionnelle de 15 000.

Depuis une quinzaine de jours, nous sommes revenus à un volume quasi-normal d’avant-crise. Avec un bémol : le volume de propositions de stages et d’alternances est beaucoup plus important, au détriment des CDI.

Transférer cet article à un(e) ami(e)