Recrutement
&
talents

Emploi cadre : les intentions d’embauche sont stables malgré un contexte d’incertitude

Le | Site emploi spécialisé

Selon le Baromètre de l’emploi cadre au deuxième trimestre 2022 publié par l’APEC, la forte dynamique des recrutements risque de ralentir, compte tenu de l’environnement global troublé.

APEC : Baromètre de l’emploi cadre au deuxième trimestre 2022 - © D.R.
APEC : Baromètre de l’emploi cadre au deuxième trimestre 2022 - © D.R.

Entre la croissance en France au point mort (0 % au premier trimestre 2022), la forte inflation, le conflit russo-ukrainien qui perdure, la confiance retrouvée sur le front du chômage qui baisse sera-t-elle de courte durée ?

Le Baromètre de l’emploi cadre au deuxième trimestre 2022, publié le 27 avril par l’APEC, montre des signes préoccupants.

Dans les principaux enseignements :

  • La confiance des entreprises a connu une chute notable au 1er trimestre 2022, mais reste relativement élevée (72 % ; - 6 pts) ;
  • Les intentions de recrutement de cadres au 2e trimestre 2022 sont en baisse côté PME (16 % ; - 3 pts et côté grandes structures (58 % ; - 9 pts) mais elles restent à des niveaux élevés. Pour les TPE, les intentions sont en légère progression (9 %, + 2 points). Toutes tailles confondues, 13 % des entreprises envisagent de recruter un cadre au 2e trimestre 2022  ;
  • Les entreprises qui prévoient de recruter des cadres au 2e trimestre anticipent toujours de fortes difficultés de recrutement (78 %, stable par rapport aux précédents trimestres) ;
  • Dans le contexte de tension sur les recrutements, les cadres sont toujours plus nombreux à concevoir la mobilité externe comme une opportunité (56 % ; + 3 pts). 
  • Les intentions de mobilité pour le 2e trimestre 2022 se maintiennent à hauteur de 13 %.

Les intentions de recrutement connaissent un fléchissement dans les PME et les grandes entreprises, mais restent élevées

Intentions de recrutement des cadres (Source : Baromètre APEC, avril 2022 - Graphique : News Tank RH) - © D.R.
Intentions de recrutement des cadres (Source : Baromètre APEC, avril 2022 - Graphique : News Tank RH) - © D.R.

  • Les intentions de recrutement baissent de 9 points dans les ETI et les grandes entreprises (à 58 %) et de 3 points dans les PME hors TPE (à 16 %) ;
  • Si elles baissent dans l’industrie (- 3 pts à 11 %), elles se maintiennent dans les services à forte valeur ajoutée (20 %) ;
  • Si l’on observe une correction, notamment pour les ETI-GE, après le pic du 1er trimestre 2022, leurs intentions de recrutement restent au-dessus du niveau enregistré les trimestres précédents (+ 9 points par rapport à juin 2021, + 3 points par rapport à septembre 2021) ;
  • La part d’entreprises prévoyant de publier des offres d’emploi cadre se maintient à 11 % et les entreprises des services à forte valeur ajoutée s’annoncent particulièrement actives (18 % ; + 4 pts).

Retrouvez l’ensemble des éléments du Baromètre Apec - 2e trimestre 2022.

Méthode du baromètre

• Cette publication repose sur une enquêtes lancée auprès d’un échantillon de 1.000 entreprises employant au moins un cadre le 07/03/2022, soit 10 jours après le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

• La collecte des données s’est effectuée jusqu’au 18/03/2022 inclus, période pendant laquelle les pays occidentaux ont prononcé des sanctions financières et commerciales à l’encontre de la Russie.

(Article réalisé avec l’appui de News Tank RH : pour demander un accès Découverte)

Transférer cet article à un(e) ami(e)