Sirh

« Nous allons distribuer nos services cloud via la plateforme Salesforce1 », Eric Gellé, Lumesse

Le | Gestion des talents

Afin de faire de la gestion des talents un processus agile et collaboratif, l’éditeur européen Lumesse vient de signer un partenariat avec le spécialiste des CRM Salesforce. Un partenariat stratégique pour l’éditeur aux 2500 clients qui souhaite gagner des parts de marché aux Etats-Unis, comme l’explique Eric Gellé, Directeur Europe de l’Ouest de Lumesse

« Nous allons distribuer nos services cloud via la plateforme Salesforce1 », Eric Gellé, Lumesse
« Nous allons distribuer nos services cloud via la plateforme Salesforce1 », Eric Gellé, Lumesse

Quel bilan tirez-vous de l’année 2014 ?

En Europe, nous avons gagné une quinzaine de nouveaux clients. Notre chiffre d’affaires lié aux licences a progressé d’environ 7 %. Celui lié aux services a, quant à lui, diminué, ce qui était attendu puisque notre volonté était que nos clients soient autonomes vis-à-vis de notre solution. Le bilan a donc été plutôt satisfaisant, même si, en France, le marché reste compliqué. Nous constatons que les professionnels RH sont en attente de réponses sur les réseaux sociaux, le Big Data, l’entretien annuel, l’utilisation du mobile, la rétention des talents… Le travail d’évangélisation étant important sur ces sujets, notre rôle a été de nous positionner en tant qu’expert fonctionnel et métier.

L’année s’achève avec la signature d’un partenariat avec l’éditeur Salesforce. En quoi ce rapprochement est-il stratégique ?

C’est un partenariat gagnant-gagnant ! Pour Lumesse, ce rapprochement est l’occasion de s’associer avec un acteur bénéficiant d’une forte renommée dans le SaaS, d’une base de clients installée et d’une solide expertise dans les plateformes technologiques. Grâce à ce partenariat, nous allons pouvoir distribuer nos services cloud, en toute sécurité, via la plateforme Salesforce1 et toucher de nouvelles typologies d’entreprises, notamment les grandes PME américaines. Salesforce cherchait, quant à lui, à s’entourer d’un acteur doté d’une expertise reconnue en ressources humaines qui pourrait se charger du développement de nouveaux modules de gestion des talents.

Qu’est-ce que ce partenariat implique pour les professionnels RH ?

Salesforce et Lumesse ont co-développé TalentObjects, une suite complète de gestion des talents qui comprend des modules de recrutement, de gestion de la performance, de planification des successions, de gestion des carrières, de la rémunération, de la formation… Cette solution sera intégrée à Salesforce1, ce qui signifie que les professionnels RH pourront mener leurs processus de gestion des talents dans un environnement qui leur est familier et bénéficier des fonctions mobiles et collaboratives de la plateforme. Cette solution, qui s’adresse essentiellement aux utilisateurs de Salesforce, sera lancée en priorité aux Etats-Unis, dans le courant du premier semestre 2015.

Quels sont vos autres projets pour 2015 ?

Nous devrions multiplier les partenariats commerciaux, non technologiques, étant donné que la stratégie de notre nouveau CEO (ndlr : Thomas Volk) est axée sur la vente indirecte, c’est-à-dire au travers d’un réseau de partenaires. En parallèle, notre ambition est d’accélérer notre développement à l’international, notamment aux Etats-Unis, un marché difficile à intégrer où nous commençons à avoir des partenaires commerciaux, mais aussi en Afrique, dans les pays de l’Est et en Amérique du Sud. En 2015, notre ambition est de réaliser une croissance à deux chiffres comprise entre 10 et 15 %, sur la partie licences, à l’échelle européenne.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un(e) ami(e)