Formation

Corporate metavers : Meta veut stimuler les entreprises en 2023

Par Philippe Guerrier | Le | Digital learning

Fort d’une étude sur le thème du future of work, Meta (ex-Facebook) pousse à l’usage des technologies de réalité virtuelle en entreprise, y compris au service des RH. Il reste à convaincre de leur pertinence à grande échelle.

Rapport Meta 2023 sur le Futur of Work spécial métavers - © D.R.
Rapport Meta 2023 sur le Futur of Work spécial métavers - © D.R.

Le corporate metaverse va-t-il percer en 2023 ? Meta (ex-Facebook) considère les environnements immersifs en 3D comme une tendance qui va redessiner le poste de travail.

Sur fond d’une étude exploratoire sur le thème future of work*, le groupe de Mark Zuckerberg dresse 4 prédictions sur le metavers pour 2023.

On peut considérer ces paris comme audacieux en terme d’innovation…ou décalés par rapport aux véritables usages professionnels des outils numériques en entreprise. Entre perspectives et prospective de la part de Meta, la marge d’appréciation est grande dans ce domaine.

Le métavers facilitera l’inclusion numérique 

“Avec un tiers des employés travaillant à distance, les entreprises devront redéfinir leur conception de la communauté et l’inclusion”, selon Brynn Harrington, VP, People Experience, chez Meta.

  • 69 % des travailleurs et des dirigeants se déclarent intéressés par des réunions « plus immersives et engageantes ».
  • 66 % d’entre eux pensent que le métavers parviendra à reproduire cette sensation d’adhésion collective (« togetherness ») que l’on ressent au bureau.

En l’état actuel, les usages professionnels ne seraient guère concluants sur cette dimension de « vivre les réunions comme si on y était ». Selon l’étude de Meta, les expériences de travail à distance se révèleraient décevantes :

  • 19 % des employés interrogés déclarent que les sessions de vidéoconférence en distanciel permettent de se retrouver dans une ambiance proche de celle vécue en présentiel.
  • 15 % évoquent une meilleure collaboration avec les collègues. 

Le déploiement de casques de réalité virtuelle deviendra une priorité en entreprise

Pour répondre à la demandes équipes, les entreprises commenceront à investir dans les casques de réalité virtuelle plutôt que dans les nouveaux modèles d’ordinateurs portables” dixit Ryan Cairns, VP de MetaWorks.

Compte tenu de l’orientation stratégique prise par Meta dans les technologies de réalité virtuelle, il n’est guère étonnant que le groupe de Mark Zuckerberg soit tenté de favoriser ses produits, à commencer par ses lunettes et ses équipements connexes VR de la gamme Meta Quest qui répond à la fois à des usages grand public et professionnels.  

Selon l’étude :

  • 60 % des employés veulent accéder à des casques VR d’ici 2024 dans le cadre de leur environnement professionnel,
  • 62 % veulent aussi vivre des expériences VR au sein d’environnements virtuels en 3D par le biais d’avatars collaboratifs. Les dirigeants d’entreprise semblent porter un intérêt croissant vis-à-vis de ce type de technologie.

Selon l’étude,

  • 15 % d’entre eux auraient d’ores et déjà dédié leur budget d’investissement technologique à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée.
  • 80 % s’accordent à dire qu’ils vont s’y lancer d’ici 2024.

Des relais accélèreront l’intégration du metavers dans les organisations

“Si la vision de Meta se concrétise, elle favorisera une productivité sans fin et générera des bénéfices en termes de collaboration avec les différents écoystèmes digitaux et leurs plateformes », selon Ash Jhaveri, VP, Reality Labs Partnerships Meta - VP Business Development, Meta.

La société technologique californienne a déjà avancé avec un écosystème de partenaires technologiques sur le métavers comme les logiciels de productivité de Microsoft (dont Teams) et Accenture.

L’objectif est de multiplier les passerelles avec les logiciels d’entreprise les plus populaires pour favoriser l’intégration des usages VR dans les organisations. 

Le corporate métavers sera un levier de différenciation vis-à-vis de la concurrence

"Les entreprises, qui ne pensent pas au métavers dès maintenant, commenceront à prendre du retard au niveau concurrentiel”, selon Christine Trodella, VP, Reality Labs Sales.

  • 64 % des chefs d’entreprise interrogés déclarent se sentir en retard vis-à-vis de leurs concurrents dans l’exploration du métavers ;
  • 54 % d’entre eux estiment que les technologies immersives permettront d’accentuer l’engagement des employés et favoriseront la collaboration en entreprise ;
  • 59 % d’entre eux perçoivent même le métavers comme un levier d’économie de coûts commerciaux.
  • 53 % affirment que ces technologies amélioreront l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée des employés.

Métavers et usages RH : les applications vont se multiplier après les POC

Dans les prémices des usages dans le métavers, la jonction avec les services RH est soulignée pour développer :

  • la culture d’entreprise,
  • l’apprentissage,
  • l’onboarding,
  • la formation. 

72 % des chefs d’entreprise s’attendent à ce que les métavers leur permettent d’embaucher des talents du monde entier.

Méthodologie du rapport Meta : Future of Work 2023

• étude menée par Coleman Parkes Research ;
• échantillon de 2000 employés and 400 dirigeants entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni ;
• enquête menée entre octobre et novembre 2022.
• rapport de Meta disponible en téléchargement (PDF).  

Transférer cet article à un(e) ami(e)