Formation

IA générative : Mendo favorise l’adoption de ChatGPT par les salariés

Par Philippe Guerrier | Le | Digital learning

La start-up Mendo accompagne les salariés des groupes qui veulent s’approprier les outils d’IA générative comme ChatGPT. Le point avec son cofondateur Quentin Amaudry.

Quentin Amaudry, cofondateur de Mendo à VivaTech (mai 2024), avec son équipe - © D.R.
Quentin Amaudry, cofondateur de Mendo à VivaTech (mai 2024), avec son équipe - © D.R.

Avec le développement de l'IA générative, il existe un effort gigantesque à réaliser pour acculturer les employés dans les entreprises. Mendo a décidé de s’y attaquer.

Cette start-up a développé une solution SaaS qui aide les salariés des grandes entreprises à se former à une meilleure utilisation de deux logiciels : initialement Microsoft Excel puis ChatGPT d’OpenAI (en partenariat avec Microsoft), désormais au centre de son activité.

Sur le salon technologique VivaTech 2024 organisé à Paris en mai, elle n’a pas manqué d’attirer l’attention de représentants de grands groupes qui cherchent des solutions pour accélérer les connaissances autour du potentiel de l’IA générative.

« Avec notre outil de formation à l’IA générative, qui s’intègre dans ChatGPT 4 ou Microsoft Copilot, nous voulons accompagner chaque profession pour qu’elle sache comment gagner du temps en fonction des tâches et des cas d’usage », déclare Quentin Amaudry, cofondateur de Mendo.

En novembre 2023, Mendo a réalisé une levée de fonds de 700 000 euros auprès du fonds Tomcat (via son programme Apollo d’accélération et de financement des start-ups) et une vingtaine de business angels.

« Un outil d’accompagnement au changement »

  • « Les technologies ont pris une place centrale dans les entreprises avec des niveaux d’adoption hétérogènes et une appétence différente de la part des salariés. Cela impacte la productivité et la satisfaction au travail.

  • Avec notre solution SaaS, nous avons commencé par des formations pour mieux maîtriser Microsoft Excel. Puis, avec l’essor de l’IA générative, nous avons développé des formations à l’usage de ChatGPT à destination des salariés.
    • C’est devenu le cœur de notre produit depuis fin 2023.
    • Néanmoins, nous continuons les formations Excel, qui évoluent aussi avec l’IA générative à travers ChatGPT et Microsoft Copilot.

  • Nous voulons soutenir chaque profession pour qu’elle sache comment gagner du temps en fonction des tâches et des cas d’usage. Au-delà de la dimension formation, nous sommes un outil d’accompagnement au changement pour augmenter la productivité », déclare Quentin Amaudry.

Déploiement de la solution

Mendo IA : copie d'écran de l’interface - © D.R.
Mendo IA : copie d'écran de l’interface - © D.R.

  • « Notre outil de formation à l’IA générative s’intègre dans ChatGPT 4 ou Microsoft Copilot. C’est un prérequis pour exploiter le potentiel de Mendo. Toutes les entreprises s’y mettent en vue d’un déploiement rapide à l’échelle, mais cela nécessite de l’accompagnement.
  • Notre programme de formation est, au départ, généraliste et il est progressivement personnalisé en fonction des métiers.
  • L’outil s’intègre dans l’environnement numérique de travail du salarié. Nous allons aiguiser la curiosité autour de ChatGPT en trouvant de la valeur le plus rapidement possible. Le ROI est atteint rapidement », indique Quentin Amaudry.
  • « Généralement, nos contacts internes sont plutôt les DSI, les CDO ou les directeurs de l’innovation.
  • Nous commençons à avoir des interactions avec les DRH, mais ils apparaissent souvent en deuxième ligne. Néanmoins, le niveau de maturité augmente, car la question de la transformation des métiers et des missions les concerne aussi, en coordination avec la DSI », déclare Quentin Amaudry.

Le modèle économique de Mendo s’articule autour de la commercialisation de packages d’accompagnement.

« Les tarifs sont fixés en fonction de différentes modalités et du nombre de collaborateurs accompagnés », indique le fondateur, qui dit ne pas vouloir intégrer le service d’accompagnement de Mendo dans une démarche de certification Qualiopi.

Mendo travaille avec 20 clients grands comptes, dont le groupe de cosmétique Rocher.

Cas d’usage avec le groupe Rocher

En 2024, Mendo accompagne 640 collaborateurs en France du groupe Rocher (qui exploite essentiellement des marques de produits de bien-être et de santé comme Yves Rocher, Kiotis ou Dr Pierre Ricaud) dans l’adoption et l’utilisation de l’IA générative. Le groupe compte 17 000 collaborateurs dans le monde.

400 premières licences ont été déployées auprès de métiers identifiés comme prioritaires au sein des services marketing, IT, RH, et communication. 250 licences supplémentaires sont attribuées aux collaborateurs volontaires qui ont démontré, via un jeu-concours, leur maîtrise et leur respect des règles essentielles à l’utilisation de l’IA.

« L’IA générative utilise le langage naturel, ce qui facilite son adoption rapide par nos collaborateurs. Elle améliore leur efficacité en accélérant les tâches courantes, libérant ainsi du temps pour des tâches à plus forte valeur ajoutée », déclare Siegfried de Preville, leader du pilier sécurité et santé du groupe Rocher.

Concepts clés et définitions : #DRH ou directeur des ressources humaines