Paie

Coup de tonnerre dans la gestion de paie : Silae racheté par Silver Lake

Par Philippe Guerrier | le | Logiciels de paie

Discret mais efficace, l’éditeur Silae, qui développe des logiciels de paie et de gestion RH dans le cloud, a été racheté par l’influent fonds américain Silver Lake. Le montant de la transaction dépasserait les 500 millions d’euros.

Méga-deal : Silae passe dans le giron de Silver Lake
Méga-deal : Silae passe dans le giron de Silver Lake

C’est un deal impressionnant qui vient d’être signé dans le paysage HR Tech en France. Silae, fournisseur de solutions cloud de gestion de paie et des ressources humaines, a été acquis par le fonds d’investissement Silver Lake.

Le niveau de la transaction n’est pas communiqué officiellement mais, selon Les Echos, le montant s’élèverait à 600 millions d’euros. L’accord devrait être finalisé d’ici la fin du troisième trimestre 2020.

Un signal pour renforcer la position de Silae

Silae a été fondée en 2010 par cinq associés :

  • Jean Paul Bagou ;
  • Michel Delolme ;
  • Didier Fléchet;
  • Philippe Marty ;
  • Daniel Mayet.

« Cet investissement marque une étape clé pour l’entreprise, nos équipes, nos clients et nos partenaires, qui nous permettra à la fois de renforcer notre position actuelle sur le marché tout en continuant de développer de nouveaux produits innovants », évoquent de concert les cofondateurs.

Les résultats financiers ne sont pas communiqués. Silae précise juste qu’elle dispose d’une « forte croissance depuis 2018, avec une multiplication par deux de son chiffre d’affaires et par trois de son Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ».

Les bulletins de paie de 4 millions d’employés passent par Silae

« Le cœur de métier de Silver Lake est d’investir dans des entreprises disposant de technologies innovantes et à fort potentiel de croissance, en partenariat avec leurs fondateurs », déclare de son côté Christian Lucas, co-dirigeant de Silver Lake pour la zone Europe - Moyen Orient - Afrique (EMEA).

Avec cette acquisition, le fonds d’investissement affiche ses ambitions :

  • accompagner Silae « dans la prochaine phase de son développement » ;
  • conserver son identité et son modèle ;
  • accélérer la croissance en offrant des produits innovants dans son cœur de métier de gestion de la paie et des RH, tels que son portail pour employés (PaiePilote) ;
  • étendre la gamme de produits.

La société software, basée en Aix-en-Provence, revendique 550 000 entreprises clientes en France. Ses logiciels, en particulier son produit phare Silaexpert, permettraient de traiter les bulletins de paie de 4 millions d’employés en France.

Silae développe essentiellement des logiciels pour les réseaux d’experts-comptables, tout en s’appuyant sur d’autres relais spécialisés dans l’externalisation de la gestion RH.

Elle a vocation à pousser l’automatisation de la production des bulletins, tout en s’appuyant sur la mutualisation des conventions collectives et des classifications métiers et en affinant le paramétrage logiciel en fonction des besoins spécifiques.

La puissance de feu de Silver Lake dans le software se démontre aussi en France

Silver Lake représente l’un des acteurs les plus influents dans le financement et l’investissement en technologie. Il dispose d’un portefeuille de près de 40 milliards de dollars d’actifs et une équipe de 100 spécialistes localisés entre la Silicon Valley en Californie, New York, Londres et Hong Kong.
Son portefeuille de sociétés représentent un cumul de 230 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel par an et 370 000 personnes en effectif dans le monde.
En France, Silver Lake détient notamment depuis 2016 une participation dans Cegid, éditeur lyonnais de gestion de comptabilité et de paie. Les Echos rappelle que le fonds d’origine américaine avait notamment favorisé le rapprochement en 2007 entre l’éditeur français BusinessObjects et le leader allemand SAP dans le segment ERP et sur fond de transaction à 7 milliards de dollars.

Transférer cet article à un(e) ami(e)