Qvt

La Poste prend position sur la vente en ligne de masques pour les TPE-PME

Par Philippe Guerrier | le | Bien-être au travail

Le gouvernement s’appuie sur La Poste, CCI France et CMA France pour inaugurer une plateforme de commercialisation et de distribution de 10 millions de masques pour les entreprises de moins de 50 salariés.

La Poste prend position sur la vente en ligne de masques pour les TPE-PME
La Poste prend position sur la vente en ligne de masques pour les TPE-PME

Dans une perspective de déconfinement, le ministère de l’Economie et des Finances annonce la mise à disposition d’une plateforme de commercialisation et de distribution de 10 millions de masques « grand public » pour les petites entreprises de métropole et d’Outre-Mer (moins de 50 salariés). Cette initiative s’appuie sur La Poste et sa filiale Docaposte, CCI France et CMA France. 

  • À partir du 2 mai, les entreprises pourront passer commande de masques « grand public » lavables et réutilisables 20 fois sur la plateforme Masques-pme.laposte.fr dont l’ouverture est prévue le 2 mai (update 04/05/2020 : elle est désormais opérationnelle). Coût à l’unité d’un masque : 2,31 euros HT, a précisé La Poste à News Tank le 30 avril 2020.
  • A partir du 4 mai, c’est au tour des entreprises de moins de 10 salariés pourront acheter ces masques à partir du 04/05/2020.

Approvisionner les TPE - PME

La diffusion en masse de masques a vocation à faciliter la reprise des activités dans les entreprises. Ces masques, fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires (ANSM) et l’AFNOR, sont en textile à filtration garantie (plus de 90 % des particules d’une taille égale ou supérieure à 3 microns),lavables et réutilisables 20 fois.

« Les TPE et PME sont des acteurs essentiels à la vie économique de la France. Nous devons les aider à s’équiper en équipements de protection dès que possible par les canaux de distribution les mieux adaptés », déclare Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances.

« Nous avons mobilisé dans des délais exceptionnellement courts,l’expertise numérique de notre filiale Docaposte, la puissance de notre infrastructure logistique et de distribution afin d’apporter notre contribution à la reprise économique du pays », assure Philippe Wahl, président directeur général du Groupe La Poste. 

Parallèlement, Cdiscount, CCI et CMA ont annoncé début avril une collaboration pour distribuer des masques aux TPE-PME de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les commandes sont effectuées la plateforme Cdiscount Pro.

« Nous avons commencé [les ventes] la semaine dernière [du 13 au 19 avril] et on a étendu cela à toute la France depuis hier [20 avril]. On a déjà vendu plusieurs millions de masques », précise Emmanuel Grenier, P-DG de Cdiscount (propriété de Groupe Casino) à FranceInfo le 21 avril. En termes de volume, la plateforme e-commerce « une commande de 60 millions de masques pour les vendre aux TPE et PME »évoque .

Marché de masse du masque

La grande distribution s’y met également. Les enseignes Auchan, Aldi, Carrefour, Colruyt, Cora, Groupe Casino, Intermarché, Leclerc, Lidl, Netto, Supermarché Match, Système U) confirment que des masques grand public (en tissu et réutilisables) et des masques à usage unique seront progressivement mis en vente dans des magasins et drive, à partir du 4 mai, avec des approvisionnements qui monteront en puissance après le 11 mai, indique le ministère de l'Économie et des Finances.

Ces enseignes de la grande distribution « s’engagent à ce que le prix des masques soit limité » :

• « De l’ordre de 2 à 3 euros, soit un coût à l’usage de 10 à 30 centimes selon le nombre de lavages et de réutilisations » pour les masques à usage multiple ;

• « Un prix inférieur à un euro » pour les masques à usage unique.

Découvrez l’offre de contenus premium de News Tank RH en abonnement découverte gratuit
en cliquant ici.

Lien(s)/contact(s)

Transférer cet article à un(e) ami(e)