Qvt

Stratégie RH : 25 soft skills pour innover et transformer les organisations

Le | Motivation & engagement

France stratégie, centre d'études placé auprès du Premier ministre, a publié une étude pour cerner les compétences transversales ou soft skills. Son exploitation dépasse l’individu pour servir le collectif en entreprise.

Etude France stratégie : 25 soft skills pour transformer les organisations - © D.R.
Etude France stratégie : 25 soft skills pour transformer les organisations - © D.R.

Les soft skills, catalyseur de transformation des organisations ? Les compétences transversales auraient des vertus qui dépasseraient les processus RH en favorisant l’innovation au sein des organisations. Sous la houlette de France stratégie, une étude fait le point sur cet atout individuel qui peut avoir des effets sur le collectif. 

Alors, comment « les soft skills servent à innover et transformer les organisations » ? 

Des travaux, effectués entre 2015 et 2020, ont permis d’identifier et d'évaluer les compétences et les contextes de travail qui favorisent ou freinent les innovations et les transformations. 

Etude à la fois qualitative et quantitative

• Dans son volet qualitatif, l'étude se fonde sur des entretiens semi-directifs menés auprès de personnes considérées comme des « innovateurs » : 93 intrapreneurs et 33 start-upers. Les éléments obtenus des répondants permettent de caractériser leurs parcours, leurs aspirations, et leurs représentations de l’innovation.
• Une grille de lecture en 25 compétences est établie et constitue le socle utilisé ensuite dans un volet quantitatif de l'étude avec une enquête en ligne réalisée auprès de 269 individus répartis en trois catégories : intrapreneurs (du privé et du secteur public), start-upers et managers « classiques » (hors postes centrés sur l’innovation).
• Sur cette base et à partir également de la littérature académique et d'échelles de mesure psychométriques éprouvées, « un outil original d'évaluation des soft skills de l’innovation et des environnements de travail a été élaboré. »

25 soft skills identifiées

8 compétences de l’organisation pour un environnement capacitant

  • coordination d'équipe,
  • collaboration d'équipe,
  • cohésion d'équipe,
  • cohésion inter-équipes, 
  • autonomie dans l’organisation,
  • organisation du travail, 
  • soutien de l’organisation,
  • soutien de l'équipe au changement.

2 compétences relationnelles pour engager les collectifs

  • collaboration : capacité à travailler avec les autres.
  • communication : capacité à s’exprimer de sorte à être compris, mais aussi à écouter.

5 capacités cognitives pour penser le changement

  • Pensée divergente : « Capacité à générer, grâce à un processus de pensée multidirectionnelle, des idées ou solutions nouvelles à partir d’un point de départ unique, qui peut être une information, une image, etc. »
  • Pensée convergente : « Capacité à associer plusieurs éléments en un seul concept. Elle permet d’avoir une vue d’ensemble de la situation ou du problème, dans le but d’obtenir une solution unique. » 
  • Flexibilité mentale : « Capacité à changer de point de vue et de processus de pensée afin d’explorer de nouvelles directions. »
  • Pensée logique : « Capacité que chacun a de raisonner et de résoudre différents types de tâches logiques. »
  • Pensée rationnelle : « Mode de pensée rationnelle analytico-déductif qui s’appuie sur des règles de raisonnement culturellement transmises. » 

8 capacités conatives pour passer à l’action

« La conation fait référence à la façon propre à une personne d’agir et de se comporter et qu’elle exprime de façon complexe à partir de ses traits de personnalité, avec son style cognitif favori, ses motivations. » 

Les capacités conatives facteurs d’innovation peuvent s’appréhender à travers :

  • Extraversion,
  • Motivation (intrinsèque ou extrinsèque),
  • Ouverture à la nouveauté,
  • Pensée intuitive, 
  • Prise de risque,
  • Tolérance à l’ambiguïté,
  • Conciliation,
  • Persévérance.

2 capacités émotionnelles

  • L’empathie affective, qui est du domaine du ressenti de ses propres émotions et de celles des autres.
  • L’empathie cognitive, qui est du domaine de l’appréhension et de la compréhension du point de vue de l’autre.

Les recommandations du rapport France stratégie 

  • Sensibiliser et former aux soft skills pour transformer et innover dès la formation initiale,
  • Intégrer les soft skills et les méthodes de pédagogie active à la formation professionnelle,
  • Faire de la diversité disciplinaire et culturelle une force exploratoire dans le travail d’innovation,
  • Former les managers de proximité aux outils et indicateurs d'évaluation qualitatifs,
  • Inclure dans les missions professionnelles des possibilités d’appropriation personnelle du poste de travail et d’exploration des environnements extérieurs,
  • Créer des dispositifs de mobilisation des intelligences multiples des individus au service de la transformation et de l’innovation,
  • Créer un centre de ressources sur les soft skills pour les professionnels.

Pour consulter l'étude France stratégie sur les soft skills servent à innover et transformer les organisations dans son intégralité.
Synthèse des travaux menés Brieuc du Roscoät, Romaric Servajean-Hilst, Sébastien Bauvet et Rémi Lallement, avec l’appui de l’Institut pour la transformation et l’innovation.

(Article adapté de News Tank RH)

Transférer cet article à un(e) ami(e)